FRAIS DE PORT OFFERTS À PARTIR DE 39€ !

Millepertuis : bienfaits et vertus

millepertuis_natureAZ

Saviez-vous que le millepertuis fait partie des plantes que l’on considérait comme magiques durant l’antiquité ? Autrefois chasse-démon et antidépresseur, on lui reconnaît aujourd’hui d’autres vertus thérapeutiques intéressantes. Découvrez dans ces quelques lignes ce qui fait la particularité de ce petit chef d’œuvre naturel de la botanique, de ses origines à son mode de fonctionnement une fois dans l’organisme humaine.

Les origines du millepertuis

Hypericum_perforatum_natureAZ

L’homme connaît le millepertuis depuis plus de 4000 ans. On remarqua ses premières utilisations dans la médecine grecque antique ainsi que dans la médecine traditionnelle égyptienne. En Grèce, on le prescrivait comme un remède contre l’anxiété et la dépression. Il était aussi conseillé aux personnes développant des symptômes de démences. Beaucoup le considéraient comme un chasse-diable, une plante qui pouvait préserver des mauvais esprits. On le cueillait à la Saint-Jean pour le suspendre aux plafonds, une manière de tenir loin les mauvais sorts.

Les Égyptiens en avaient des usages similaires à la différence que la plante servait à purifier le sang après une morsure d’animal. Hippocrate faisait macérer des feuilles fraîches dans de l’huile pour soigner les plaies. Plus tard, au Moyen-âge, les fleurs séchées étaient mâchées puis ingérées pour soigner l’insomnie, les sautes d’humeur, l’anxiété et même l’hystérie.

Les millepertuis appartiennent à la famille des Hypericum. On en compte plus de 400 espèces différentes. Celle qui nous intéresse le plus est l’hypericum perforatum qui fait environ 1 mètre de hauteur. Elle se reconnaît surtout par ses feuilles qui semblent perforées lorsqu’elles sont regardées en plein jour. D’ailleurs, son nom, millepertuis, vient de cette particularité. Millepertuis signifie mille trous. Ses fleurs, quant à elles, sont composées de 5 pétales, toutes de couleur jaune vif.

Les bienfaits du millepertuis

Antidépresseur naturel et efficace

De nos jours, de plus en plus de médecins prescrivent le millepertuis pour soigner la dépression et le surmenage. On sait que les médecins européens le recommandent sur ordonnance médicale 25 fois plus que le Prozac. L’Allemagne figure parmi les pays à conseiller son usage, si bien qu’on le reconnaît en tant qu’antidépresseur et anti-stress naturel. On voit aujourd’hui des psychiatres les prescrire à leurs patients. De nombreuses études soulignent cette vertu assez particulière du millepertuis, à l’instar du livre écrit par le Dr Bloomfield, Hypercium & Depression, pour l’Université de Yale. Toutefois, la première étude sur le sujet apparaît dans le Journal of Geriatric Psychiatry and Neurology en 1994. Plus de 8 patients sur 10 souffrant de dépression se sentaient mieux après une prise de millepertuis. Une autre étude parue dans le British Medical Journal en 1996 confirme le même résultat. Certains scientifiques affirment qu’il est aussi efficace pour le surmenage.

–> découvrez toutes les plantes aux vertus d’antidépresseurs naturels et les plantes aux vertus anxiolytiques contre l’anxiété.

Bon pour le cerveau

Le millepertuis stimule la régénération des neurones. On lui attribue aussi le renouvellement des neurotransmetteurs majeurs présents dans l’organisme. C’est ainsi qu’il contribue dans l’amélioration du fonctionnement du cerveau. Des études montrent qu’une cure de millepertuis boosterait la concentration. Elle développerait également les capacités d’apprentissage et aide à avoir une mémoire plus efficiente. Ces effets ne sont observés que sur le long terme, car les actions de la plante se feront en profondeur, en rétablissement l’équilibre nerveux.

fleur_millepertuis_natureAZ

Remède pour les troubles gastriques

On utilise souvent le millepertuis pour soulager les brûlures d’estomac. Grâce à son action adoucissante, il alcalise les muqueuses gastriques et intestinales. Ce qui a pour effet de renforcer ces muqueuses, mais aussi de réduire les risques de développer des ulcères. La plante peut traiter les inflammations intestinales et celles du côlon. Les applications thérapeutiques au niveau de l’intestin et de l’estomac sont assez variées. Le millepertuis peut être utilisé comme traitement adjuvant contre la maladie de Crohn.

Par ailleurs, les vertus anti-inflammatoires de la plante lui permettent de guérir les plaies au niveau de la peau, les inflammations cutanées (rougeurs, problèmes de peau sèche, etc.).

Stimule la production de certaines hormones

Le millepertuis favorise la production de la sérotonine qui est l’hormone du bonheur. C’est l’une des raisons pour lesquels il est parfait pour soigner la dépression. Il stimule également la sécrétion de mélatonine et offre à la personne la possibilité de se détendre, de trouver le sommeil même en cas de fatigue excessive

Composition et posologie du millepertuis

La principale substance active du millepertuis est appelée hypéricine. Elle est contenue essentiellement dans les fleurs et les bourgeons. La plante se compose bien évidemment d’autres excipients comme l’hyperforine, les tanins, la résine molle. On rencontre également des acides-phénols et des flavonoïdes divers dans sa composition.

La posologie usuelle du millepertuis varie selon la pathologie que l’on soigne. Toutefois, il est recommandé d’en consommer pendant les repas. Ceci afin d’éviter les troubles gastriques qui peuvent en découler. Le traitement de la dépression peut par exemple s’étaler jusqu’à 2 mois.

Le millepertuis est disponible sous forme d’extrait liquide, d’extrait standardisé solide et liquide, de teinture mère. Sous forme d’extrait liquide, la posologie recommandée est de 3 à 6 ml par jour, à diviser en trois prises. Dans le cas d’extrait standardisé solide et liquide, comptez respectivement un dosage de 300 mg ou 0,9 ml à ingérer trois fois par jour. La teinture mère est surtout conseillée pour l’insomnie. Selon le sujet, il faudra utiliser 3 à 6 ml par jour.

Pour des préparations domestiques, vous pouvez infuser le millepertuis, à raison de 4 g de feuilles séchées pour une tasse à café d’eau bouillante. L’huile de millepertuis est principalement destinée à soigner les brûlures superficielles de la peau.

millepertuis_floraison_natureAZ

Contre-indications et effets secondaires

Cette plante ne doit pas être consommée pendant la grossesse et l’allaitement. Elle est formellement interdite aux personnes développant des troubles bipolaires, des symptômes d’hyperactivité, de schizophrénie.

Les effets indésirables dus à la consommation de millepertuis ne font surface qu’en cas de surdose. Il peut causer des problèmes digestifs légers, une sécheresse buccale et des problèmes de sommeil.

Association avec d’autres plantes médicinales

Le millepertuis s’associe avec de nombreuses plantes comme le ginseng qui démultiplie ses vertus calmantes. Par contre, il est formellement déconseillé de le combiner avec de la valériane, de l’aubépine ou du ginko biloba. Cela pourrait causer de nombreux effets indésirables sur la santé.

 

–> Retrouvez notre millepertuis Bio en gélules ici.

 

Produits en lien avec cet article

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *