FRAIS DE PORT OFFERTS À PARTIR DE 25€ !

Curcuma : bienfaits et vertus

curcuma_natureAZ

Avant d’être une épice connue dans le monde entier, le curcuma est avant tout une plante aux multiples vertus. Longtemps utilisé dans la médecine traditionnelle ayurvédique et chinoise, aujourd’hui, il trouve surtout sa place en cuisine. On a donc tendance à oublier tous les bienfaits qu’il pourrait apporter. Voici quelques détails intéressants à son propos…

Les origines du curcuma

curcuma_gingembre_natureAZ

Le curcuma est une plante qui nous vient du Sud-est asiatique. Il pousse depuis des milliers d’années en Inde et au Bangladesh. D’ailleurs, des textes sanskrits font état de ses premiers usages dans la médecine traditionnelle indienne durant l’Antiquité. On y rapportait que le curcuma servait à traiter les malaises cardiaques. Les Chinois en avaient également une utilisation thérapeutique depuis le VIIe siècle avant notre ère. Il faudra attendre le XVIIIe siècle pour que le curcuma arrive en Europe. Il fut importé sous les appellations safran des Indes ou terra merita par les pays tels que le Royaume-Uni et le Portugal.

Le curcuma en poudre tel qu’on le connaît aujourd’hui est issu du curcuma longa, une plante de la famille des Zingibéracées. L’épice est obtenue à partir du rhizome qui une fois séché et moulu donne cette poudre orangée que l’on utilise essentiellement en cuisine. À noter que le curcuma est l’un des principaux ingrédients du curry, l’épice indienne.

Grâce à ses nombreux bienfaits, le curcuma de nos jours est utilisé dans de nombreux centres hospitaliers indiens et américains pour les soins contre le cancer et les ulcères.

Les bienfaits du curcuma

Un antioxydant puissant

Le curcuma est la seule plante à disposer de la curcumine un puissant antioxydant. Une fois dans l’organisme cet antioxydant freine les actions des radicaux libres sur les cellules. Il ralentit ainsi le processus d’oxydation de ces dernières, limitant ainsi l’apparition de différentes pathologies. Selon des recherches en laboratoire, il figure parmi le top 5 des plantes ayant les meilleures propriétés antioxydantes au monde, bien loin devant de nombreux légumes et fruits.

Des vertus anti-inflammatoires

Grâce à la curcumine qui est la principale substance active du curcuma, la plante possède des propriétés anti-inflammatoires exceptionnelles. Elle vient à bout de divers types d’inflammations, notamment des douleurs articulaires : arthrose, tendinite… Elle soigne également les brûlures d’estomac, cicatrise les intestins et les inflammations cutanées.

Pour une meilleure digestion

La médecine ayurvédique utilisait le curcuma durant l’Antiquité pour les troubles digestifs. La plante a la faculté de protéger les parois gastriques contre les différentes inflammations. Il stimule la production de mucus et améliore par la même occasion le transit intestinal. L’épice, quant à elle, permet à l’organisme une digestion optimale des graisses.

curcuma_poudre_natureAZ

Une plante anti-cancer prometteuse

Les chercheurs s’intéressent de plus en plus au curcuma en tant que potentiel remède contre le cancer. Et pour cause, plusieurs études montrent qu’il aide à freiner le développement des cellules cancéreuses associé à la chimiothérapie et à la radiothérapie. Il stimule la production d’enzymes pouvant aider le corps à s’en débarrasser rapidement. Les résultats affirment également que le curcuma restreint l’apparition de métastases.

En se référant à des données épidémiologiques, les scientifiques soutiennent que le bas taux de personnes touchées par le cancer dans les pays asiatiques serait grâce à la consommation élevée de curcuma. Ce qui se tient si l’on se réfère à une étude effectuée sur des animaux exposés à des substances cancérigènes. Cette recherche a mis en évidence que la curcumine stoppe certains types de cancers, notamment celui du côlon, des poumons, du foie, des seins…

L’utilisation régulière du curcuma aider à mieux supporter les désagréments causés par les différents traitements anti-cancer.

Une épice parfaite pour la peau

Le curcuma longa apporte naturellement un meilleur bien-être pour la peau. Il purifie le sang dans notre organisme et aide la peau à guérir ainsi qu’à se prémunir contre diverses inflammations. Manger régulièrement cette épice limite l’apparition d’acnés ou d’eczémas. Pour obtenir des résultats plus rapides, il suffit d’en appliquer directement sur la zone à traiter, même sur le visage.

Composition et posologie du curcuma

Le curcuma figure parmi les 5 aliments aux meilleures vertus antioxydantes. Il dispose d’une grande richesse d’antioxydants. Son principe actif, la curcumine, est à l’origine de ses nombreuses propriétés thérapeutiques. C’est d’ailleurs la seule plante dans laquelle cette substance active est biodisponible. Lorsqu’il est transformé en épice, le curcuma longa se charge en amidon à hauteur de 55 % environ. On obtient ainsi des curcuminoïdes qui sont les colorants à qui il doit son teint orangé. On retrouve dans sa composition 5 % d’huiles essentielles, quelques vitamines et des fibres.

Afin de bénéficier des propriétés inflammatoires du curcuma, il est conseillé de consommer au minimum 1 g de curcumine par jour. Mieux vaut en manger en dehors des heures de repas, bien que les vertus de la poudre de curcuma se conversent assez bien même soumises à la chaleur. À noter qu’il est important de choisir du curcuma de qualité pour se soigner. Certains d’entre eux, disponibles sur le commerce, possèdent une trop faible teneur en curcumine.

Contre-indications et effets secondaires

bol_curcuma_natureAZ

La consommation de curcuma est sans danger lorsqu’il est utilisé à la bonne dose. En consommer trop peut obstruer les voies biliaires et peut entraîner l’apparition d’autres pathologies. Il est contre-indiqué pour les personnes qui en sont allergiques. Par contre, la plante ou l’épice peuvent être consommées durant la grossesse et pendant l’allaitement. Toutefois, la prudence est de mise durant les premiers mois de la grossesse, car le curcuma est depuis toujours un remède contre l’aménorrhée. À de très fortes doses, il pourrait déclencher accidentellement les règles.

Association avec d’autres plantes médicinales

On utilise la plupart du temps le curcuma avec du gingembre et du fenugrec pour qu’il soit mieux ingéré par l’organisme. Bien évidemment, les curcumas de qualité ne nécessitent pas cette association, car la curcumine sera biodisponible et à haute teneur. Pour améliorer ses propriétés anti-inflammatoires pouvant soulager les différentes douleurs articulaires, on prescrit le curcuma avec de l’harpagophytum. Sa capacité détoxifiante est décuplée lorsqu’il est associé à la spiruline et à la chlorella.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *