Chlorella

La Chlorella est une algue révolutionnaire qui commence à faire parler d’elle. Certes, elle reste encore moins connue que la spiruline, cependant, elle délivre tout autant de bienfaits. Les fans de « superaliments » la connaissent sûrement très bien, mais vous, en aviez-vous déjà entendu parler ? Connaissez-vous ses origines ? Comment fonctionne-t-elle pour apporter ses vertus médicinales? À quelles fins doit-on utiliser la chlorella ? Ci-après nos réponses.

Les origines de la chlorella

fleur_d_eau_chlorella

C’est un certain Martimus Willem Bijerinck qui aurait découvert la chlorella. Ce botaniste et biologiste néerlandais avait tenté en 1890 de mettre en place une culture d’algue à titre expérimentale. Une expérience qui lui a permis de mettre en lumière cette algue d’eau douce aux multiples propriétés que l’on connaît aujourd’hui. La chlorelle fait très vite parler d’elle dans la sphère scientifique. On la considère même comme une algue exceptionnelle grâce à son taux extrêmement élevé de chlorophylle.

Elle apparaît aussi dans les laboratoires du monde entier pendant la période où beaucoup de pays recherchaient une solution contre la malnutrition, notamment durant la Deuxième Guerre mondiale où il fallait ravitailler les troupes sur le champ de bataille. Malheureusement, le coût que générerait une culture de chlorera s’avérait assez élevé et l’idée fût abandonnée. Toutefois, les recherches scientifiques lui concernant continuèrent. Une étude similaire est menée aux États-Unis dans les années 50 et fut abandonnée pour les mêmes raisons. Aujourd’hui, on ne cesse d’en apprendre un peu plus sur ses bienfaits à l’aide des nombreuses études réalisées.

À noter qu’au Japon, on voue un très grand intérêt à la chlorella qui est fortement apprécié pour les nutriments qu’elle contient.

Les bienfaits que propose la chlorella

Un détoxifiant efficace pour métaux lourds

La chlorella fait partie des rares aliments à absorber les métaux lourds présents dans notre organisme. Cette propriété lui vient de sa composition assez particulière. En effet, les vitamines B6 de la chlorella drainent l’aluminium hors de l’organisme. Tandis que sa teneur en vitamine E aide le corps à évacuer le plomb et l’aluminium. Son taux de zinc protège les cellules contre les effets nocifs du plomb. On remarque que la présente de méthyle-sulfonyl-méthane stimule l’organisme à évacuer les métaux lourds.

Pour rappel, notre corps emmagasine des métaux lourds comme le plomb, le nickel, aluminium ou le mercure naturellement. Ces produits représentent des dangers pour la santé une fois un certain seuil dépassé.

Booste le système immunitaire

La chlorella améliore l’état de santé général. Elle booste les fonctions immunitaires grâce à ses vertus antioxydantes. Les organes fonctionnent mieux et le corps est moins stressé par le processus d’oxydation. Les nutriments de qualité contenus dans la chlorella gardent le corps en bonne santé. On pense notamment au fer, au potassium, au calcium, au magnésium mais aussi aux multiples vitamines.

Les résultats de recherches d’une étude coréenne ont montré que la chlorella influe positivement sur la santé. L’étude montre que l’algue stimule les cellules de l’immunité innée à éliminer de l’organisme les cellules infectées. Notons que l’effet n’a été mesuré que sur le court terme.

Un bon allié contre la chimiothérapie et les radiations

chimiothérapie_natureAZ

Comme nous le savons tous, la chimiothérapie et la radiothérapie représentent les solutions les plus courantes pour soigner le cancer. Malheureusement, ces traitements mettent le corps à rude épreuve et font que beaucoup de gens n’arrivent pas à tenir jusqu’à la fin et préfèrent abandonner en cours de route. Selon des études cliniques, la chlorella atténue les effets des radiations ultraviolets qui submergent le corps durant les séances. Mieux encore, elle évacue les particules radioactives hors de l’organisme. Elle doit cette propriété à la concentration élevée de chlorophylle qu’elle contient.

Le Virginia Commonwealth University Medical College publie même une étude qui révèle que les systèmes immunitaires des patients suivant une chimio ou une radiothérapie fonctionneraient normalement s’ils consommaient régulièrement de la chlorella. De plus, ces patients seraient moins sujets à des problèmes respiratoires, ainsi que la grippe.

La chlorella et le cancer

Normalement, le corps produit lui-même des cellules cancéreuses. Il s’en débarrasse automatiquement aussitôt tant que le système immunitaire fonctionne. Selon une étude, la chlorella renforcerait les défenses immunitaires contre le cancer. On retiendra aussi que les vertus détoxifiantes et antioxydantes évitent aux métaux lourds de traîner dans l’organisme et de ce fait prévient d’un possible cancer. Par ailleurs, ces effets limitent les actions des radicaux libres. Il y a donc moins de cellules oxydées. Par ailleurs, les activités des lymphocytes T deviennent plus intenses, d’où une moindre chance d’avoir des cellules cancéreuses dans l’organisme.

Maigrir avec de la chlorella

La chlorella aide à maigrir. D’un côté, elle neutralise la multiplication des cellules graisseuses et elle donne une sensation de satiété rapidement. Cet effet coupe-faim lui vient de sa forte teneur en phénylalanine.

Le journal of Medical Food a révélé que consommer près de 8 g de chlorella par jour suffit à faire baisser le taux de glycémie et le de taux de cholestérol dans l’organisme. Une hypothèse avance que l’algue stimule la production d’insuline dans le corps.

Composition et posologie de la chlorella

La chlorella se classe facilement dans les « superfood » pour sa richesse en nutriments et en oligoéléments. Elle se compose à peu près de 60 % de protéines. On dénombre également 18 acides aminés et tout un panel de vitamine (A, B, C, E, B12, B8). On compte parmi ses principes actifs l’oméga 3 et divers minéraux : fer, magnésium, potassium, manganèse, etc. Elle se démarque de la spiruline par son taux quatre fois plus élevé de chlorophylle.

Le dosage recommandé pour commencer l’usage de la chlorella en tant que complément alimentaire est de 5 g par jour, au maximum. Il convient de commencer petit à petit, avec 1 g et d’augmenter progressivement pour que le corps puisse s’adapter à la cure. Elle se consomme avant le repas accompagné d’un verre d’eau.

chlorella_eau_natureAZ

Contre-indications et effets secondaires

Au tout début, la consommation de la chlorella peut causer des diarrhées et quelques maux de ventre légers. Dans ce cas, il convient de baisser un peu la dose, ce qui donnera le temps à l’organisme de s’y habituer. Une femme enceinte peut prendre de la chlorella, mais après avis médical et avec un suivi strict. Ses propriétés nutritives peuvent aider la mère qui enfantera plus tard.

Association avec d’autres plantes

La chlorella se marie parfaitement bien avec la consommation de spiruline. Toutes deux détoxifient l’organisme et permettent de maigrir rapidement. Il convient cependant de les alterner de temps en temps. Il est aussi conseillé de l’utiliser avec du Ginseng pour faire reposer l’organisme et retrouver la forme, surtout en cas de fatigue chronique. Pensez également à l’associer à de la Maca, du Curcuma, des baies de goji ou des baies d’açai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Main Menu