FRAIS DE PORT OFFERTS À PARTIR DE 25€ !

Le cannabidiol pour la fibromyalgie

cannabidiol cannabis

Le cannabidiol (CBD) est un composé chimique fabriqué à partir du cannabis. Contrairement au tétrahydrocannabinol (THC), autre produit issu du cannabis, il n’est pas psychoactif.

On pense que le CBD active les récepteurs de la sérotonine. Il joue un rôle dans :

  • La perception de la douleur
  • Le maintien la température corporelle
  • La réduction de l’inflammation

Selon des études récentes, le CBD :

  • Aide à soulager les symptômes de la dépression
  • Peut éventuellement prévenir les symptômes de psychose

Ces avantages font du CBD un traitement alternatif attrayant pour les troubles de la douleur tels que la fibromyalgie.

Recherche sur le cannabidiol pour la fibromyalgie

La fibromyalgie est un trouble de la douleur chronique qui provoque des douleurs musculo-squelettiques en plus des symptômes suivants :

  • Fatigue
  • Insomnie
  • Problèmes cognitifs

Elle affecte principalement les femmes et il n’existe actuellement aucun remède connu. Cependant, des options de traitement axées sur la gestion de la douleur sont aujourd’hui proposées.

Le CBD a été utilisé pour soulager les symptômes de la douleur chronique et pour réduire l’inflammation. Il est présenté comme une alternative à la prise de prescriptions d’opioïdes qui peuvent créer une dépendance.

Cependant, il faut savoir que la Food and Drug Administration (FDA) n’a pas approuvé le CBD comme option de traitement pour la fibromyalgie ou autres maladies. Seul le CBD Epidiolex, un médicament sur ordonnance prescrit dans le traitement de l’épilepsie, est approuvé et réglementé par la FDA.

Par ailleurs, il n’y a actuellement aucune étude publiée concernant les effets du CBD sur la fibromyalgie. Mais certaines recherches ont déjà étudié les effets du cannabis, qui peut contenir plusieurs cannabinoïdes, sur cette maladie. Malheureusement, en raison des résultats mitigés, des études supplémentaires sur l’homme sont encore nécessaires.

Les études anciennes sur la CBD pour la fibromyalgie

Une revue publiée en 2009 a révélé que le CBD pouvait être utilisé pour soulager la douleur neuropathique. Les chercheurs ont conclu que les cannabinoïdes tels que le CBD pourraient constituer un bon complément pour d’autres analgésiques.

Une étude a été menée en 2011 sur 56 personnes atteintes de fibromyalgie. La plupart des participants étaient des femmes. Les membres de l’étude comprenaient deux groupes :

  • Un groupe était composé de 28 participants non-consommateurs de cannabis.
  • Le deuxième groupe était composé de 28 participants consommateurs de cannabis. La fréquence et la quantité consommées variaient d’une personne à une autre.

Deux heures après avoir consommé du cannabis, les consommateurs de cannabis ont bénéficié des avantages suivants :

  • Réduction de la douleur et de la raideur
  • Augmentation de la somnolence

Ils avaient également des scores de santé mentale légèrement plus élevés que les non-utilisateurs.

L’étude néerlandaise de 2019

Une étude néerlandaise datant de 2019 a examiné l’effet du cannabis sur 20 femmes atteintes de fibromyalgie. Au cours de l’étude, chaque participant a reçu quatre types de cannabis :

  • Une quantité non spécifiée de placebo, qui ne contenait ni du CBD ni du THC.
  • 200 milligrammes (mg) d’une variété de cannabis contenant des quantités élevées de CBD et de THC (Bediol).
  • 200 mg d’une variété de cannabis ayant des quantités élevées de CBD et de faibles quantités de THC (Bedrolite).
  • 100 mg d’une variété de cannabis avec de faibles quantités de CBD et des quantités élevées de THC (Bedrocan).

Les chercheurs ont découvert que les scores de douleur spontanée des personnes utilisant le placebo étaient similaires aux scores de douleur spontanée des personnes utilisant les variétés non placebo.

Cependant, Bediol, qui est riche en CBD et en THC, a soulagé un plus grand nombre de personnes que le placebo. Cela a entraîné une réduction de 30% de la douleur spontanée chez 18 des 20 participants. Le placebo a entraîné une réduction de 30% de la douleur spontanée chez 11 participants.

L’utilisation de Bediol ou Bedrocan, deux variétés à haute teneur en THC, a considérablement amélioré les seuils de douleur de pression par rapport au placebo.

La bédrolite, qui est riche en CBD et pauvre en THC, n’a montré aucune preuve de sa capacité à soulager la douleur spontanée ou évoquée.

cannabidiol

L’étude israélienne de 2019

Dans une étude israélienne menée en 2019, des centaines de personnes atteintes de fibromyalgie ont été observées sur une période d’au moins 6 mois. Parmi les participants, 82% étaient des femmes.

Les participants ont reçu des instructions d’infirmières avant de prendre du cannabis médical. Ces instructions portaient sur :

  • Les 14 variétés de cannabis disponibles
  • Les modes d’administration
  • Les dosages

Tous les participants ont commencé avec une faible dose de cannabis et les doses ont été augmentées progressivement au cours de l’étude. La dose médiane approuvée de cannabis a commencé à 670 mg par jour.

Au bout de 6 mois, la dose médiane approuvée de cannabis était de 1 000 mg par jour. La dose médiane approuvée de THC était de 140 mg et la dose médiane approuvée de CBD était de 39 mg par jour.

Les chercheurs ont admis que l’étude avait ses limites. Ils n’ont, par exemple, pas pu faire le suivi qu’avec environ 70 pour cent des participants. L’utilisation de tant de variétés différentes a également rendu difficile la comparaison des effets des produits riches en CBD et en THC. Cependant, ils ont tout de même conclu que le cannabis médical était un traitement sûr et efficace pour la fibromyalgie.

Au début de l’étude, 52,5% des participants, soit 193 personnes, ont décrit leur niveau de douleur comme élevé. Après un suivi de 6 mois, seulement 7,9% de ceux qui ont répondu, soit 19 personnes, ont signalé des niveaux élevés de douleur.

Les traitements possibles à base de cannabidiol

Si vous souhaitez éviter les effets psychoactifs de la marijuana, des produits à base de CBD qui ne contiennent que des traces de THC sont également disponibles. Mais notez que dans un pays où la marijuana récréative et/ou médicale est légale, les produits CBD contenant des concentrations plus élevées de THC sont faciles à trouver.

Bien qu’ils aient chacun des avantages séparément, le CBD et le TCH fonctionnent probablement mieux lorsqu’ils sont combinés. Les experts appellent cette synergie, ou interaction, «l’effet d’entourage».

Le cannabidiol agit également contre les récepteurs du THC pour réduire les effets négatifs de la marijuana, tels que la paranoïa et l’anxiété. Vous pouvez consommer du CBD de différentes manières :

Fumer ou vapoter. Si vous voulez soulager une douleur immédiate, fumer du cannabis riche en CBD est le moyen le plus rapide de réduire les symptômes. Les effets peuvent durer jusqu’à 3 heures. Fumer ou vapoter vous permet d’inhaler directement le CBD de la plante de cannabis, absorbant le produit chimique dans votre circulation sanguine et vos poumons.

Comestibles. Les comestibles sont des aliments cuits avec la plante de cannabis, ou de l’huile ou du beurre infusés au cannabis. Le soulagement des symptômes prendra plus de temps, mais les effets des produits comestibles peuvent durer jusqu’à 6 heures.

Extraits d’huile. Les huiles peuvent être appliquées localement, prises par voie orale ou dissoutes sous la langue et absorbées dans les tissus buccaux.

Topiques. Les huiles de CBD peuvent être infusées dans des crèmes ou des baumes topiques et appliquées directement sur la peau. Ces produits CBD peuvent être une option efficace pour réduire l’inflammation et soulager la douleur externe.

Bon à savoir : il peut y avoir des risques respiratoires à fumer ou à vapoter de la marijuana. Les personnes souffrant d’asthme ou de maladies pulmonaires ne devraient pas utiliser cette méthode. Vous devez également suivre attentivement les instructions de dosage, en particulier avec les produits comestibles. Et ce, pour éviter les effets indésirables dus à une consommation excessive.

Les effets secondaires du cannabidiol

Le CBD est considéré comme sûr, car ses effets secondaires sont minimes. Cependant, certaines personnes ont ressenti les effets indésirables suivants après l’avoir utilisé :

  • Fatigue
  • Diarrhée
  • Changements d’appétit
  • Changements de poids

Une étude sur des souris a mis en évidence la relation entre la consommation de CBD et la toxicité hépatique. Cependant, certaines des souris de cette étude avaient été gavées de grandes quantités sous forme d’extrait de cannabis riche en cannabidiol.

Le CBD peut provoquer des interactions médicamenteuses. Il est important de le savoir si vous prenez actuellement des médicaments ou d’autres compléments alimentaires. Comme le pamplemousse, il interfère également avec les cytochromes P450 (CYP). Ce groupe d’enzymes est important pour le métabolisme des médicaments.

Pour terminer…

Est-ce que le cannabidiol peut traiter efficacement les troubles de la douleur chronique ? Des études supplémentaires sont nécessaires pour répondre à cette question. Certes, on a noté de nombreux effets bénéfiques allant dans ce sens. Mais le fait est que le CBD n’est pas encore approuvé par la FDA comme traitement recommandé pour la fibromyalgie. Par ailleurs, les recherches ne nous ont pas encore montré les effets à long terme du CBD sur le corps.

Jusqu’à ce que l’on en sache plus, mieux vaut se fier au traitement classique et habituel de la fibromyalgie. Si vous décidez d’utiliser des produits à base de cannabidiol pour la gestion de la douleur, consultez d’abord un médecin. Vous éviterez des effets indésirables ou les interactions possibles avec vos médicaments et traitements actuels.

Le cannabidiol est-il légal ? Les produits CBD dérivés du chanvre (avec moins de 0,2% de THC) sont légaux en France.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *