FRAIS DE PORT OFFERTS À PARTIR DE 25€ !

Gingembre : bienfaits et vertus

gingembre_natureAZ

Le gingembre fait sans nul doute partie des épices les plus utilisées au monde. Mais saviez-vous qu’il doit surtout sa célébrité grâce à ses vertus aphrodisiaques ? Il est souvent sous-estimé, car peu de gens connaissent tous les bienfaits qu’il peut fournir. Zoom sur cette racine exotique qui a de quoi nous en mettre plein la vue !

Les origines du gingembre

gingembre_frais_natureAZ

Le gingembre est originaire d’Inde et de la Malaisie. Il appartient à la longue liste des plantes thérapeutiques de la médecine ayurvédique. Employé depuis plus de 5000 ans en cuisine et en médecine, les marchands arabes lui donnèrent le nom de « zenj », en référence à Zanzibar d’où ils exportaient le gingembre. En chine, il prend le nom de Shen fiang. Le gingembre pousse également à l’état sauvage dans certaines zones tropicales, mais sa popularité est telle que de nombreux pays commencent à le cultiver. Le gingembre devient l’une des épices les plus prisées au monde. Cette plante de la famille des zingiberaceae conquit des civilisations entières, des Grecs aux Romains. Au Moyen-âge, on l’appréciait en tant qu’épice et il servait de condiments pour de nombreux plats. Ses propriétés aphrodisiaques deviennent à l’époque son meilleur argument de vente. Il était alors réservé aux personnes aisées du fait de son prix assez élevé.

L’engouement autour du gingembre en Europe se freina vers le XVIIIe siècle. Il a cependant retrouvé de sa superbe aujourd’hui, avec une place de choix dans nos cuisines et également parmi les plantes médicinales. Le gingembre reste bien ancré dans la médecine traditionnelle asiatique pour soigner de nombreux maux.

Les bienfaits du gingembre

Certes le gingembre est une épice extraordinaire qui a le pouvoir de rehausser le goût de nombreux pas, mais ces vertus thérapeutiques sont sûrement bien plus importantes. En voici quelques-unes.

Une source naturelle d’antioxydants

Le gingembre apporte à l’organisme une quantité importante d’antioxydants. Ces composés ont la capacité de contrer la dégradation des cellules par les radicaux libres. Ils freinent ainsi le vieillissement des cellules et toutes les maladies liées à ce phénomène.

Deux études réalisées respectivement en 1996 et en 2000 rapportent que le gingembre contiendrait plus d’une quarantaine d’antioxydants. Des tests révèlent qu’une partie des antioxydants ne craindraient pas la chaleur. Mieux encore, ils se libéreraient en haute température. Concrètement, certains antioxydants peuvent se libérer au moment de la cuisson. Ce qui fait que le gingembre peut délivrer ses vertus cru ou cuit.

Il doit son goût légèrement piquant à ses deux principes actifs : le 6-gingérol et le 10-gingérol. Ces derniers possèdent de puissantes propriétés antioxydantes. On sait également qu’ils offrent également des vertus anti-inflammatoires. Aujourd’hui, les recherches scientifiques se tournent vers ces deux substances actives du gingembre pour le traitement du cancer de la prostate.

gingembre_poudre_natureAZ

Des propriétés anti-inflammatoires avérées

Le gingembre est utilisé depuis des siècles comme anti-inflammatoire. Ces 50 dernières années, de nombreux laboratoires ont tiré profit de cette propriété pour créer des médicaments reprenant les mêmes vertus. Les recherches scientifiques à ce sujet ne s’avèrent concluantes qu’en 2006, quand un article de synthèse confirme le gingembre est un anti-inflammatoire efficace. Il freinerait le processus inflammatoire en désinhibant la production des prostaglandines. Voilà pourquoi le gingembre soulage les problèmes d’arthrite et de tendinite. Il est également très efficace pour les douleurs lombaires.

Le gingembre est prescrit pour l’arthrose et le rhumatisme. On sait que ses effets sont tout aussi efficaces que l’ibuprofène. On vous l’a déjà sûrement conseillé pour la grippe et les états de fièvre. Et c’est tout à fait légitime. Il a la capacité de soulager les douleurs.

Pour les nausées et les vomissements

Ce rhizome est un puissant antiémétique. L’Organisation mondiale de la santé admet que le rhizome est extrêmement efficace contre les nausées et les envies de vomissement qui s’en suivent. Voilà pourquoi on le recommande aux femmes enceintes, durant les premiers mois de grossesse où elles sont en proie à de récurrentes nausées matinales. En sus, le gingembre embarque une forte concentration en vitamine B, parfait les futures mamans. Le gingembre est également efficace pour les gens souffrant de mal des transports. Il doit ses propriétés à deux composants : le shogaol et le gingérol qui ont été mis en évidence grâce aux travaux de Chrubasik S., Roufogalis B. et Pittler M.

Une meilleure digestion et moins de fatigue

La consommation régulière de gingembre aide l’organisme dans la digestion. Il stimule le métabolisme et la production d’enzymes en charge du processus digestif. Son rayon d’action ne se limite pas aux intestins, mais s’étend sur tous les organes qui participent à la digestion, à commencer la bouche jusqu’au côlon. Il favorise par exemple la sécrétion biliaire.

On sait que le gingembre possède une forte teneur en vitamine. Il embarque également de nombreux oligoéléments et minéraux pour être un stimulant naturel parfait pour le corps. Le gingembre requinque en tant qu’anti-fatigue chronique ou passagère. Il booste le système immunitaire en plus de prévenir certains problèmes cardiovasculaires ainsi que le diabète.

Un puissant aphrodisiaque

Les vertus aphrodisiaques du gingembre ne sont plus à présenter. On utilise ce rhizome depuis des millénaires pour booster la libido chez l’homme comme chez la femme. Il possède la faculté d’augmenter le plaisir durant l’acte sexuel.

Composition et posologie

posologie_gingembre_natureAZ

On retrouve une forte concentration de minéraux dans le gingembre. Il contient du manganèse, du calcium, du sodium, du magnésium, du fer… On y retrouve également des vitamines, mais en de faibles quantités (B1, B2, B3, C). Ces vitamines ne sont disponibles que dans le gingembre frais. Le rhizome, quant à lui, dispose d’une forte teneur en amidon, en lipide, en glucide. C’est un concentré de protéines.

Consommer régulièrement du gingembre est excellent pour la santé. La quantité recommandée est de 5 g de poudre de rhizome par jour. Le corps doit en ingérer au minimum 500 mg par jour pour voir apparaître des effets notables. Le gingembre se consomme en tisane, sous forme de teinture mère. Elle est aussi disponible dans des boissons énergisantes. Et bien évidemment, il est possible de la consommer dans chaque plat comme condiment.

Contre-indications et effets secondaires du gingembre

Le gingembre peut causer des diarrhées à forte dose. Il convient alors de baisser la quantité consommée. Il se peut aussi qu’il cause quelques brûlures d’estomac. À dose modérée, le gingembre est tout à fait sécuritaire. Toutefois, les personnes se préparant à une chirurgie ne doivent pas en consommer. Il est également déconseillé de le coupler avec certains médicaments pour le cœur à cause de ses propriétés cardiotoniques. Dans le doute, mieux vaut demander à un médecin.

Association avec d’autres plantes médicinales

Le gingembre se combine parfaitement avec d’autres épices comme la cannelle et le curcuma. Pour augmenter ses vertus anti-inflammatoires, il est intéressant de l’associer avec l’harpagphytum. Sous forme de tisane, il accompagne sans problème l’ashwagandha et le ginseng.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *