FRAIS DE PORT OFFERTS À PARTIR DE 39€ !

Moringa, bienfaits et vertus

moringa_natureAZ

Le moringa est considéré comme un super-aliment. Utilisé par les ONG dans des régions où la nourriture se fait rare, on ne l’utilise presque pas en Occident. Seule une poignée de gens en consomment, que des initiés et des connaisseurs. En phytothérapie, ses vertus n’ont d’égale que ses propriétés nutritionnelles uniques. Partons à la découverte d’une plante pas comme les autres qui mériterait d’être plus connue.

Les origines du moringa

plante_moringa_natureAZ

Le moringa est une plante originaire d’Inde. Elle pousse également au Sri Lanka et au Népal. Elle appartient à la famille des moringaceae qui compte 13 espèces différentes. Toutes apprécient les régions proposant des températures assez élevées avec de la pluie en abondance. Voilà pourquoi on en trouve également dans les Caraïbes. Dans les bonnes conditions, ce petit arbre se développe très rapidement. En un an, il peut atteindre 5 mètres de hauteur. Arrivés à l’âge à adulte, certains spécimens dépassent les 14 mètres.

Les premières utilisations thérapeutiques du moringa datent d’il y a 5000 ans. La médecine ayurvédique employait ses feuilles pour soigner diverses maladies. Au fil des siècles, son usage se multiplie. Ses fruits deviennent une base de l’alimentation en Inde. Certains peuples d’Afrique incorporent des feuilles de moringa dans leurs plats traditionnels, servis souvent avec du couscous. Les Philippins rajoutent ces feuilles dans leurs soupes au lait de coco. Vous l’aurez compris, tout dans le moringa est bon à utiliser. Ses feuilles sont employées en cuisine, tout comme ses gousses, tandis que la médecine a su trouver des applications à ses écorces et racines. Aujourd’hui, il fait partie des « novel food », des nouveaux produits ou ingrédients alimentaires aux vertus nutritionnelles et thérapeutiques exceptionnelles.

Les bienfaits du moringa

De puissantes vertus antioxydantes

Le moringa est une plante extrêmement riche en polyphénols et en flavonoïdes. Ces substances sont connues en tant que puissants antioxydants. Leur premier est de contrer les actions des radicaux libres sur les cellules. Ces dernières subissent moins le stress oxydatif. L’organisme est alors bien mieux protégé contre certaines maladies, en accord avec l’étude SU.VI.MAX qui détermine l’implication des minéraux antioxydants dans la prévention de maladies du cœur et sur certains cancers.

Par ailleurs, les antioxydants nettoient le corps et apportent une meilleure santé. Ils facilitent le renouvellement cellulaire dans les bonnes conditions. Les propriétés antioxydantes du moringa vont jusqu’à ralentir le vieillissement cellulaire. Elles freinent ainsi la dégénérescence des fonctions cognitives, ce qui implique moins de perte de mémoire, une meilleure concentration, etc.

Contre les maladies cardiovasculaires

Les maladies cardiovasculaires représentent aujourd’hui la seconde cause de mortalité en France. Même après des dizaines d’années de recherches pour l’endiguer, force est de constater que des solutions manquent toujours à l’appel. Le moringa se veut être une solution naturelle pour réduire les risques de contraction de ces pathologies. Il doit ses bienfaits sur la santé du cœur à forte teneur en oméga 3 et 9. En effet, ces composants fournissent une protection supplémentaire au système cardiovasculaire, en régulant par la même occasion la quantité de lipide et de sucre dans l’organisme. Ce qui rendrait l’usage de la moringa très intéressant pour les personnes diabétiques.

fleur_moringa_natureAZ

Des vertus cosmétiques avérées

Les feuilles de moringa entrent aujourd’hui dans la composition de nombreux produits cosmétiques. Elles sont par exemple utilisées pour créer des masques capillaires ayant pour but de fortifier et d’hydrater les cheveux en profondeur. Ces produits aident aussi à protéger les cheveux fragiles contre l’alopécie. Sous forme d’huile, le moringa restaure les chevelures cassantes et sèches pour laisser place à des cheveux soyeux. D’autres produits à base de moringa se présentent comme de véritables alliés pour la peau et les ongles. Certains soulagent contre l’acné, l’eczéma et le psoriasis.

Une aide à la perte de poids

Le moringa se définit comme un très bon complément minceur. Ce superfood possède une richesse nutritionnelle exceptionnelle que l’on peut mettre à profit lors de régime amaigrissant. Ces feuilles agissent comme coupe-faim et régulent l’appétit. Très nutritif, il apporte les nutriments essentiels pour le bon fonctionnement du corps, donc aucune carence ne sera à déplorer. La quantité de fibre qu’il embarque aide l’organisme à brûler la graisse plus rapide. Par ailleurs, les graines de moringa possèdent des acides oléiques qui peuvent stopper le stockage des mauvaises graisses, surtout au niveau du ventre.

Composition et posologie

Beaucoup d’organismes humanitaires à travers utilisent le moringa en renfort dans les pays où la malnutrition est présente. En effet, sa richesse nutritionnelle est exceptionnelle. La plante possède un taux élevé de protéines et de fibres. 1/3 d’une feuille de moringa n’est que pure protéine, tandis que 15 % sont des fibres. On retrouve dans sa composition de nombreux types de vitamine. Il posséderait 7 fois de vitamine C qu’une orange. Les carottes ne contiennent que le quart de sa teneur en vitamine A. Les minéraux contenus dans la plante sont très variés. Calcium, potassium, fer… tout y est, enfin presque. Ses bienfaits découlent bien évidemment de cette composition nutritionnelle unique, mais également à des principes actifs tels que les flavonoïdes et les polyphénols. Une partie de ses vertus proviennent de sa richesse en oméga 3 et en oméga 9.

poudre_de_moringa_natureAZ

On peut consommer du moringa de plusieurs manières différentes. Il existe sous forme de poudre, de feuilles séchées, d’huile, de gélules, etc. Donc à chaque forme correspond un mode d’administration. Les feuilles servent par exemple à réaliser des infusions. La poudre sert en tant que complément alimentaire à ajouter dans des smoothies ou dans les soupes de légumes. Les huiles s’appliquent directement sur la peau ou sur le cuir chevelu. On recommande 1 à 2 cuillères à soupe de poudre de moringa par jour. Cela correspond à 6 à 12 g par jour.

Contre-indications et effets secondaires

Le moringa est une plante sécurité. Il ne provoque des effets indésirables qu’à de très fortes doses. Cependant, à titre de prudence, il ne faut pas en consommer durant la grossesse. Le moringa ne devrait pas non plus être utilisée durant l’allaitement.

Association avec d’autres plantes médicinales

Le choix des plantes à combiner avec le moringa se fait en fonction des résultats voulus. Pour améliorer les performances physiques du corps, il s’associe parfaitement avec de la spiruline. Pensez également à l’utiliser avec curcuma ou encore du baobab pour multiplier son efficacité thérapeutique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *