Tribulus Terrestris : Bienfaits et vertus

Longtemps considéré comme une plante miraculeuse grâce à ses bienfaits contre l’infertilité et sur la libido, le tribulus terrestris ne cesse de faire aujourd’hui des heureux. Cette plante médicinale utilisée et plébiscitée par l’une des plus anciennes médecines du monde, celle de l’Inde, ne fait aucune concession sur les vertus qu’elle offre à l’homme, si tenté que l’on sache bien l’utiliser. Voici donc quelques faits à connaître sur le tribule terrestre, de ses origines à son mode d’emploi.

Les origines du tribulus terrestris

inde_ayuverda_natureAZ

Le tribulus terrestris que l’on nomme aussi Croix-de-Malte figure parmi les principales plantes utilisées dans la médecine ayurvédique depuis des millénaires. En effet, les médecines traditionnelles indienne et chinoise y ont recours depuis plus de 3000 ans. Elles connaissent parfaitement les effets bénéfiques de la plante et l’ont exploité au fil des siècles. À l’époque, on l’utilisait pour soigner diverses pathologies : des maladies du foie aux infections urinaires, l’hypertension… En Europe, on l’utilisa pour traiter des troubles hormonaux.

Le tribulus marque l’esprit de tous en 1980 quand des athlètes bulgares, spécialisés en haltérophilie, font son éloge et vantent que leurs performances exceptionnelles viendraient de la plante. L’engouement sur la croix de Malte devient plus fort lorsque le monde entier apprend ses effets sur la libido. Aujourd’hui, aux États-Unis et au Canada, le tribulus est essentiellement utilisé en tant qu’aphrodisiaque.

Cette plante rampante est de la famille des Zygophyliacées. Elle mesure 90 centimètres à maturité et se reconnaît par sa tige poilue et ses fleurs jaunes.

Les bienfaits du tribulus terrestris

Chaque médecine traditionnelle ayant utilisé le tribulus lui concède des vertus assez variées. Les recherches en ont confirmé certaines, tandis que d’autres restent des connaissances transmises de bouche à oreille, dans le savoir populaire. En voici quelques-unes.

Du tribulus pour plus de testostérone

La principale utilisation du tribulus de nos jours tourne autour de ses propriétés aphrodisiaques. En effet, on évoque surtout ses bienfaits dans l’amélioration des performances sexuelles et contre les différents troubles de la sexualité. Des expériences en laboratoire montrent que la plante influe positivement sur le comportement des animaux. Pour l’heure, aucune expérience chez l’homme n’a été menée en guise de vérification.

Autre fait intéressant, la plante embarque un taux élevé de saponine. Cette molécule stimule la production de testostérone. Une consommation régulière de la plante aura donc logiquement des conséquences positives sur la production de cette hormone masculine. Cela se manifeste concrètement par de meilleures performances durant le coït.

grossesse_natureAZ

Un médicament contre l’infertilité

On remarque que la plupart des personnes ayant recours au tribulus le font pour deux raisons : la libido et l’infertilité. Ce qui est tout à fait légitime lorsque l’on sait qu’une consommation prolongée de cette plante rend les spermatozoïdes plus vigoureux. Ils se déplacent beaucoup mieux. La production de sperme augmente également, même chez les sujets souffrant d’hypotrophie au niveau des testicules. Le sperme est plus concentré.

Cette propriété fut exploitée depuis toujours par la médecine traditionnelle chinoise, tant chez l’homme que chez la femme. On prescrivait le tribulus terrestris pour les troubles de la sexualité et certains dysfonctionnements de la libido. Les patients retrouvèrent rapidement une vie sexuelle épanouie dans la plupart des cas.

Être plus performant au sport

Beaucoup de sportifs, professionnels et amateurs, consomment du tribulus pour booster leurs performances sportives. Le principe est assez simple. En mangeant du tribulus, ils stimulent leurs productions d’hormones stéroïdiennes, dont la testostérone, la prastérone et l’œstrogène. Ces hormones augmentent l’endurance et favorisent la récupération musculaire après une séance de sport intensive. Par ailleurs, le fruit du tribulus est souvent consommé, car il encouragerait la prise de masse et agit comme stimulant.

Autres applications intéressantes du tribulus

Dans la médecine ayurvédique, l’usage de la croix de Malte ne se limite pas à ses capacités aphrodisiaques. En effet, on l’utilise aussi pour réguler la tension artérielle. La plante protège des maladies cardio-vasculaires et fluidifie la circulation sanguine. En Chine, beaucoup font appel au tribulus pour renforcer les défenses immunitaires. Il lutte contre les problèmes de reins et de prostates. Son champ d’application va jusqu’au foie.

Composition et posologie

Le tribulus terrestris est un concentré de principes actifs. Les plus importantes d’entre eux sont sans doute les stéroïdes saponines. On en dénombre plusieurs, mais on n’en retiendra que les plus dominantes : la protodioscine et la dioscine. Ses vertus aphrodisiaques découlent principalement de ces composés. On retrouve également dans la composition de la plante des phytostérols. Ces substances actives entrent surtout en jeu pour soigner les problèmes de prostate, ainsi les infections urinaires.

Le tribulus ne doit pas être consommé sur le long terme sans faire de pause. N’ayant aucune donnée sur l’innocuité de la plante, mieux vaut effectuer une pause toutes les deux semaines.

pilule_natureAZ

La plante est disponible sur le commerce sous forme de gélule ou de teinture mère. Quel que soit le type de préparation, la dose de recommandée n’excède pas les 1200 mg par jour. Il se consomme généralement l’après-midi et jamais avant de se coucher. Il est possible de diviser la dose par deux, la première à ingérer le midi, le second avant 20 heures.

Contre-indications et effets secondaires

Aucun effet secondaire ne sera à déplorer tant que la dose recommandée n’est pas franchie. Pour ne pas déclencher des effets indésirables, il est préférable de ne pas consommer des produits excitants. Vous ne pourrez donc pas boire du café ou encore prendre du guarana. Les seuls effets secondaires constatés sont dus à des surdoses. Ils se manifestent par une irritation de la muqueuse gastrique. Le tribule terrestre ne convient pas aux femmes enceintes ni aux femmes allaitantes. Il ne doit pas être à la portée des enfants, sauf avis médical exprès.

Association avec d’autres plantes

Pour décupler ses bienfaits sur la libido, il suffit de coupler le tribulus avec la Maca ou encore avec le Muira Puama. Les résultats se verront en quelques semaines. Il s’associe parfaitement pour récupérer plus vite et de manière optimale en favorisant un bon sommeil réparateur. Sans surprise, il est possible de l’utiliser avec de la Spiruline. D’ailleurs, c’est ce que font la plupart des sportifs désireux d’améliorer leurs performances avec des produits naturels.

Pour une utilisation en vue d’améliorer les défenses immunitaires, nous conseillons de le coupler à du Ginseng.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Main Menu