baies_de_maqui_natureAZ

Baies de maqui : Bienfaits et vertus

Fruit d’un grand arbuste de la Patagonie, les baies de maqui se font connaître aujourd’hui pour leurs nombreuses propriétés médicinales. On serait tenté de croire que d’aussi petits fruits n’apporteraient aucun bienfait à l’organisme et pourtant, leurs vertus sont bien réelles. Quelles sont-elles ? Pourquoi apprécie-t-on les baies de maqui ? Peuvent-elles causer des effets secondaires ? Voici les réponses…

Les origines des baies de maqui

myrtille_baies_de_maqui_natureAZ

Les baies de maqui sont issues de l’arbre éponyme, le maqui. Il s’agit d’un arbuste appartenant à la famille des elaeocarpaceae. On le retrouve essentiellement au Chili. Toutefois, le pays n’en pas l’exclusivité puisque l’Argentine en cultive également, notamment dans la région proche de la cordillère des Andes.

L’arbre, une fois arrivée à maturité fait 5 mètres. On le reconnaît par ses feuilles vert foncé et ses branches courbées en arc. Ses fleurs de couleur blanche tire légèrement vers le jaune, tandis que son fruit, la baie de maqui, possède une robe violette. La baie ne fait que 6 mm de diamètre. On le surnomme souvent le raisin chilien, à cause de son goût et de ses traits assez similaires. Le Chili l’exploite pour produire du vin.

L’utilisation des maqui berry remonte à plusieurs milliers d’années dans la Patagonie. Les Mapuches, une des tribus indigènes de la région, employaient la plante pour traiter diverses pathologies. Il aura fallu attendre au XIXe siècle pour qu’une première étude soit effectuée sur les baies de maqui. Elle fut réalisée par Claude Gay, un botaniste français qui avait un attachement particulier pour le Chili.

Les bienfaits des baies de maqui

Outre son usage ornemental, les baies de maqui sont largement utilisées pour ses nombreuses vertus médicinales. On le considère aujourd’hui comme un super fruit.

Une grande concentration d’antioxydants

La baie de maqui possède un indice ORAC de 27 600. Pour rappel, cette note est attribuée à partir d’une évaluation visant à déterminer la capacité antioxydante d’un aliment. Dans le cas de notre fruit, l’indice est relativement élevé d’après le test ORAC (Oxygen Radical Absorbance Capacity). En effet, une étude sur sa composition révèle qu’elle possède une forte teneur en anthocyane et en polyphénols. À noter que l’anthocyane est le pigment qui donne à la myrtille sa couleur violet pâle. Par ailleurs, la baie de maqui est extrêmement chargée en flavonoïdes. Ces derniers représentent l’un des plus puissants principes actifs du fruit.

Concrètement, l’existence d’une telle concentration d’antioxydants permet au fruit de ralentir drastiquement l’action des radicaux libres sur les cellules. Elles vieillissement et s’oxydent moins vite. Le processus métabolique s’accélère tout en maintenant un niveau d’énergie optimale dans le corps.

cellule_nerveuse_natureAZ

Une action détoxyfiante

Les baies de maqui détoxifient aident le corps à éliminer les toxines. Sa richesse en minéraux serait à l’origine de cette propriété. En effet, les études montrent que le fruit de l’aristotelia chilensis disposent d’une forte concentration de vitamine, notamment de la vitamine A et C. Il apporterait également à l’organisme du potassium et du fer. Ces minéraux assainissent l’organisme et l’aide à drainer les différentes toxines au-dehors. On dit que la baie de maqui possède des propriétés astringentes.

Perdre du poids avec des baies de maqui

Les raisins chiliens favorisent la perte de poids. Cette propriété lui vaut aujourd’hui son succès, d’ailleurs au Pérou, on l’incorpore dans les régimes amaigrissants. C’est un produit minceur des plus simples à utiliser. Son fonctionnement est aisé à comprendre. Les baies de maqui empêchent la graisse de rester dans le corps. Elles préviennent ainsi contre l’obésité ainsi que l’apparition de diverses maladies en rapport avec l’excès de poids.

L’université du Texas mena une étude sur un groupe de personnes ayant consommé pendant un certain laps de temps les fameuses baies. Deux constats s’en ressortent :

  • Les sujets ayant consommé des baies de maqui commencèrent à perdre du poids,
  • En plus, l’effet est prolongé durant 6 mois environ, évitant ainsi les effets yoyo qui se manifestent parfois après les périodes de régime hypocalorique.

Un traitement contre le cancer du côlon

Parmi la longue liste d’antioxydants déjà présents dans la composition de la baie de maqui, la delphinidine se démarque par sa capacité à combattre le cancer du côlon. Ce puissant principe actif apporte aussi des bienfaits contre l’arthrite. Une étude réalisée par l’Université de Wisconsin-Madison met en lumière ses effets bénéfiques dans le traitement du psoriasis.

Composition et posologie des baies de maqui

Les baies de maqui méritent amplement le qualificatif de super aliment. Elles possèdent des nutriments diversifiés et offrent un apport nutritionnel de qualité. Dame nature nous offre dans ces petites baies tout un panel de substances actives pouvant aider l’organisme à aller mieux :

  • De l’anthocyane,
  • Des flavonoïdes,
  • De la delphinidine,
  • Des minéraux variés (vitamine A et C, potaissum, calcium, fer)
  • De l’oméga 6 et de l’oméga 9…

jus_maqui_natureAZ

En tant que fruit, les baies de maqui ne sont soumises à aucun dosage particulier. Il suffit de savoir quand s’arrêter. Par ailleurs, on trouve sur le commerce des baies de maqui séchées sous forme de poudre. Il est conseillé de l’intégrer dans l’alimentation au quotidien, sous forme de jus ou de smoothies, à raison de 10 g par jour au maximum. Vous pourrez aussi en consommer avec du yaourt et en complément avec le dessert.

Contre-indications et effets secondaires

À ce jour, aucune étude ne met en exergue les effets indésirables provoqués par la baie de maqui. Ce manque d’information doit nous pousser à être assez vigilants dans son utilisation, surtout sur le long terme. Rien n’est bon pour la santé pour toute chose en excès. Mieux vaut toujours consulter un médecin par avance avant de les adopter en tant que complément alimentaire.

Association avec d’autres plantes médicinales

Vous pourrez améliorer les bienfaits des baies de maqui en l’association avec de nombreuses plantes médicinales. Pensez notamment au ginseng et à la chlorella. Il est aussi possible de l’utiliser en parallèle avec du ginkgo biloba. Pour toutes autres associations, rapprochez-vous d’un médecin ou d’un naturopathe pour avoir un avis médical précis.

1 réflexion sur “Baies de maqui : Bienfaits et vertus”

  1. Je suis chilienne et j’ai mangé du maqui , trop, pendant mon enfance et mon adolescence sans connaitre toutes ses propriétés , mais aujourd’hui, que je sais que la bonne santé à mes 70 ans est en bonne partie à cause du maqui.
    J’ai commencé a fabriquer savons avec de maqui et son excellentes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Panier
Retour haut de page