📦 FRAIS DE PORT OFFERTS À PARTIR DE 39€ !

Cranberry (canneberge) : bienfaits et vertus

Au-delà de son goût acidulé et légèrement sucré que l’on affectionne particulièrement, saviez-vous que la canneberge ou cranberry est aussi un fruit possédant de nombreuses vertus thérapeutiques ? On l’utilise dans la médecine depuis plusieurs siècles et on ne cesse de lui trouver de nouveaux bienfaits jusqu’à maintenant. Lesquels ? C’est ce dont nous parlerons tout au long de cet article.

Les origines des cranberries

cranberry_natureAZ

Le nom canneberge désigne à la fois le fruit et la plante à partir de laquelle on le prélève. On l’appelle également grande airelle ou atoca. En Europe, on le cite souvent sous son nom anglais, le cranberry. La canneberge est originaire d’Amérique du Nord. Les Amérindiens consommaient déjà le fruit il y a 4000 ans. Il fut ensuite importé en Europe après la découverte de l’Amérique. D’ailleurs, à l’époque les marins en consommaient essentiellement pour soigner le scorbut qui était un véritable fléau. On comprit par la suite que c’est grâce à sa forte concentration en vitamine C que la canneberge pouvait le traiter.

On cultive la canneberge depuis peu en Amérique latine. Elle est généralement récoltée de septembre à novembre. Les États-Unis et le Canada sont les premiers producteurs mondiaux de cranberry, avec respectivement 307 000 tonnes et 79 000 tonnes de fruits par an. À noter que l’on confond souvent le cranberry avec l’airelle. Les deux fruits sont de la même famille, le vaccinium. Cependant, la canneberge est légèrement plus grande.

Les bienfaits de la canneberge

Un antioxydant puissant

On sait que la canneberge figure parmi les fruits les plus antioxydants au monde. Cette propriété lui permet d’assainir le corps. Elle stimule le renouvellement des cellules saines. Ses vertus purificatrices lui permettent de nettoyer l’organisme en profondeur. Elle aide le corps à évacuer les toxines issues du tabac, de l’alcool et de la drogue. Le fruit est fortement conseillé aux personnes qui suivant des traitements contre le cancer, notamment la chimiothérapie et la radiothérapie.

cranberry, Cranberry (canneberge) : bienfaits et vertus

Pour un meilleur travail urinaire

La canneberge a cette impressionnante faculté de fluidifier le travail urinaire. Comment ? En augmentant d’un côté l’envie de faire pipi, mais aussi en aidant tous les organes liés au travail urinaire à éliminer les toxines. Elle améliore le fonctionnement rénal. Par ailleurs, elle favorise la perte de graisse et draine l’eau superflue dans l’organisme. Consommé sous forme de jus, le fruit est un très bon allié pour les individus désireux de perdre du poids sur le long terme.

Cranberry et infection urinaire

Les Indiens d’Amazonie utilisent depuis toujours la canneberge pour soigner les infections urinaires. D’ailleurs, son application ne s’arrête pas à la vessie, ni au fonctionnement rénal, mais s’étend aussi aux intestins et à l’appareil génital féminin. Son champ d’action reste assez large dans ce domaine étant donné qu’elle est un traitement fiable contre les cystites, les urétrites, la gastro-entérite. On la prescrit également pour combattre les vers intestinaux et les mycoses en tout genre. Vous l’aurez compris, le cranberry éradique les candidas-albicans de la flore intestinale et s’attaque également au staphylocoque doré.

Prévention contre le cancer

De nombreuses études indiquent que la canneberge améliorerait les défenses de l’organisme contre les différentes maladies neurodégénératives et le cancer. Le fruit intervient dans le vieillissement cellulaire en ralentissant le processus. C’est pourquoi il est tout à fait indiqué d’en prescrire aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de la maladie de Parkinson.

D’autres vertus santé intéressantes du cranberry

Grâce à son taux élevé d’antioxydant, la canneberge freine le vieillissement des cellules et par extension de l’organisme. Elle possède tout ce qu’il faut pour reminéraliser le corps en profondeur, ce qui lui donnerait la faculté de traiter l’ostéoporose et même de prévenir la rage aux dents. De nombreux produits cosmétiques font intervenir la cranberry dans leur composition pour rendre la peau douce. Par ailleurs, la consommation du fruit sur le long terme renforce les cheveux.

Certaines études affirment que la canneberge aide dans l’équilibre acido-basique de l’organisme. D’un côté, elle baisse l’acidité gastrique, de l’autre, elle rééquilibre le pH du sang. Ces actions lui donnent un rôle important dans la production d’érythrocytes et de leucocytes.

Cette baie offre une meilleure santé cardiaque. Elle prévient l’hypertension et l’hypotension tout en diminuant les risques de maladies cardio-vasculaires.

Composition et posologie

canneberge_fruit_natureAZ

La canneberge est une source naturelle de vitamine C. Il s’agit de sa principale substance active. D’autres principes actifs la composent :

  • Divers glucides simples (fructose, saccharose, glucose…),
  • Plusieurs acides (citrique et benzoïque),
  • Quelques flavonoïdes,
  • Du tanins,
  • Des anthocyanines

On peut facilement se procurer de la canneberge fraîche et séchée. Dans ces états, elle est surtout assimilée en tant que fruit et non en tant que médicament. La canneberge se consomme à volonté, dans la limite du raisonnable. En hiver, elle renforce les défenses immunitaires. Pour que l’organisme l’assimile rapidement, mieux vaut la consommer sous forme de jus ou de cocktail.

Il existe des gélules et des capsules à base de canneberge. Ces dernières doivent être consommées avec beaucoup d’eau. Le dosage recommandé est de 400 mg par jour.

Contre-indications et effets secondaires

La canneberge peut entrer en conflit avec des médicaments anticoagulants. Pour éviter toutes mésaventures, renseignez-vous auprès de votre médecin. En cas de blessure, elle pourrait causer une hémorragie. Le fruit reste un aliment très sécuritaire. Il peut être consommé durant la grossesse et pendant l’allaitement. Veillez à ne pas en consommer si vous êtes allergique aux fruits rouges.

Association avec d’autres plantes médicinales

Il est possible de marier l’utilisation de la canneberge avec d’autres plantes thérapeutiques. Vous pourrez, par exemple, le combiner avec la bruyère pour améliorer sa faculté à désinfecter les voies urinaires. Afin de compléter ses apports nutritionnels, elle s’associe sans problème avec la spiruline, la garcinia, le citron… Pour ceux qui souhaitent perdre du poids, la combinaison de la canneberge avec du café vert ou du thé vert donnera de meilleurs résultats. Pensez également à la consommer avec du griffonia, de la rhodiola ou encore du safran pour accompagner un régime en vue de perdre du poids.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *