📦 FRAIS DE PORT OFFERTS À PARTIR DE 39€ !

Le CBD et les cannabinoids sont-ils légaux en France ?

Peut-on acheter et consommer sans contraintes du cannabis en France ? Sont-ils légaux ? À analyser la situation dans ce pays, bon nombre de gens se trouve sans doute dans la confusion. Eh bien, la réponse à cette question est : Oui et non. Si nous nous référons à la réglementation française sur le CBD, nous pouvons conclure qu’ils sont légalement commercialisés en France, autorisés par le Ministère de la Santé, mais uniquement à titre médical. Cependant, force est de souligner qu’il n’y a que les drogues contenant du cannabidiol ou CBD qui sont considérés comme légaux car sont moins nocifs que les THC. Zoom sur ce sujet.

Les lois régissant le contrôle des drogues

Nous le savons tous, commercialiser des « fleurs de cannabis » et des produits issus d’ « extraits de cannabis » est formellement interdit par les lois internationales. C’est passible de sanctions. Selon les analyses scientifiques, il s’avère que ces deux produits contiennent tous deux du CBD et du THC mais à des doses différents selon la catégorie et la variété de la plante et de ses modes de culture. Si le CBD est du moins tolérée car utilisée dans le milieu médical à des fins thérapeutiques, le THC (Tétrahydrocannabidiol), quant à lui, serait plus dangereux car trop fort. L’OMS, de sa part, conseille de ne pas inclure du CBD pure dans les traitements attribués aux malades qui en ont besoin. La réglementation européenne autorise la culture, la commercialisation et la consommation des drogues cannabinoids si ceux-ci contiennent moins de 0,2% de THC. Et c’est le cas du CBD. Ces drogues sont souvent commercialisées non pas seulement à des fins thérapeutiques mais surtout à des fins industrielles notamment sous forme d’aliments et compléments alimentaires, de produits cosmétiques, etc. Force est de souligner que même si la vente et la consommation de ces produits est légal en terre française, il n’est pas permis de cueillir des fleurs de cannabis ou de chanvre et même si celles-ci ne contiennent aucun THC. Pour les producteurs, la culture du chanvre et la commercialisation de l’huile de chanvre doit suivre quelques règlements qui sont de n’utiliser que des lignées autorisées par l’Union Européenne, de n’utiliser ses fleurs mais uniquement ses fibres et ses graines, et de ne vanter sur les bienfaits de cette drogue.

Le CBD est donc légal en France ?

Eh oui, ce type de drogue est légalement autorisé en France. Pour les ignorants, sachez que le cannabis et le cannabidiol ne sont pas les mêmes. Le CBD est classé comme du cannabidiol et est légal car déjà transformé, quant au cannabis, de par sa concentration encore pure, est formellement interdite de commercialisation et de consommation. Le cannabidiol ou le CBD est une des multiples substances contenues dans les fleurs de chanvre et donc n’a aucun effet euphorisant, contrairement au THC. Le cannabis pure contient une forte dose de THC et est interdit de culture et de commercialisation dans plusieurs pays. Certes, aucun texte législatif ne stipule clairement la permission de cultiver et de commercialiser du CBD en France, mais nous connaissons tous qu’il est vendu et consommer sous forme d’E-liquide dans les cigarettes électroniques, d’huile ou de pâte. Et nous sommes tous conscients qu’aucune autorité ne réprimande l’utilisation de ces produits. Bref, c’est donc permis en France.

CBD et THC, quels effets sur la santé ?

Ces deux drogues sont indiscernables mais sont pratiquement différents. Parmi les 500 cannabinoïdes présents dans le chanvre, le CBD et le THC sont les plus connus. Chacun de ses composants ont leurs effets sur notre système nerveux. Si le CBD est plus accepté en terme médical, le THC est reconnu être très toxique car très psychoactif. Selon les rapports et enquêtes récentes, la consommation de drogues à forte dose de THC peut virer à des états de paralysie, de paranoïa et de perte de contrôle total. Agissant directement sur le cerveau, elles modifient notre conscience, notre mémoire, notre cognition et notre rendement psychomoteur. Selon les analyses, lorsque nous consommons du THC, nous nous sentons bizarres, comme si nous « planons ». En plus de cela, nos yeux deviennent rouges, nos pupilles se dilatent et parfois nous devenons plus anxieux et nerveux. Nous perdons totalement notre équilibre, notre bien-être, et notre relaxation. Nous nous angoissons pour rien. Au contraire de cela, le CBD est reconnu nous aider à reprendre le contrôle sur nous, à réduire notre anxiété et notre nervosité, à alléger nos douleurs physiques et nos crises de dépression et d’angoisse, et même à traiter certaines maladies chroniques comme l’Alzheimer, et l’épilepsie. Grâce à ses bienfaits thérapeutiques, nombreux pays exportent du cannabis CBD depuis la France comme c’est le cas de l’Italie, de Luxembourg et de l’Autriche. Il existe même des magasins terrestres et des boutiques en ligne spécialisés dans la vente de ces produits.

La classe des cannabinoids

Les cannabinoids sont les composés naturels contenus dans le chanvre. Il en existe près de 500 et, comme nous l’avons cité plus haut, le CBD et le THC sont les plus connus de tous. Parmi ces 500 substances, il n’y a que 66 qui sont nommés légalement comme des cannabinoids.

  • Les delta-9-tetrahydrocannabinol ou Δ9-THC, le plus réputé car c’est l’ingrédient psychoactif principal du cannabis ;
  • Le cannabidiol ou le CBD contenant 40% de l’extrait de résine centrale ;
  • Les Cannabigerols ou CBG ;
  • Les Cannabichromenes ou hématogramme ;
  • Le Cannabinol ou BCN ;
  • Le Cannabinodiol ou CBDL ;
  • Et d’autres cannabinoids contenant du Cannabycyclol ou CBL, du Cannabielsoin ou CBE et du Cannabitriol ou CBT.

Les effets de chacun de ces cannabinoids diffèrent selon les résistances des récepteurs de chacune de nos cellules nerveuses, donc dépendent de l’endroit du cerveau impliqué. Ces derniers se trouvent le plus souvent dans le fuselage CB1 et CB2. à titre d’information, notons qu’il existe une substance naturelle appelée anandamide, récemment découverte, qui est comprise comme cannabinoid et qui s’attache à notre CB1. Plus tard, les scientifiques ont également trouvé d’autres substances naturelles qu’ils ont désigné « endocannabinoids ».

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *