Le top des antidépresseurs naturels sans ordonance

Utiliser des antidépresseurs devient une habitude chez beaucoup de gens de nos jours. Saviez-vous que la dépression est aujourd’hui la première raison d’arrêt de travail en France et dans de nombreux pays européens ? Pire encore, elle toucherait plus de 12 % des adultes dans le monde et les femmes en seraient plus victimes que les hommes. C’est d’autant plus choquant quand on sait que seule la moitié des personnes qui en souffrent sont diagnostiquées et bénéficient d’un traitement adapté. Des thérapies existent pour soigner la dépression, certaines à base de médicaments et d’autres avec des produits naturels. Voici donc notre sélection de plantes luttant contre la dépression facilement accessibles, sans ordonnance.

Le curcuma : bien plus qu’une épice

poudre_curcuma_natureAZ

Plus connu en tant qu’épice, le curcuma a tout ce qu’il faut pour soigner la dépression de manière naturelle. Parmi ses nombreuses vertus thérapeutiques, on retrouve son aide pour lutter contre les maladies cardiaques, les problèmes hépatiques et même la maladie d’Alzheimer. Des études montrent que le curcuma agit comme antidépresseurs naturels en influant sur la production de sérotonine et de dopamine. Elle calme l’anxiété et une grande partie des symptômes de la dépression.

Le millepertuis

De son nom scientifique Hypericum perforatum, le millepertuis est depuis des siècles utilisés pour traiter de nombreux symptômes dépressifs, dont la tristesse et les problèmes de sommeil. De nos jours, cette plante s’utilise surtout durant la période de sevrage après l’arrêt des antidépresseurs. La barbe de Saint-Jean, un autre nom du millepertuis, soigne les dépressions légère et/ou modérée.

Le safran : parfait pour traiter la dépression saisonnière

On connaît surtout le safran pour améliorer l’humeur pour amoindrir les risques de dépression passagère. Toutefois, l’explication scientifique à ce phénomène reste quand même assez complexe. Sachez juste que l’efficacité de cette épice se compare à celles des antidépresseurs standards du marché, à l’instar du prozac. De plus, aucun effet indésirable n’apparaît lors de l’utilisation du safran, ce qui n’est pas du tout le cas des psychotropes inhibiteurs sélecteurs du recaptage de la sérotine (ISRS).

Le griffonia simplicifolia : un des meilleurs antidépresseurs

Cette plante serait l’équivalent naturel du Lexomil, un des antidépresseurs les plus prescrits du marché. Le griffonia régule la sécrétion de nombreuses hormones influant sur l’humeur générale ; la sérotonine, la dopamine, la mélatonine… En aidant à libérer de la sérotonine dans l’organisme, qui n’est autre que l’hormone du bonheur, il prévient ainsi l’anxiété, le stress et surtout la dépression. Bien évidemment, on remarque aussi d’autres effets intéressants chez l’homme, comme la régulation du sommeil et la baisse du nombre de crises de panique.

La rhodiola rosea ou orpin rose : un excellent anxiolytique

La rhodiola fait partie des plantes dites adaptogènes. Elle aide l’organisme à s’adapter aux situations de stress, qu’importe la forme (physique, mentale, etc.). L’orpin rose influe sur le système nerveux pour gérer la sécrétion de sérotonine. Des scientifiques russes ont mesuré l’effet antidépresseur que la plante a chez l’homme. Il en ressort qu’en la consommant, les patients supportent mieux les stress excessifs. Ceux qui souffrent de privation de sommeil ont moins de fatigue. La prise régulière de rhodiola rosea limite l’apparition de différents troubles psychiques dus à l’anxiété. En prime, ils influent positivement sur la dépression modérée.

tisane_camomille_natureAz

La camomille : un bon antidépresseur

L’infusion de camomille est un remède de grand-mère que l’on connaît tous. Réputée pour ses vertus anxiolytiques, elle agit directement sur le cerveau comme le ferait le Valium ou d’autres médicaments. La matricaria recutita ne provoque que très peu d’effets secondaires pour relaxer le système nerveux. Elle calme l’insomnie et prévient les spasmes musculaires. En tant qu’anxiolytique, la camomille est extrêmement efficace contre les troubles de l’humeur.

Le houblon pour soigner une simple dépression

Le houblon est une plante sédative. On l’utilise dans la phytothérapie pour améliorer le sommeil. Ses actions se combinent parfaitement avec celles de la valériane faisant de lui un excellent antidépresseur naturel. En effet, il s’avère très efficace pour les petites dépressions. Il convient toutefois de faire attention lors de son usage. Les plantes sédatives ont tendance à interagir avec les traitements contre la dépression et l’anxiété.

La passiflore et le syndrome d’arrêt

La passiflora incarnata est utilisée dans la médecine traditionnelle depuis des siècles comme un traitement contre l’anxiété. Elle soigne également d’autres maux comme l’insomnie, les problèmes de palpitations cardiaques, l’asthme, etc. Des études montrent son efficacité pour traiter le stress post-traumatique et venir à bout du syndrome de discontinuation lié aux antidépresseurs.

La valériane

La valériane a longtemps été un remède naturel contre l’insomnie avant d’être reconnu comme antidépresseur. En effet, ce n’est que vers le XXe siècle que les chercheurs ont pu mettre en évidence les substances actives qui lui permettaient d’intervenir directement sur le système nerveux central. La plante se classe dans la catégorie des sédatifs. Elle est rarement employée seule, mais se combine surtout avec d’autres plantes comme la camomille. Son goût étant assez désagréable.

melisse_natureAZ

La mélisse pour combattre la nervosité

Au Moyen-âge, la mélisse fait office de médicament contre le stress. Cet antidépresseur a toujours été prescrite pour réduire l’anxiété ou encore pour contrer les problèmes d’insomnie. La Melissa officinalis a été l’objet de nombreuses études durant ces deux derniers siècles. Les chercheurs ont pu démontrer son efficacité pour réduire la nervosité. Attention toutefois à ne pas en user à forte dose. Elle pourrait provoquer l’effet inverse.

Le kava

Cette plante originaire de Polynésie a surtout commencé à faire parler d’elle durant les deux dernières décennies pour ses vertus anti-anxiétés. Et pour cause, son efficacité remarquable. Malheureusement, son usage doit faire l’objet d’un suivi médical strict, car le piper methysticum peut entraîner de nombreux effets secondaires, dont des problèmes hépatiques. Il est donc interdit aux personnes souffrant de maladies du foie.

Pourquoi préférer les antidépresseurs naturels ?

Il existe de nos jours une multitude d’antidépresseurs de synthèse (IMAO) sur le marché. Vidal en recense des centaines. Certains d’entre eux s’avèrent très efficaces chez certaines personnes en proie une dépression chronique ou du stress important. Malheureusement, elles ne fonctionnent pas pour tout le monde. De plus, la plupart de ces traitements se révèlent plus addictifs que guérisseurs. Pire encore, ils provoquent des effets secondaires notables. D’un autre côté, il y a la médecine parallèle qui fait appel à des plantes. Ces dernières apportent moins d’effets indésirables et se montrent même parfois plus efficaces. Il suffit d’opter pour la bonne plante thérapeutique.

 

3 réflexions sur “Le top des antidépresseurs naturels sans ordonance”

  1. Ping : 10 anxiolytiques naturels sans ordonnance - NatureAZ.com

  2. En fait j’aimerai savoir si vous avez un produit naturel composé de toutes ses plantes qui soigne la dépression ?
    Ou faut-il prendre des gélules de chaque ?

    1. Bonjour, nous n’avons pas de produit qui regroupe toutes ces plantes mais nous sommes en train d’en développer un.
      Sinon les deux plantes les plus efficaces sont le millepertuis et la rhodiole que nous vendons sur notre site.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Panier
Retour haut de page