FRAIS DE PORT OFFERTS À PARTIR DE 25€ !

Orthosiphon : bienfaits et vertus

orthosiphon_natureAZ

Vous connaissez sans doute l’orthosiphon sous le nom de thé de java, mais saviez-vous qu’en plus d’être une excellente tisane, il apporte également d’énormes effets bénéfiques sur la santé ? Consommé depuis des milliers d’années par l’homme, de nombreuses médecines traditionnelles l’ont incorporé dans leur pharmacopée. D’où vient cette plante ? Quels sont ses bienfaits ? Comment peut-on consommer de l’orthosiphon et profiter de ses bienfaits ? On répond à toutes vos questions !

Les origines de l’orthosiphon

thé_de_java_natureAZ

L’orthosiphon trouve ses origines en Asie du Sud-est. Il pousse notamment dans des pays tels que la Malaisie et la Birmanie. On le retrouve également en Indonésie et en Inde où il est utilisé depuis toujours comme plante ornementale et médicinale. Cette plante de la famille des lamiacées apprécie particulièrement les endroits qui abondent en eau, c’est pourquoi elle pousse surtout au bord des marais et le long des cours d’eau. Elle ne fleurit qu’une fois par an, généralement au printemps, et offre une douce senteur exquise. D’ailleurs, elle doit son surnom de « moustaches de chat » à la longueur de ses fleurs blanches. On l’appelle également barbiflore.

Les feuilles de l’orthosiphon concentrent l’ensemble de ses bienfaits. La médecine ayurvédique en fait usage depuis des milliers d’années pour soigner les problèmes de vessie. Les Malaisiens d’antan séchaient les feuilles pour en confectionner une tisane censée être un remède contre les problèmes de reins. L’orthosiphon n’arrive en Occident qu’au début du XXe siècle, mais il ne conquit plus de monde que quand ses propriétés thérapeutiques identifiées par la science moderne.

Les bienfaits de l’orthosiphon

Une prévention efficace contre les calculs rénaux

La médecine traditionnelle indienne utilise depuis toujours les feuilles d’orthosiphon pour soulager les problèmes de rénaux. En Allemagne, la plante est reconnue pour ses vertus diurétiques et ses effets drainants qui permettent à notre organisme de mieux faire fonctionner les reins. Ces actions drainantes stimulent la vessie à produire plus d’urine, ce qui permet de dégager les voies urinaires limitant l’apparition des maladies infectieuses et inflammatoires à ce niveau.

Aide lors d’un régime détox

C’est en augmentant la production urinaire que l’orthosiphon permet à l’organisme de se débarrasser des toxines et autres déchets nocifs. Il contribue ainsi à purifier le corps et c’est dans cette optique qu’il accompagne parfois des régimes détox.

Un remède potentiel contre l’obésité

Selon une étude parue en Malaisie en 2017, la barbiflore freine considérablement le gain de poids. La plante dispose de propriétés hypolipidémiantes extrêmement efficaces. Elle constitue donc une solution potentielle anti-obésité et une solution minceur intéressante. Mieux encore, on sait qu’il élimine les effets secondaires qu’une alimentation riche en graisse apporte tout en stimulant la perte de poids

Par ailleurs, l’orthosiphon régule le taux de cholestérol dans le sang. Sa consommation régulière stimule la production de glycogène par le foie. Le niveau de mauvais cholestérol baisse considérablement tout comme le taux de triglycérides.

obésité_orthosiphon_natureAZ

Des vertus antioxydantes

Des recherches sur le thé de java ont montré que ses tiges renfermaient un taux élevé d’antioxydants. On recense dans sa composition de la sinensétine et de l’acide rosmarinique. Ces derniers aident l’organisme à freiner le vieillissement cellulaire causé par les radicaux libres. On leur attribue également les propriétés anti-âge de la plante.

Parfait pour combattre la rétention d’eau

Même si l’orthosiphon ne permet pas de perdre du poids, il représente une excellente solution contre la rétention d’eau. Il suffit de respecter une bonne hygiène alimentaire et d’adopter une diète correcte. La barbiflore contribue à évacuer l’excès d’acide urique de l’organisme, ce dernier étant l’une des causes de la goutte.

Une régulation du taux de glycémie

Des études ont démontré que l’orthosiphon stabilise le taux de sucre dans le sang. Concrètement, les flavonoïdes qu’il embarque inhibent les deux principaux enzymes hypoglycémiants : x-glucosydase et l’x-amylase. De par cette propriété, il représente donc un remède intéressant contre le diabète.

Composition et posologie de l’orthosiphon

On utilise essentiellement les feuilles d’orthosiphon en phytothérapie. Les flavonoïdes constituent les principales substances actives de cette plante. On y retrouve tout un lot, à commencer par de l’eupatorine, du lutéolol tétraméthyléther et des saponines. Il embarque aussi des tanins et de l’acide lithospermique. La barbiflore constitue une excellente source de potassium.

infusion_orthosiphon_natureAZ

On utilise essentiellement des feuilles séchées d’orthosiphon pour un usage thérapeutique. Elles doivent être infusées dans de l’eau chaude à environ 20 g/l. Pour accompagner un régime amaigrissant, il faudra en boire 3 tasses par jour. Ce dosage suffira également à améliorer les fonctions rénales. La barbiflore existe également sous forme de gélule de 100 mg en pharmacie. Sa posologie usuelle correspond à 4 gélules au quotidien, à prendre le matin et le soir.

La préparation du thé de java consiste à infuser 9 cuillères à café de barbiflore séchée dans un litre d’eau bouillante. On sort ensuite le breuvage du feu et on le laisse reposer une dizaine de minutes avant de le filtrer. La tisane est alors prête à être consommée.

Contre-indications et effets secondaires de l’orthosiphon

La cure de barbiflore est contre-indiquée aux personnes présentant une insuffisance cardiaque. Elle est interdite pour les individus développant une insuffisance rénale ou encore ceux ayant développé une colique néphrétique. Les douleurs qui en découlent peuvent être extrêmement virulentes. L’orthosiphon ne doit pas être consommé durant la grossesse ni pendant la période d’allaitement. Il existe un risque d’effets secondaires élevé chez les enfants.

En respectant la posologie usuelle, cette plante est tout à fait sécuritaire. Pour l’heure, on ne lui connaît aucun effet indésirable. Toutefois, la prudence est de mise, surtout en cas de surdosage, car toute chose en excès peut devenir nocive pour l’organisme. Sa consommation doit être accompagnée d’une bonne hydratation, ne jamais descendre en dessous des 1,5 litre d’eau par jour.

Association avec d’autres plantes médicinales

De nombreuses combinaisons avec des plantes thérapeutiques peuvent améliorer les bienfaits de l’orthosiphon. La garcinia l’aide à faire perdre du poids plus rapidement. En guise de coupe-faim et de régulateur d’appétit, pensez à consommer du nopal. Une cure cumulée avec du thé vert ou de la vigne rouge fluidifiera la circulation sanguine dans le corps tout entier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *