FRAIS DE PORT OFFERTS À PARTIR DE 25€ !

Panax ginseng blanc : bienfaits et vertus

panax_ginseng_blanc_natureAZ

Le panax ginseng blanc fait partie des plus anciennes plantes utilisées dans la phytothérapie. D’ailleurs, elle est sans doute la plus connue d’entre elles, du moins en Asie où elle trône depuis plusieurs milliers d’années en tant que plante médicinale préférée. Pour cause, ses nombreux bienfaits qui ont été plusieurs fois confirmés par la science et l’expérience humaine. D’où vient le panax ginseng blanc ? Comment l’obtient-on ? Quels sont ses effets secondaires ? On vous dit tout à son propos !

Les origines du panax ginseng blanc

ginseng_asie_natureAZ

Le panax ginseng est une plante thérapeutique qui nous vient d’Asie. Il est présent en Chine et en Corée depuis plus de 4000 ans, époque où l’on remarque ses premières utilisations. La plante est surnommée « racine de vie » pour ses nombreuses propriétés médicinales. On raconte que les ginsengs de qualité étaient seulement réservés aux empereurs et à sa famille ainsi qu’à quelques nobles importants. On a longtemps considéré le ginseng comme un remède universel, une panacée dans le jargon. Mais même s’il ne soigne pas toutes les pathologies, ses effets sur la santé et son large rayon d’action le rendent unique en son genre. La plante n’est célèbre en Europe que sous le règne de Louis XIV qui en avait consommé pour soigner sa maladie.

Le ginseng blanc représente la racine du panax ginseng que l’on aurait fait séchée au soleil. En règle générale, il est obtenu à partir d’un ginseng âgé de plus de 4 ans. Une fois cueilli, ce ginseng est nettoyé puis pelé. Le séchage au soleil dure ensuite plusieurs semaines, 4 au minimum. La température idéale pour avoir du panax ginseng blanc de qualité se situe entre 30 et 40 ° C.

À noter qu’il ne doit pas être confondu avec du ginseng rouge. Ce dernier s’obtient par un autre processus de transformation, moins naturel que celui ginseng blanc. En effet, même si tous les deux sont obtenus à partir de la racine du panax ginseng, ils restent bien différents tant sur l’aspect que sur les bienfaits.

Les bienfaits du ginseng blanc

Une plante tonifiante

Les vertus tonifiantes du ginseng ont rendu la plante célèbre à travers les âges et dans le monde entier. Bien que cette propriété soit moins prononcée que sur ginseng rouge, elle reste tout à fait notable sur le panax ginseng blanc. Il faut savoir que le ginseng doit cette capacité à combattre la fatigue à sa richesse en saponine Rg, une de ses principales substances actives. Le ginseng blanc est donc parfait pour lutter contre les fatigues chroniques et les baisses soudaines d’énergie.

On remarque chez les personnes consommant régulièrement du ginseng une meilleure vitalité (QI). Cette plante médicinale apporte un effet tonique pour booster le corps dans son ensemble. Dans la pratique, elle peut être prescrite aux personnes convalescentes. Ses propriétés adaptogènes aident également dans les cas où le corps est en perte de puissance. Il améliore à la fois les capacités physiques et capacités intellectuelles. En Allemagne, on le prescrit pour revigorer le corps durant les moments de fatigue, une recommandation de l’Institut fédéral allemand pour les drogues et appareils médicaux.

Une plante parfaite pour trouver un équilibre physiologique

Le ginseng blanc est parfait pour calmer l’anxiété. Il diminue le stress et combat les plus importants symptômes qui en découlent : dépression, troubles du sommeil. On attribue cette propriété anti-stress aux saponines Rb que l’on retrouve dans le ginseng. Par ailleurs, des études révèlent son influence bénéfique sur le rééquilibrage physiologique et les fonctions cognitives. Le ginseng blanc améliore les fonctions intellectuelles, notamment la capacité de concentration et les facultés d’apprentissage.

globules_blancs_natureAZ

Une solution pour renforcer le système immunitaire

Le ginseng appartient au cercle assez restreint des plantes immunostimulantes. Il possède la capacité de renforcer notre système immunitaire. Des recherches en laboratoires révèlent que la consommation régulière plante nous expose moins aux virus et à certaines maladies : au rhume, à la grippe… Mieux encore, des études menées aux États-Unis confirment que le risque de contracter des infections respiratoires diminue de moitié grâce au ginseng.

Un boost pour la libido

La médecine traditionnelle asiatique a longtemps utilisé le ginseng blanc dans des remèdes pour soigner les dysfonctionnements sexuels. Plusieurs études ont été réalisées de nos jours pour confirmer son implication dans le développement de la libido. Les résultats font état d’une amélioration chez les hommes sujets à des problèmes d’érection. Un autre essai croisé en Corée montrerait de meilleures fonctions sexuelles chez la femme ménopausée.

Composition et posologie

La composition du panax ginseng blanc est assez complète. Il garde en grande partie tous ses principes actifs et ses nutriments même après le processus de séchage. Les principales substances actives de la plante sont : les saponines et les ginsénosides. À noter que le taux de ginsenosides sert à déterminer la qualité du ginseng. Plus le taux est élevé au mg/g, meilleur est la racine du ginseng. On retrouve un panel assez large de minéraux dans le ginseng : aluminium, calcium, sélénium, phosphore manganèse, potassium, silicium, fer, etc. Il embarque également diverses vitamines du groupe B ainsi que des vitamines C et E.

En partant du fait que l’on utilise du ginseng de bonne qualité, avec un taux de ginsénosides compris entre 8 à 15 mg/g, la posologie usuelle est de 2 g de ginseng par jour. Une cure de ginseng peut durer jusqu’à trois mois. Toutefois, il est important de s’imposer une pause d’une semaine après 3 semaines de cure.

Contre-indications et effets secondaires

racine_ginseng_blanc_natureAZ

Le panax ginseng blanc est contre-indiqué aux femmes enceintes. On déconseille aussi sa consommation durant l’allaitement. Les personnes développant des problèmes cardiaques doivent se tenir loin de cette plante au risque de s’exposer à des problèmes de santé grave. L’usage de ginseng est incompatible avec la prise d’autres stimulants ou excitants (café noir, thé noir ou autres médicaments).

À très haute dose, le ginseng peut provoquer des palpitations et expose à des risques d’hypertension artérielle. Certaines personnes deviennent plus nerveuses et irritables en cas de surdose. Dans les bonnes proportions, le ginseng reste une plante sécuritaire.

Association avec d’autres plantes médicinales

On peut utiliser du panax ginseng blanc avec de la maca pour améliorer les performances sexuelles et augmenter la libido. En Chine, on conseille souvent le cordceps, l’échinacée purpurea et le ganoderma avec du ginseng améliorer ses vertus immunostimulantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *