📦 FRAIS DE PORT OFFERTS À PARTIR DE 39€ !
Huile de chanvre cbd

CBD – Cannabidiol

Cannabidiol

Fiche de synthèse :

  • CBD, Cannabidiol
  • Cannabidiol
  • Phytocannabinoïde
  • Extrait de la plante cannabis sativa
  • Toute la plante
  • Traiter les convulsions, l'inflammation, l'anxiété et les nausées, ainsi que pour inhiber la croissance des cellules cancéreuses. Il possède également un fort potentiel médical dans le soulagement des symptômes de la dystonie et dans le traitement de l'épilepsie, de la schizophrénie, de la phobie sociale et des troubles du spectre autistique.

Description et Origine du CBD

Le CBD ou cannabidiol est une molécule issue et extraite des plants de cannabis de la famille Cannabis sativa L comprenant le cannabis et le chanvre. La principale distinction entre chanvre et cannabis résulte de la teneur en THC (substance psychoactive), présente dans le plant. En dessous de 0,2% la plante sera catégorisée comme du chanvre, au dessus comme du cannabis.

Le CBD ou cannibidiol est une molécule présente dans les plants de chanvre et de cannabis. En France, l’utilisation de CBD est légale si son extraction à été faite à partir de plants de chanvre autorisés par la législation. La réglementation autorise la culture de chanvre à la condition que la teneur en THC soit inférieure à 0,2%. De plus, seules les graines et les fibres peuvent être utilisées pour l’extraction du CBD, l’usage des fleurs et des feuilles est quant à lui proscrit.

Le cannabis a initialement été utilisé en Chine dès le deuxième siècle de notre ère comme anesthésiant, dans la Grèce Antique pour les douleurs de dos et en Inde pour la toux et la digestion. En 70 avant Jésus Christ un médecin grec nommé Discordes se documente sur plus de 600 plantes et identifie le cannabis comme intéressant pour produire des graines dont le jus pouvait réduire les douleurs d’oreilles et diminuer le désir sexuel. En parallèle, des papyrus de l’Egypte Antique ont révélé qu’au nord de l’Afrique cette plante a longtemps été utilisée pour les troubles oculaires, les inflammations ou les saignements.

Le CBD et le THC sont les deux composants du cannabis les plus étudiés par les scientifiques.Le tétrahydrocannabinol (THC) est responsable de la sensation de légèreté lors de la prise de cannabis, il contribue donc à rendre cette plante célèbre. Tous deux recèleraient certains attributs thérapeutiques mais contrairement au THC, le CBD n’entraînerait pas de sensation d’intoxication, de dépendance ni d’effet euphorisant. C’est la raison pour laquelle sa vente et sa consommation sont légales en France sous certaines conditions contrairement au THC.

Le CBD pourrait soulager la douleur chronique, l’anxiété, l’inflammation, la dépression et aiderait à renforcer les os. En raison de ses potentiels effets sur l’inflammation, il calmerait les maladies auto-immunes (polyarthrite rhumatoïde, sclérose en plaques..). Par ailleurs, il semble avoir des effets neuroprotecteurs et jouer un rôle dans la neurogénèse, c’est-à-dire la formation de nouveaux neurones. Ainsi, il représente une piste de recherches pour les affections neurologiques telles que les démences, la maladie d’Alzheimer, de Parkinson, les AVC, les épilepsies, la Chorée de Huntington…

De surcroît, il pourrait aussi avoir une incidence sur les syndromes métaboliques comme le diabète ou l’obésité ou sur d’autres maladies comme les pathologies neuropsychiatriques ( l’autisme, le trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité ou TDA/H), l’état de stress post traumatique ou ESPT ou encore l’alcoolisme) grâce à ses effets calmants.

Enfin, certaines recherches tendent à mettre en avant quelques conséquences positives sur les troubles intestinaux (colite, maladie de Crohn), sur le système vasculaire ( possible diminution de l’athérosclérose ou amélioration de l’arythmie) ou encore sur les maladies cutanées ( soulagerait l’acné, la dermatite et le psoriasis).

Ses propriétés anticancéreuses sont actuellement étudiées étudiées dans plusieurs centres de recherche universitaires principalement aux États-Unis.