LIVRAISON OFFERTE À PARTIR DE 25€

Reishi : Bienfaits et vertus

ganoderma_lucidum_natureAZ

Le reishi ou ganoderma lucidum fait partie des champignons les plus populaires de la pharmacopée asiatique. Considéré comme le champignon de la longévité et de l’immortalité, il fut autrefois consommé pour apporter de la vitalité et de la vigueur. Ces derniers sièclesi, la science a pu mettre en valeur ses nombreux bienfaits, si bien qu’il gagne progressivement en notoriété en Occident. Il obtient une place de choix chez les phytothérapeutes et les naturopathes. Malgré cela, les détails lui concernant restent méconnus du grand public : ses origines, sa posologie, ses vertus…

Les origines du reishi

reishi_natureAZ

Le reishi est le mot japonais désignant le ganoderme luisant. Il s’agit d’un champignon originaire d’Asie appartenant à la famille des Ganodemataceae. En Chine, il prend le nom de lingzhï, tandis qu’en Corée, il fût nommé Youngzhi. Les premières traces du reishi remonte à près de 3000 ans avant J.-C. Shen Non, l’auteur du premier ouvrage sur la médecine traditionnelle chinoise, considérait ce champignon comme le haut du panier des plantes supérieures. Le succès du reishi l’a rendu inaccessible au plus grand nombre. Seules les personnes fortunées ou de hauts rangs pouvaient s’en procuraient. Sa rareté le rendait précieux et coûteux.

Le ganoderma pousse aux pieds des arbres ou sur des tronches de bois morts. Il apprécie particulièrement les chênes, les saules… Toutefois, il est rarement disponible à l’état sauvage. Le reishi que l’on retrouve de nos jours sur le marché provient pour la plupart de culture en Chine et au Japon. Il est ensuite exporté dans le monde entier… Ce champignon se développe bien dans des climats tempérés ou subtropicaux, voilà pourquoi on le retrouve aussi dans d’autres pays. Les premières cultures de reishi datent des années 70.

On reconnaît facilement le ganoderma par son chapeau semi-circulaire qui présente des irrégularités et quelques ondulations. Sa taille peut atteindre les 30 centimètres de diamètre, pour 15 à 20 centimètres de hauteur. Le reishi est de couleur jaune-orangé, voire brun-rougeâtre.

Les bienfaits du ganoderma

Un pouvoir adaptogène

La phytothérapie classe le reishi parmi les plantes adaptogènes majeures. Comme son qualificatif l’indique, il a la capacité de s’adapter en fonction des besoins de l’organisme afin d’offrir une meilleure santé à l’ensemble du corps. Il apporte de la vitalité et de l’énergie pour les personnes convalescentes. En temps normal, il améliore les défenses immunitaires de l’organisme et est un excellent fortifiant.

Des vertus antioxydantes

La médecine traditionnelle asiatique, comme celle de la Chine, prescrit le reishi pour regagner santé et vigueur. En ce temps, il était considéré comme un champignon aux bienfaits miraculeux. De nos jours, les avancées de la science ont pu expliquer et mettre en exergue ses vertus. Le ganoderma contient de nombreux principes actifs antioxydants qui lui permettent de freiner le stress oxydatif des cellules. Il aide ainsi à ralentir le vieillissement cellulaire. Ces antioxydants sont à l’origine de ses effets anti-âge et ses propriétés hépatoprotectrices.

ganoderma_reishi_natureAZ

Un champignon contre la fatigue et le stress

Des études révèlent les propriétés antistress du reiki. Elles admettent qu’il combat autant le stress physique que psychique. En Asie, on parle du champignon en tant que tonifiant pour le QI. Il lutte contre la fatigue et permet à l’organisme de récupérer plus rapidement. Grâce à ses propriétés antistress, on le prescrit souvent pour les cas d’insomnie et différents troubles du sommeil. Concrètement, la consommation de ganoderma entraîne une relaxation du système nerveux. Dans certains cas, il régule même l’humeur grâce à son influence sur les glandes surrénales, notamment ceux en charge de libérer l’adrénaline et le cortisol.

Pour une meilleure santé cardiovasculaire

Le reishi possède des vertus hypotenseurs. Il régule la tension artérielle à travers une meilleure circulation sanguine. On lui reconnaît de nombreux bienfaits sur la santé cardiovasculaire. On le recommande souvent aux personnes hypertendues.

Par ailleurs, le ganoderma est riche en fibre, à hauteur de 40 % de sa composition. Cette particularité lui offre la possibilité de réduire le taux de cholestérol dans le sang. Cette baisse additionnée à ses effets hypotenseurs évite au cœur de contracter différentes maladies cardiovasculaires : palpitations, difficulté à respirer, manque de souffle…

D’autres propriétés médicinales du reishi

Ce champignon propose des vertus immunostimulantes. Grâce à ses antioxydants, il renforce le système immunitaire et permet au corps d’être insensible aux agressions extérieures. Microbes, virus, infections en tout genre, le reishi apporte à l’organisme de quoi les combattre. De récentes études montrent le potentiel thérapeutique du ganoderma contre les cancers. En effet, il pourrait aider le corps à se débarrasser des cellules cancéreuses grâce aux cellules NK et aux lymphocytes T.

Composition et posologie du reishi

La composition du ganoderma lucidum présente plusieurs substances actives, dont des antioxydants pour la plupart. On y retrouve des ganodéranes, des triterpènes et des terpènes. Des polysaccharides, des protéines, des bêta glucanes complètent la liste des excipients notables. Cette composition peut varier selon la préparation : capsule, comprimé, poudre, etc. Cependant, l’extrait déshydraté représente la meilleure forme de reishi, car il garde toutes ses propriétés médicinales en conservant ses principales molécules actives. Tout comme les gélules de reishi, la posologie conseillée varie entre 200 et 600 mg. En Asie, le champignon se consomme cru ou en infusion.

culture_ganoderma_natureAZ

Contre-indications et effets secondaires

Le reishi ne provoque généralement aucun effet secondaire lorsqu’il est consommé à bonne dose. Les rares cas d’effets indésirables proviennent d’une consommation prolongée. Le champignon cause ainsi une sécheresse buccale et parfois des saignements de nez. Certains patients se plaignent parfois de douleurs au niveau du ventre. Toutefois, ces problèmes se règlent facilement en arrêtant d’en consommant ou en baissant légèrement la dose. Le ganoderma lucidum est déconseillé lors de la grossesse et pendant l’allaitement. Il reste proscrit en cas d’hypotension artérielle. En cas de doute pour son utilisation, mieux vaut se rapprocher d’un médecin.

Association avec d’autres plantes médicinales

Le reishi s’associe parfaitement avec plusieurs plantes thérapeutiques. En Chine, on l’utilisait avec du ginseng et du cordyceps pour former ce qu’ils appelaient à l’époque le « trio impérial ». On considérait cette association légendaire comme un remède universel, capable de soigner toutes les maladies. Vous pourrez marier le ganoderma avec de l’ortie pour décupler ses vertus reminéralisantes.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *