LIVRAISON OFFERTE À PARTIR DE 25€

Fiche de synthèse :

  • Zinc
  • Zn
  • oligo-éléments
  • élément d'origine animale et végétale
  • -
  • améliorerait la fonction immunitaire, stabiliserait la glycémie, aiderait à garder la peau, les yeux et le cœur en bonne santé

Présentation du zinc

Le zinc est un oligo-élément essentiel naturellement présent dans certains aliments .Il s’agit d’un petit nutriment minéral nécessaire à l’organisme à condition qu’il soit apporté en petite quantité. En effet, une trop grande ingestion d’oligo-éléments peut s’avérer toxique. Le zinc est deuxième oligo-élément le plus abondant de l’organisme après le fer.

L’apport en zinc s’effectue généralement par l’alimentation grâce à des produits d’origine animale mais aussi végétale. Les huîtres contiennent plus de zinc par portion que tout autre aliment, mais la viande rouge et la volaille fournissent la majorité du zinc de l’alimentation. Parmi les autres sources alimentaires figurent les haricots, les noix, certains types d’animaux marins (comme le crabe et le homard), les céréales et les produits laitiers. Cependant en ce qui concerne les pains, céréales, légumineuses et autres aliments à grains ils contiennent des phytates, (molécules végétales contenant du phosphate) qui vont se lier au zinc et inhiber son absorption. Ainsi, la biodisponibilité du zinc dans les céréales et les aliments végétaux , c’est à dire la proportion réellement assimilée par notre organisme sera inférieure à celle des aliments d’origine animale. Néanmoins, il serait conseillé de faire tremper ses légumineuses ou ses céréales dans de l’eau avant de les cuisiner ou de les déguster car cela aurait pour effet de casser les liaisons des phytates avec le zinc et donc d’améliorer son absorption par notre organisme. Un apport quotidien de zinc est nécessaire pour maintenir un état d’équilibre car le corps n’a pas de système de stockage de zinc spécialisé.

Le zinc se trouve également dans de nombreuses pastilles contre le rhume et certains médicaments en vente libre vendus comme remèdes contre le rhume. Il est impliqué dans de nombreux aspects du métabolisme cellulaire. Il entre en jeu dans l’activité catalytique d’environ 100 enzymes, dans la fonction immunitaire, la synthèse des protéines, la cicatrisation des plaies et la division cellulaire. Il soutiendrait également la croissance et le développement pendant la grossesse, l’enfance et l’adolescence.

Bienfaits et vertus du zinc

  • Quelle est la fonction du zinc ?

Le zinc intervient dans les processus de réplication cellulaire, de protection de l’ADN et de régulation hormonale au niveau de tout le corps. Ci-dessous, nous vous présentons les fonctionnalités découvertes à ce jour :

 

SystèmeFonction
ImmunitaireCréation de nouveaux globules blancs, renforcement de l’immunité
CerveauRenforcement des connexions des neurones. Résistance au stress
Peau, cheveux et onglesDéfense de la barrière épithéliale. Cicatrices Antioxydant Croissance des cheveux et des ongles
Métabolisme cellulaireAnti-inflammatoire. Antioxydant. Protecteur d’ADN
OsseuxFormation osseuse
ReproducteurAugmentation de la fertilité, de la libido et de la fonction sexuelle
Sensoriel (goût, vue, odeur)Maintient la vision normale, améliore la vision nocturne. Sensibilise les papilles gustatives et les odeurs. Augmente l’appétit
Cardio-respiratoireAmélioration de la fonction respiratoire et cardiaque. Régule la pression artérielle. Création de cellules sanguines

  • Améliorerait la fonction immunitaire et aiderait à combattre le rhume

Une carence en zinc , même à des degrés légers à modérés, peut altérer les fonctions de certains leucocytes (globules blancs) tels que les macrophages, cellules responsables,entre autres, de nos défenses immunitaires. Le macrophage par exemple ne sera plus en capacité de digérer l’agent infectieux. Si ces cellules viennent à dysfonctionner, la réaction immunitaire face à une infection sera donc moindre.Par ailleurs, une carence en zinc peut aussi venir affecter un autre type de leucocytes: les lymphocytes T CD8. Aussi appelés lymphocytes cytotoxiques, leur rôle est, comme leur nom l’indique, de provoquer la mort des cellules infectées Aussi, si ces globules blancs manquent de zinc, une nouvelle fois la réponse immunitaire à un agent pathogène risque d’être déficitaire. Les individus avec de faibles niveaux de zinc ont donc montré une réponse de prolifération lymphocytaire réduite mais qui semble se corriger par un apport en zinc.

C’est pourquoi de nombreux médicaments et remèdes naturels en vente libre contiennent du zinc en raison de sa capacité à stimuler la fonction immunitaire et à combattre l’inflammation. Un examen de sept études a montré que les pastilles de zinc contenant 80 à 92 mg de zinc peuvent réduire la durée du rhume jusqu’à 33%. Plus récemment, une revue Cochrane a conclu que «le zinc (pastilles ou sirop) est bénéfique pour réduire la durée et la gravité du rhume chez les personnes en bonne santé, lorsqu’il est pris dans les 24 heures suivant l’apparition des symptômes» Cependant, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour déterminer la posologie, la formulation de zinc et la durée de traitement optimales avant de pouvoir formuler une recommandation générale concernant le zinc dans le traitement du rhume.De plus, il faut être vigilant car l’innocuité du zinc intranasal a été remise en question en raison de nombreux cas d’anosmie (perte d’odeur), dans certains cas de longue durée ou permanente d’utilisation de gels nasaux ou de vaporisateurs contenant du zinc.

Enfin,une dernière étude menée auprès de personnes âgées a révélé que la prise de 45 mg de gluconate de zinc pendant un an diminuait l’inflammation et la fréquence des infections de manière générale (et non pas uniquement le rhume).

  • Favoriserait le contrôle de la glycémie

Le zinc est aussi connu pour son rôle dans le contrôle de la glycémie. Il favoriserait la sécrétion d’insuline, l’hormone responsable du transport du sucre de la circulation sanguine vers les tissus. D’autres recherches montrent que le zinc aiderait à réduire la résistance à l’insuline et donc que l’organisme aurait n’aurait plus besoin d’une production effrénée pour maintenir une glycémie normale. Il peut donc représenter une piste de recherche intéressante pour les personnes atteintes de diabète de type 2.

 

  • Aiderait à combattre l’acné

La recherche suggère que les personnes souffrant d’acné ont des taux sanguins et cutanés inférieurs de zinc. La prise de zinc par voie orale semble aider à traiter l’acné.Une étude de 3 mois sur 332 personnes a révélé que la prise de 30 mg de zinc était efficace pour traiter l’acné inflammatoire.Les compléments de zinc sont également souvent préférés aux autres méthodes de traitement car ils sont peu coûteux, efficaces et associés à moins d’effets secondaires. Cependant, L’application de zinc sur la peau dans une pommade ne semble pas aider à traiter l’acné, sauf si elle est utilisée en combinaison avec un antibiotique appelé érythromycine

 

  • Améliorerait la santé cardiaque

Les maladies cardiaques sont un problème grave, représentant environ 33% des décès dans le monde .Certaines recherches montrent que la prise de zinc pourrait améliorer plusieurs facteurs de risque de maladies cardiaques.Elle pourrait réduire les taux de triglycérides et de cholestérol. D’autres recherches suggèrent que de faibles niveaux de zinc peuvent être associés à un risque plus élevé de maladie coronarienne, mais les résultats restent non concluants.

 

  • Ralentirait la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA)

La dégénérescence maculaire est une maladie oculaire courante et l’une des principales causes de perte de vision à l’échelle mondiale. Les chercheurs ont suggéré que le zinc et les antioxydants retardent la progression de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) et de la perte de vision, peut-être en prévenant les dommages cellulaires dans la rétine. Cependant, d’autres chercheurs ont conclu que le zinc n’est pas efficace pour la prévention primaire de la DMLA bien qu’il puisse réduire le risque de progression vers une DMLA avancé.De plus, les suppléments de zinc seuls ne peuvent pas produire d’améliorations significatives de la vision et devraient être associés à d’autres options de traitement pour maximiser les résultats.

 

  • Favoriserait la cicatrisation des ulcères, plaies, brûlures et escarres

Le zinc aide à maintenir l’intégrité de la peau et des muqueuses. Les patients atteints d’ulcères de jambe chroniques ont un métabolisme anormal du zinc ainsi qu’un faible taux. Par conséquent, les traitements à base de compléments en zinc utilisés par les cliniciens traitent semblent fonctionner sur les ulcères cutanés. De surcroît,l’administration de zinc par voie intraveineuse (IV) avec d’autres minéraux semble améliorer la cicatrisation des plaies chez les personnes souffrant de brûlures. Cependant, la prise de zinc seul ne semble pas améliorer la cicatrisation des plaies chez toutes les personnes souffrant de brûlures, mais elle pourrait réduire le temps de récupération chez les personnes souffrant de brûlures graves. Enfin,l’application de pâte de zinc et l’augmentation de l’apport en zinc dans l’alimentation semble aider à améliorer la guérison des escarres chez les personnes âgées.

  • Soulagerait les diarrhées

La carence en zinc entraîne des altérations de la réponse immunitaire qui contribuent probablement à une sensibilité accrue aux infections, telles que celles qui provoquent la diarrhée, en particulier chez les enfants. Des études montrent que les enfants pauvres et mal nourris en Inde, en Afrique, en Amérique du Sud et en Asie du Sud-Est subissent des cycles plus courts de diarrhée infectieuse après avoir pris des suppléments de zinc. L’Organisation mondiale de la santé et l’UNICEF recommandent désormais une supplémentation en zinc à court terme pour traiter la diarrhée aiguë de l’enfant.

  • Aiderait à contrôler le Trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH)

Il existe des preuves que les enfants atteints de TDAH pourraient avoir des taux sanguins de zinc inférieurs à ceux des autres enfants . La prise de zinc par voie orale avec des médicaments pour le TDAH pourrait légèrement améliorer l’hyperactivité, l’impulsivité et les problèmes de socialisation chez certains enfants atteints de TDAH. Attention cependant, le zinc ne semble pas améliorer la durée d’attention.

  • Potentiels effets sur la Maladie de Wilson

La Maladie de Wilson est un trouble héréditaire qui provoque l’accumulation de cuivre dans de nombreux organes, notamment le foie et le cerveau. Elle peut à de nombreux troubles d’origine hépatique ou bien neurologiques., mais aussi visuels et rénaux. Le zinc a pour effet de bloquer la quantité de cuivre absorbée et donc l’accumulation. Cependant un traitement uniquement avec des compléments en zinc n’est pas suffisant pour cette maladie. L’administration de chélateurs, c’est-à-dire d’agents naturels ou chimiques qui vont se lier à des minéraux (ici le cuivre) pour favoriser l’élimination vers les urines, reste le traitement de première intention.

  • Le Zinc pour traiter la dysfonction érectile

La dysfonction érectile (DE) est l’un des problèmes sexuels les plus courants auxquels les hommes sont confrontés. Il existe une multitude de causes différentes de dysfonction érectile qui vont des carences en nutriments à la dépression. Il est important de parler à un professionnel de la santé de la dysfonction érectile, afin de déterminer la cause du problème avant d’explorer les options de traitement. Cela dit, la dysfonction érectile s’est révélée ces dernières années être un symptôme d’une carence en zinc.

De faibles niveaux de zinc peuvent être à l’origine de divers problèmes de santé. Le zinc permet également au corps masculin de produire de la testostérone. Pour cette raison, vos niveaux de zinc peuvent affecter la dysfonction érectile.

Le zinc joue un rôle important chez l’homme comme chez la femme. La spermatogenèse est un processus qui nécessite la présence de zinc, et le liquide séminal est très riche en zinc.

 

  • Effets chez les personnes ayant le virus du VIH

–> Il a été démontré que la supplémentation en zinc retarde la progression de la maladie à VIH.

La supplémentation en zinc réduit considérablement le risque que le nombre de cellules CD4 tombe en dessous du niveau critique de 200 cellules / mm3, rapportent des chercheurs américains.

«Les niveaux nutritionnels de supplémentation en zinc administrés aux adultes infectés par le VIH ont entraîné une diminution de 4 fois de la probabilité d’échec immunologique», commentent les chercheurs

Des niveaux de zinc adéquats sont essentiels pour une bonne fonction immunitaire. Cependant, la recherche a montré que jusqu’à 50% des patients séropositifs avaient des niveaux de zinc déficients, ce qui a été associé à une progression plus rapide de la maladie à VIH et à un risque accru de décès.

Le risque d’infections opportunistes potentiellement mortelles est élevé pour les patients séropositifs lorsque leur nombre de CD4 tombe en dessous de 200 cellules / mm3. Lorsque le nombre de cellules CD4 d’un patient tombe en dessous de ce seuil, elles sont définies comme ayant subi une défaillance immunologique, tout comme les personnes dont le nombre de cellules CD4 n’augmente pas après le début du traitement anti-VIH.

Une supplémentation quotidienne en zinc contribuait à réduire le risque d’échec immunologique, de maladie et de décès dans une cohorte de 231 patients séropositifs aux États-Unis. L’étude a duré 18 mois et les patients ont été suivis à intervalles réguliers. Les chercheurs ont découvert que la supplémentation en zinc réduisait le risque d’échec immunologique d’environ 75%.

 

  • Quelques autres vertus probables du zinc

Enfin, le zinc serait probablement utile pour d’autres problématiques de santé comme l’herpès, les épisodes dépressifs, les os fragiles, les maux de gorges dus à une intubation ou encore le défaut d’assimilation de la vitamine A.

Les signes et symptômes d'une déficience en Zinc

  • Peau, ongles et cheveux

La carence en zinc peut se manifester par l’ acné , l’ eczéma , la xérose (peau sèche, mise à l’ échelle), la dermatite séborrhéique , ou l’ alopécie (cheveux fins et clairsemés). Il peut également altérer ou éventuellement empêcher la cicatrisation des plaies.

  • Bouche

Une carence en zinc peut se manifester par une ulcération buccale non spécifique , une stomatite ou un revêtement de la langue blanche. Il peut rarement provoquer une chéilite angulaire (plaies aux coins de la bouche).

  • Vision, odeur et goût

Une carence sévère en zinc peut perturber l’odorat et le goût. La cécité nocturne peut être une caractéristique d’une grave carence en zinc, bien que la plupart des cas de cécité nocturne et d’adaptation anormale à l’obscurité chez l’homme présentant une carence en zinc se soient combinaison avec d’autres carences nutritionnelles (par exemple, vitamine A ).

  • Système immunitaire

Une fonction immunitaire altérée chez les personnes ayant une carence en zinc peut entraîner le développement d’infections respiratoires, gastro-intestinales ou autres, par exemple une pneumonie. Les niveaux de cytokines inflammatoires (par exemple, IL-1β , IL-2 , IL-6 et TNF-α ) dans le plasma sanguin sont affectés par une carence en zinc et la supplémentation en zinc produit une dose-dépendante réponse au niveau de ces cytokines. Pendant l’inflammation, il y a une demande cellulaire accrue de zinc et l’homéostasie de zinc altérée par carence en zinc est associée à une inflammation chronique.

  • La diarrhée

La carence en zinc contribue à une incidence et une gravité accrues de la diarrhée.

  • Appétit

Une carence en zinc peut entraîner une perte d’appétit. L’utilisation du zinc dans le traitement de l’anorexie est préconisée depuis 1979 par Bakan. Au moins 15 essais cliniques ont montré que le zinc améliorait la prise de poids dans l’anorexie. Un essai de 1994 a montré que le zinc doublait le taux d’augmentation de la masse corporelle dans le traitement de l’anorexie mentale. La carence en d’autres nutriments tels que la tyrosine, le tryptophane et la thiamine pourrait contribuer à ce phénomène de “malnutrition induite par la malnutrition”.

  • Fonction cognitive et ton hédonique

Les fonctions cognitives, telles que l’apprentissage et le ton hédonique, sont altérées par une carence en zinc. Les carences en zinc modérées et plus graves sont associées à des anomalies comportementales, telles que l’irritabilité, la léthargie et la dépression (par exemple, impliquant l’ anhédonie). La supplémentation en zinc produit une amélioration rapide et spectaculaire du ton hédonique (c’est-à-dire, le niveau général de bonheur ou de plaisir) dans ces circonstances. Il a été rapporté que la supplémentation en zinc améliore les symptômes du TDAH et de la dépression.

  • Désordres psychologiques

Des taux plasmatiques faibles de zinc seraient associés à de nombreux troubles psychologiques. La schizophrénie a été associée à une diminution des niveaux de zinc dans le cerveau. Les preuves suggèrent que la carence en zinc pourrait jouer un rôle dans la dépression. La supplémentation en zinc peut être un traitement efficace dans la dépression majeure.

  • Croissance

La carence en zinc chez les enfants peut entraîner un retard de croissance et aurait été à l’origine d’un retard de croissance chez un tiers de la population mondiale.

  • Pendant la grossesse

Une carence en zinc pendant la grossesse peut affecter négativement la mère et le fœtus. Les études animales indiquent que la carence maternelle en zinc peut perturber à la fois le séquençage et l’efficacité du processus de naissance. Une incidence accrue de travail difficile et prolongé, d’hémorragie, de dystocie utérine et de décollement placentaire a été documentée chez les animaux déficients en zinc. Ces effets peuvent être médiés par le fonctionnement défectueux des œstrogènes via le récepteur des œstrogènes, qui contient une protéine à doigt de zinc. Un examen des résultats de la grossesse chez les femmes atteintes d’acrodermatite entéropathique a révélé que sur sept grossesses, il y avait un avortement et deux dysfonctionnements, ce qui suggère que le fœtus humain est également sensible aux effets tératogènes d’une grave carence en zinc. Cependant, un examen des essais de supplémentation en zinc pendant la grossesse n’a pas signalé d’effet significatif de la supplémentation en zinc sur la survie néonatale. [

La carence en zinc peut interférer avec de nombreux processus métaboliques lorsqu’elle survient pendant la petite enfance et l’enfance, une période de croissance et de développement rapides lorsque les besoins nutritionnels sont élevés. Un faible statut maternel en zinc a été associé à moins d’attention pendant la période néonatale et à un mauvais fonctionnement moteur. Dans certaines études, la supplémentation a été associée au développement moteur chez les nourrissons de très faible poids de naissance et à une activité plus vigoureuse et fonctionnelle chez les nourrissons et les tout-petits.

  • Production de testostérone

Le zinc est nécessaire pour produire de la testostérone. Ainsi, une carence en zinc peut entraîner une diminution de la testostérone circulante, ce qui pourrait entraîner une hypogonadisme de l’immaturité sexuelle (Ananda Parsad, et al.) Et un retard de la puberté.

 

Les différentes formes de Zinc

Quels sont les différentes formes de Zinc et leurs avantages ?

 

Enfin, lorsque vous choisissez un complément alimentaire de zinc, vous remarquerez probablement qu’il en existe de nombreux types. En fonction de la forme, l’impact sur la santé variera.

–> En voici quelques-unes que vous pourriez trouver sur le marché :

 

  • Gluconate de zinc: l’une des formes de zinc en vente libre les plus courantes, le gluconate de zinc est souvent utilisé dans les remèdes contre le rhume, tels que les pastilles et les vaporisateurs nasaux.
  • Citrate de zinc: une étude a montré que ce type de supplément de zinc est aussi bien absorbé que le gluconate de zinc mais a un goût moins amer et plus attrayant.
  • Acétate de zinc: comme le gluconate de zinc, l’acétate de zinc est souvent ajouté aux pastilles contre le rhume pour réduire les symptômes et accélérer la récupération.
  • Sulfate de zinc: en plus d’aider à prévenir une carence en zinc, il a été démontré que le sulfate de zinc réduirait la gravité de l’acné.
  • Picolinate de zinc: certaines recherches suggèrent que votre corps peut mieux absorber cette forme que d’autres types de zinc, y compris le gluconate de zinc et le citrate de zinc.
  • Orotate de zinc : Ce composé associe deux molécules d’acide orotique. Les bactéries du tractus digestif sont capables de synthétiser cet acide dans des conditions normales. Il est associé à une plus grande absorption et assimilation du zinc.
  • Bisglycinate de zinc : le zinc est associé à deux petits acides aminés de la glycine. Son absorption est similaire à celle du picolinate de zinc.
  • Monométhionine de zinc : le zinc est attachée à la méthionine, un acide aminé. Cette forme chélatée se retrouve souvent dans les pastilles pour prévenir le rhume ou traiter les carences en zinc.

 

Posologie et dosage

Les apports quotidiens recommandés pour le zinc diffèrent selon l’âge et le sexe à partir de l’adolescence.

Apport nutritionnel quotidien recommandé en zinc
de 0 à 6 mois2 mg (apport suffisant)
de 7 à 12 mois3  mg
de 1 à 3 ans3 mg
de 4 à 8 ans5 mg
de 9 à 13 ans8 mg
de 14 à 18 ans11 mg (garçons)
9 mg (filles)
19 ans et plus11 mg (hommes)
8 mg (femmes)
Femmes enceintes12 mg (18 ans et moins)
11 mg (19 ans et plus)
Femmes qui allaitent13 mg (18 ans et moins)
12 mg (19 ans et plus)

 

  • Apports en zinc : alimentation et supplémentation

 

On trouve naturellement le zinc dans les aliments riches en protéines comme la viande et les crustacés. Le germe de blé, les graines de sésame, les champignons shiitakes et les légumineuses sont également de bonnes sources de zinc.

Aliments (pour 100 g)Teneur en zinc (mg)
Huître Atlantique sauvage crue39,30
Germe de blé grillé16,7
Foie de veau (cru)12,02
Foie de veau sauté11,90
Morceaux de bœuf à ragoût, cuits9,25
Shiitakes séchés7,66
Graines de courge rôties7,64
Crabe cuit7,62
Langouste crue5,67
Bœuf haché maigre cru4,12

 (Source : Fichier canadien sur les éléments nutritifs)

 

Personnes à risque de développer une carence en zinc

 

  • Personnes atteintes de maladies gastro-intestinales et autres Chirurgie gastro-intestinale et troubles digestifs

Ces personnes là peuvent diminuer l’absorption du zinc et augmenter les pertes de zinc principalement par le tractus gastro-intestinal et, dans une moindre mesure, par les reins. La prise de compléments alimentaires de zinc peut donc leur être recommandée.

  • Végétariens et végans

La biodisponibilité du zinc dans les régimes végétariens ou vegans est inférieure à celle des régimes non végétariens à cause de l’absence de viande, riche en zinc facilement absorbable. En outre , les végétariens mangent généralement des niveaux élevés de légumineuses et de grains entiers, qui contiennent des phytates. Ces composés se lient  au zinc et inhibent son absorption. Certaines techniques de préparation des aliments comme trempage des haricots, des céréales et des graines dans l’eau pendant plusieurs heures avant de les faire cuire réduisent la liaison du zinc par les phytates et augmentent sa biodisponibilité. Les végétariens peuvent également augmenter leur apport en zinc en consommant plus de produits céréaliers au levain (comme le pain) que les produits sans levain (comme les craquelins) car le levain décompose partiellement les phytates.

  • Femmes enceintes et allaitement

Les femmes enceintes courent un risque accru d’avoir une insuffisance  en zinc en raison des besoins fœtaux élevés. La lactation peut également épuiser les réserves maternelles de zinc.La prise de compléments alimentaires de zinc peut donc leur être recommandée.

La prise de compléments alimentaires n’est généralement pas recommandée aux enfants. Cependant elle peut l’être en cas de nutrition uniquement par l’allaitement ou bien de retard de croissance.

  • Individus souffrant d’alcoolisme

Environ 30% à 50% des personnes souffrant d’alcoolisme  ont un faible statut en zinc car la consommation d’éthanol diminue l’absorption intestinale de zinc et augmente son excrétion urinaire. L’administration de compléments alimentaires de zinc peut donc parfois être recommandée.

 

Les effets indésirables de la prise de zinc

Les effets indésirables d’un apport élevé en zinc comprennent les nausées, les vomissements, la perte d’appétit, les crampes abdominales, la diarrhée et les maux de tête. Un apport excessif peut aussi conduire à des effets chroniques tels qu’un faible taux de cuivre, une altération de la fonction en fer, une fonction immunitaire réduite, un déficit de la fonction urinaire. La prise de compléments alimentaires de zinc doit être surveillée par un médecin.

 

Les interactions médicamenteuses

Les compléments de zinc peuvent interagir avec plusieurs types de médicaments, comme les antibiotiques, la pénicillamine (médicament utilisé pour traiter la polyarthrite rhumatoïde) et les diurétiques. Il est donc nécessaire de se renseigner auprès d’un médecin pour voir si la prise d’un traitement est compatible avec la prise de compléments de zinc.

 

Association du Zinc avec d'autres compléments alimentaires

Chez Nature AZ, nous avons développé une association du Zinc avec de la Biotine, du Sélénium et de la levure de bière pour vous offrir un concentré de vitamines qui vous permettre de beaux cheveux, de beaux ongles, et une très belle peau en moins d’un mois.