acérola_natureAZ

Acérola : Bienfaits et vertus

L’acérola ou cerise des Antilles fait partie de ces fruits aux vertus insoupçonnées. Peu connu et pourtant si intéressant, il ne demande qu’à être découvert. Si vous n’en avez jamais goûté ou entendu parler, il est peut-être temps de partir à sa rencontre. Nous vous proposons aujourd’hui de découvrir un fruit d’un autre continent, rempli de bienfaits, le cinquième fruit le plus riche en vitamine !

Les origines de l’acérola

bol_acérola_natureAZ

L’acérola est un fruit issu de l’arbuste du même nom. Il pousse surtout dans les régions tropicales d’Amérique latine, mais on le rencontre également dans les Caraïbes. D’ailleurs, on le nomme également cerise de la Barbade ou cerise des Antilles à cause de ses origines et pour ses traits très ressemblants à la cerise.

Le Brésil et le Pérou commencèrent à cultiver l’acérola depuis quelques siècles, voyant ses propriétés nutritionnelles et ses vertus thérapeutiques.

L’arbuste donne naissance à des feuilles d’un vert clair et à des fleurs roses. Les fruits ne sont autres que les fleurs arrivées à fécondation. Il est rare de trouver de l’acérola frais en Europe. Leur conservation s’avère fastidieuse après leur cueillette. Par contre, et heureusement, on le retrouve sur le marché sous d’autres formes : comprimés, jus, gélules…

Les Indiens d’Amazonie utilisaient l’acérola pour soigner la grippe et la fièvre. On le prescrivait aussi pour des troubles hépatiques et contre la diarrhée. Toutefois, c’est grâce à sa richesse en vitamine qu’il se fait connaître aujourd’hui. Cette notoriété grandissante lui vaut une place dans les plantes médicinales « majeures ». Dire que l’acérola est une panacée serait exagéré, par contre il répond bien à son surnom de « couteau suisse » de la phytothérapie en soignant de nombreuses pathologies.

Les bienfaits de l’acérola

Le plein d’énergie et anti-fatigue

On le sait tous, la vitamine C permet à l’organisme de refaire rapidement le plein d’énergie. C’est un fait. L’acérola a l’avantage d’être très riche en vitamine C naturelle. À titre de comparaison, il aurait 40 fois plus de vitamine C qu’une orange. Bien mieux que n’importe quel comprimé de vitamine C, ce fruit met à disposition cette vitamine dans sa version la plus assimilable par le corps. Ainsi la consommation de ces petits fruits redonne la pêche rapidement. L’acérola aide de nombreux sportifs à récupérer vite après des efforts intenses. Il est aussi conseillé aux personnes convalescentes en perte d’énergie et aux sujets en proie à de la fatigue chronique.

acérola_mur_natureAZ

Pour un meilleur système immunitaire

Un système immunitaire fonctionnel nous permet de faire face aux différentes maladies. Un seul dérèglement et c’est un rendez-vous directement le médecin assuré. Ces dérèglements arrivent parfois à cause d’une lacune en vitamine C. Le système immunitaire s’affaiblit laissant ainsi les maladies s’installer dans l’organisme. Concrètement, la vitamine C est le carburant qui permet à nos globules blancs de résister et de lutter contre les maladies. L’apport de vitamine C est ainsi décisif pour guérir rapidement.

Par ailleurs, la vitamine C possède des propriétés anti-infectieuses. Elle stimule l’organisme à produire des anticorps, de l’IgG et de l’IgM entre autres. Elle a aussi son rôle à jouer dans le processus de phagocytose pour freiner les allergies et infections.

Un excellent fruit détox

Le corps humain est en contact performant avec des sources d’intoxication. L’air, l’eau, les aliments… embarquent tous des substances toxiques. C’est aussi le cas des cigarettes, de la drogue et des diverses boissons alcooliques. L’acérola reste un remède naturel pour réduire les toxines dans le corps. La vitamine C qu’il contient stimule l’évacuation des métaux lourds de l’organisme. En renfort, elle se fait aider par la vitamine A et la vitamine E. Cette détoxination est une phase importante pour les personnes voulant arrêter l’alcool et le tabagisme.

D’autres vertus peu connues

La plupart des vertus de l’acérola lui viennent de sa forte concentration en vitamine C naturelle, comme sa capacité à renforcer les os. La vitamine C stimule la production de collagène qui aide à affermir et solidifier les os. Par ailleurs, elle permet un prompt rétablissement aux os fracturés. L’acérola est aussi un puissant remède contre l’anémie. La vitamine C qu’il contient fixe le fer dans l’organisme pour qu’in fine ce dernier stimule la production de globules rouges. L’acérola a aussi le pouvoir de fortifier les cheveux, de soigner la grippe, de mieux faire face au stress sans pour autant être un adaptogène.

Composition et posologie

Outre sa forte teneur en vitamine C, l’acérola dispose aussi d’une concentration élevée en antioxydants et en minéraux (magnésium, calcium, fer, etc.). D’autres vitamines (A, B1, B6) viennent compléter sa composition faisant de lui super fruit.

Il faut noter que l’acérola met à disposition de la vitamine C naturelle. Elle est de loin facilement assimilée par l’organisme contrairement à une vitamine C de synthèse. La vitamine C naturelle se révèle aussi plus efficace.

Manger régulièrement de l’acérola naturel ne peut être que bénéfique pour la santé. Ses bienfaits ne se remarquent que sur le long terme, voilà pourquoi il est intéressant de l’utiliser pendant une cure. La posologie usuelle interdit plus de 4 g d’acérola complet par jour. Une cure d’acérola peut durer jusqu’à 4 mois, espacée d’une pause de 7 jours toutes les 3 semaines. La dose d’acérola complète peut varier selon le sujet et les résultats attendus.

Contre-indications et effets secondaires

acerola_arbre_natureAZ

À très forte dose, l’acérola provoque des diarrhées. Chez certains individus, cela se manifeste par des boutons sur le corps. Il faut noter qu’il s’agit d’un fruit très sécuritaire dont les seuls effets indésirables s’avèrent anodins par rapport aux bienfaits qu’il apporte.

La consommation d’acérola est formellement interdite aux personnes développant une allergie à la plante ou au fruit ou à l’un de ses principes actifs. Un enfant de bas âge ne doit pas en consommer en tant que fruit thérapeutique. D’ailleurs, il serait judicieux de toujours demander l’avis d’un médecin avant de se lancer dans une cure à base d’acérola.

Interactions avec d’autres plantes médicinales

Étant donné que la vitamine est l’un des principes actifs de l’acérola, il est facile de l’associer avec d’autres plantes médicinales pour compléter ses bienfaits. Vous pouvez l’utiliser avec des plantes comme le ginseng ou encore le chardon marie pour leurs propriétés détoxifiantes. Pensez aussi à manger des myrtilles en sus pour augmenter le taux d’antioxydants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Panier
Retour haut de page