alimentation_fertilité_masculine_natureAZ

Fertilité masculine : l’impact de l’alimentation

On estime que 17 % des couples sont infertiles. Dans deux cas sur dix, c’est l’homme à lui seul qui est en cause. Les statistiques sont alarmantes, puisque les études montrent que le nombre de conjoints incapable de procréer est en forte augmentation. Le nombre de spermatozoïdes produit est quant à lui en baisse constante chez les Occidentaux. L’impact de l’alimentation sur la fertilité masculine a été étudié par la science depuis de nombreuses années. Que faut-il faire pour renverser la tendance ?

L’obésité : première preuve de l’impact de l’alimentation sur la fertilité masculine

Les effets néfastes de l’obésité

obésité_infertilité_masculine_natureAZ

Thomas JG. Chambers et Richard A. Anderson sont deux professeurs de l’université d’Édimbourg, au Royaume-Uni. Ils ont publié une analyse en 2015, portant sur la relation entre l’obésité et l’infertilité masculine. Ils concluent que l’obésité menait à divers effets néfastes :

  • Baisse du niveau de la testostérone
  • Détérioration de l’ADN dans le sperme
  • Des dysfonctions érectiles à cause d’une faible vascularisation
  • Baisse de performance des gonades masculines…

La première cause d’infertilité en occident

Ce qui est grave, c’est que les statistiques montrent une très forte hausse de personnes en surpoids dans les pays occidentaux. Notamment aux USA, au Canada, et même en France. Parallèlement, les chiffres montrent également une très forte baisse de la quantité de sperme chez les hommes.

La solution

La solution contre l’infertilité paternelle en cas d’obésité est en premier lieu l’alimentation. Chambers et Anderson ont également constaté que la perte de poids aboutissait généralement à une amélioration des fonctions hormonales et physiologiques liées aux facultés de reproduction. Or pour réduire la masse graisseuse et le poids excédent, la nourriture que l’on ingère est notre premier allié. En d’autres termes, les aliments ont un impact sur la fertilité masculine.

Les effets des aliments produits avec des produits chimiques sur la fertilité masculine

engrais_agriculture_natureAZ

Les engrais chimiques

L’agriculture et l’élevage à grande échelle sont pratiqués avec des engrais chimiques. Ceux-ci sont essentiels pour une optimisation maximale de la quantité produite, ainsi que très bénéfiques pour les profits engrangés par les producteurs. Cependant, de nombreuses molécules artificielles utilisées sont actuellement accusées d’avoir un impact sur la fertilité masculine. En effet, beaucoup de fertilisants ont été interdits d’utilisation dans l’Union européenne, mais sont encore utilisés dans des pays qui priment les raisons économiques. Des substances nocives peuvent se retrouver dans des produits alimentaires importés de ces contrées peu regardantes, que nous ingérons sans le savoir.

Les pesticides

L’utilisation des pesticides est également intrinsèque à la production de masse. Mais les résidus nocifs peuvent également se retrouver dans notre assiette. Par exemple, le chlordécone a été fortement pointé du doigt aux Antilles, pour causer de nombreux cas d’infertilité chez les planteurs. Les organochlorés sont connus pour être des perturbateurs endocriniens, donc ayant un impact négatif certain sur la fertilité masculine.

La solution

En France, la traçabilité des produits alimentaires est devenue une norme nationale. Avec un peu de recherche, le consommateur est maintenant capable de connaître le mode de production de ce qu’il mange. Les aliments locaux et bios sont souvent étiquetés par des labels qui contrôlent régulièrement les systèmes de production. Il est donc tout à fait possible d’éviter les engrais chimiques et les pesticides dans notre alimentation, afin de préserver sa fertilité.

L’impact des aliments transformés sur la fertilité masculine

pizza_natureAZ

Les effets des aliments transformés dans l’organisme

La nourriture transformée fait maintenant partie intégrante de notre alimentation. Ils sont dans les placards et réfrigérateurs de tous les Occidentaux :

  • Pâtes
  • Pizza
  • Charcuterie
  • Biscuits et sucreries en tout genre…

Et pourtant, on sait que ce sont ces aliments qui sont fortement suspectés de favoriser la prise de poids et l’obésité dans le monde occidental.

Aliments transformés et infertilité masculine

Actuellement, aucune étude scientifique n’a encore mis en exergue une relation directe entre les aliments transformés et la fertilité masculine. Mais on sait que les ingérer régulièrement menait au surpoids. Une condition qui peut causer la perturbation du système reproductif de l’homme, et ainsi mettre en cause la capacité d’un père à transmettre ses gènes.

Des aliments que l’on peut remplacer facilement

La remise en cause de la présence des aliments transformés dans notre cuisine est faite depuis de nombreuses années par les nutritionnistes et experts en alimentation. Heureusement, il est tout à fait possible de les remplacer. Pour cela il faut privilégier des aliments complets, peu ou pas transformés, et si possible crus.

Quel type d’alimentation pour améliorer la fertilité masculine ?

légumes_fertilité_masculine_natureAZ

Des légumes et des fruits cultivés biologiquement

Les fruits et les légumes sont fortement conseillés pour pouvoir réguler le poids, et par extension avoir un impact sur la fertilité masculine. Ils contiennent des fibres, des vitamines, des antioxydants, et des glucides non transformés qui sont plus facilement assimilés par l’organisme. Les végétaux contiennent aussi des sels minéraux. En les consommant crus, on conserve toutes les enzymes qui permettent à l’organisme de les assimiler de manière optimale, et on préserve toutes les qualités des aliments.

Attention : il faut choisir autant que possible des fruits et légumes biologiques qui ne contiennent pas de pesticides ni d’engrais chimiques. Un réglme céto-végé pourrait booster la fertilité.

Les bonnes graisses

Les lipides sont essentiels pour servir d’énergie, mais il faut bien les choisir pour que notre alimentation soit bénéfique pour notre santé. L’huile d’olive, de colza, ou celles qui proviennent de poissons gras (saumon, thon…) sont des exemples parfaits qui sont souvent cités par les conseillers en nutrition. Ce sont des éléments qui aident à combattre l’obésité, et donc améliorent nos chances de concevoir un enfant. Les produits comme l’huile de palme sont déconseillés, car ils peuvent favoriser la prise de poids.

Les protéines

Les protéines sont incontournables pour une alimentation équilibrée. La viande et le poisson, ainsi que les œufs, sont des sources dites complètes dans cette catégorie. Il faut cependant à ne pas trop abuser de la viande rouge. Les conserves contiennent aussi du bisphénol, qui est connu pour être un perturbateur endocrinien. Mais on peut aussi associer différents végétaux pour obtenir les bonnes proportions : maïs et haricot, riz et lentille… Les protéines sont incontournables pour assurer de nombreuses fonctions organiques, comme la production d’hormones, entre autres.

Conclusion

Le surpoids et l’obésité ont une corrélation certaine avec une faiblesse de la fertilité masculine. Pourtant, ce fléau qui atteint de plus en plus inexorablement le monde occidental est causé surtout par la détérioration de la vie nutritionnelle. En plus, la présence de métaux lourds et de perturbateurs endocriniens dans la production de notre nourriture a un impact sur la qualité et la quantité du sperme de l’homme moderne. Sans oublier les aliments ultras transformés qui mettent à mal tout l’organisme. Pour résumer, adoptez un régime sain et équilibré si vous voulez avoir des enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Panier
Retour haut de page