Fleurs d’hibiscus : Bienfaits et vertus

Les fleurs d’hibiscus ont depuis toujours suscité l’engouement pour leurs nombreuses vertus. Antiseptique naturel et trésor de bienfaits pour la peau ainsi que pour les cheveux, on trouve à la plante une palette d’applications diversifiée. Nous allons nous pencher plus en détail sur cet accessoire beauté utilisé aussi autrefois pour orner la chevelure des femmes. D’où vient l’hibiscus ? Pourquoi ses fleurs nous intéressent-elles autant ? Sont-elles aussi efficaces qu’on le dit ? Quel est leur guide d’emploi ? Les réponses…

Les origines des fleurs d’hibiscus

hibiscus_fleur_nature

L’hibiscus est une plante vivace appartenant à la famille des Malvaceae. Il serait originaire d’Égypte, mais on le retrouva aussi dans l’Antiquité en Asie du Sud-est. À l’époque, on le cultivait pour ses fruits comestibles tandis qu’on utilisait ses fleurs en tant qu’élément décoratif.

On recense plusieurs espèces d’hibiscus. Certaines d’entre elles possèdent des propriétés médicinales qui leur permettent de se démarquer, à l’instar de l’hibiscus sabdariffa qui nous intéresse particulièrement. Cette variété d’hibiscus aussi appelée oseille de Guinée se reconnaît par sa taille imposante pouvant aller jusqu’à 4 mètres. Elle se rencontre surtout en Thaïlande. Les pétales de ses fleurs font 8 centimètres de diamètre en moyenne. Leur couleur varie légèrement du pourpre au rose, avec une pointe de jaune. À noter que dès que l’on fait référence à des fleurs d’hibiscus, il s’agit principalement de pétales de l’oseille de Guinée. On le consomme le plus souvent sous forme d’infusion. Chaque pays a sa propre appellation de cette boisson, les plus connues étant le bissap du Sénégal et le Karkadé d’Égypte.

La plante est importée en Occident vers le XIIe siècle. Elle n’arrive en Amérique qu’au XVIIe siècle. Aujourd’hui, elle est cultivée un peu partout dans le monde surtout dans les pays tropicaux.

Les bienfaits des fleurs d’hibiscus

Réduction de la tension artérielle

Les fleurs d’hibiscus sont utilisées depuis des siècles pour diminue la tension artérielle. Une étude de 2013 a révélé que plus d’une dizaine de pays l’employaient à cette fin. Il a en effet été démontré qu’une infusion de fleurs d’hibiscus diminuait considérablement les risques d’hypertension artérielle. Le résultat est d’autant plus important chez les personnes diabétiques sur lesquelles l’étude a été menée. En 4 semaines, l’infusion d’hibiscus régulière et à la même dose baissait la tension artérielle des sujets. Elle serait même plus efficace que l’hydrochorothiazide qui est jusqu’à aujourd’hui la molécule phare employée contre l’hypertension.

Un excellent antioxydant

Les fleurs d’hibiscus regorgent d’antioxydants, les anthocyanes. Elles diminuent donc l’action des ERO (espèces réactives de l’oxygène) dans le processus de stress oxydatif. In fine, une consommation quotidienne de tisane à base de fleurs d’hibiscus ralentirait le processus de vieillissement, car moins de cellules sont oxydées par l’organisme. Pour appuyer ces affirmations, des chercheurs ont pu mettre en évidence que la prise régulière de cette boisson accroît la charge d’antioxydants dans le sang.

Prévention contre l’obésité et le diabète

 

Les fleurs d’hibiscus favorisent la perte de poids. Par extension, elles réduisent significativement les problèmes liés au surpoids. Une infusion à base de la plante accélérerait le métabolisme. Par ailleurs, elle minimise l’absorption de glucide (amidon) et de sucre (saccharose). Dans la même continuité, ces pétales séchés sous forme de tisane permettent d’éliminer la surcharge de graisse dans le foie. Cette dernière s’accumule surtout à cause de la consommation d’alcool pouvant ainsi causer ce que l’on appelle l’hépatique non alcoolique.

Dans l’Égypte antique, le bissap servait à baisser le taux de cholestérol dans l’organisme. Une étude récente confirme cette propriété et valide aussi le fait que l’hibiscus aide les personnes souffrant de dyslipidémie.

La plante prévient aussi le diabète. Boire une infusion d’hibiscus permet à nos cellules d’être moins insulino-résistantes, ce qui se manifeste chez les sujets diabétiques par un meilleur taux de glycémie.

Un parfait antidépresseur

Les fleurs d’hibiscus disposent de propriétés antidépressives. Les études montrent que leur infusion élimine la fatigue et la démotivation. Les scientifiques orientent aujourd’hui leurs recherches sur la capacité aux bio-flavonoïdes contenues dans la plante chez les patients dépressifs. Les résultats s’avèrent jusqu’à présent très concluants.

Autres vertus des fleurs d’hibiscus

Parmi la longue liste des propriétés intéressantes de la plante, on reconnaît ses capacités diurétiques. D’après une étude, c’est grâce à cette propriété qu’elle pourrait réduire les risques d’apparition de calculs rénaux. L’hibiscus soigne aussi par extension les infections urinaires bénines.

Bienfait moins connu, mais tout aussi intéressant de l’hibiscus, il serait antibactérien et posséderait des propriétés antiseptiques et antivirales. Il peut donc traiter les toux, le rhume, la grippe…

La plante était aussi employée dans la médecine traditionnelle pour les douleurs liées aux menstruations.

Composition et posologie des fleurs d’hibiscus

Les fleurs d’hibiscus se composent de plusieurs principes actifs. On retrouve :

– des flavonoïdes,

– plusieurs polysaccharides,

– des stérols,

– de l’acide citrique,

– des anthocyanosides…

fleur_hibiscus_natureAZ

Elles embarquent également d’autres excipients, dont plusieurs types d’acides aminés : thréonine, sérine, glycine, lysine, etc. Ces derniers sont disponibles en de plus petites proportions.

Les fleurs d’hibiscus sont surtout utilisées sous forme d’infusion. Pour ce faire, il suffit d’infuser l’équivalent de 3 cuillères à soupe de fleurs d’hibiscus dans un litre d’eau bouillante. Vous pourrez aussi laisser reposer la même quantité de fleurs d’hibiscus dans un litre d’eau froide pendant toute une nuit. Il suffit ensuite de tamiser la préparation avant de le consommer. En général, on recommande de boire l’infusion 3 à 8 fois par jour, à raison de 225 ml, pas plus.

Contre-indications et effets indésirables des fleurs d’hibiscus

Les effets secondaires causés par la fleur d’hibiscus séché ne se manifestent que dans des cas extrêmes de surdosage. Il est donc important de respecter la posologie usuelle prescrite par le médecin.

La consommation de fleurs d’hibiscus est formellement déconseillée aux femmes enceintes. Étant emménagogues, elles pourraient déclencher les règles et causer une fausse couche. Par précaution, il est également interdit aux femmes allaitantes.

Associer la fleur d’hibiscus avec d’autres plantes

L’usage de la fleur d’hibiscus se marie parfaitement avec certaines plantes médicinales. Il convient cependant de les choisir en fonction de la pathologie à traiter. Dans le cas de l’hypertension, il se combine avec la passiflore ou l’aubépine qui stabilisent la tension artérielle. Si l’on recherche à améliorer ses propriétés diurétiques, on peut l’utiliser avec de la bruyère et du genièvre, ou encore les queues de cerises.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Main Menu