📦 FRAIS DE PORT OFFERTS À PARTIR DE 39€ !

Ashwagandha : Bienfaits et vertus

Ne vous laissez pas intimidé par son nom assez compliqué à prononcer, l’ashwagandha pourrait être est une plante qui changera votre vie. Longtemps utilisé dans la médecine ayurvédique, cette plante recèle d’innombrables bienfaits. En effet, elle possède à peu près les mêmes propriétés que le ginseng, mais pas seulement ! Nous allons découvrir ses origines, son mode d’emploi et ses vertus qui font aujourd’hui sa renommée.

Les origines de l’ashwagandha

plantation_inde_natureAZ

L’ashwagandha est une plante appartenant à la famille des solanaceae. Elle nous vient d’Inde où elle fait partie de la pharmacopée ayurvédique depuis plus de 3000 ans. On l’appelle également withania somnifera. Elle figure parmi les plantes les plus utilisées et les plus plébiscitées avec le tulsi dans cette médecine traditionnelle. On la qualifie de « rasayana », ce qui se traduit par « qui rajeunit et qui régénère ». Vous avez déjà donc un aperçu du pouvoir de cette plante qui se consomme de la racine aux feuilles.

L’ashwagandha dispose à peu près des mêmes vertus que le ginseng, voilà pourquoi on le surnomme souvent le ginseng indien. Les recueils de textes issus de l’ayurveda rapportent qu’il est capable de donner la vitalité d’un cheval à celui qui le consomme.

En Inde, la superficie des terres consacrées à la culture d’ashwagandha avoisine les 15 000 hectares. Ce qui donne un aperçu de l’importance que le peuple indien porte sur cette plante. À noter qu’on la retrouve aussi au Pakistan et au Sri Lanka.

Les premières études dédiées à l’ashwagandha en occident commencent au XVIIIe siècle, période où elle a été étudiée par le botaniste Michel Félix Dunal. De nombreuses recherchent sont menées jusqu’à aujourd’hui pour déterminer et confirmer ses nombreux bienfaits.

Les bienfaits de l’ashwagandha

On découvre encore aujourd’hui de nouvelles applications de l’ashwagandha dans la médecine moderne. En voici une partie de ses principales utilisations.

Une meilleure performance physique

L’usage régulier d’ashwagandha permet à une personne d’accroître ses capacités physiques. Elle est de ce fait tout à fait conseillé pour les sportifs qui souhaite récupérer leurs forces rapidement après une séance éprouvante et intensive. La plante est prescrite aux personnes en manque de dynamisme ou en perte d’énergie, comme les individus convalescents.

Selon une étude, l’ashwagandha trouve toute son utilité durant les périodes de burnout où il est question de se revigorer rapidement tant physiquement que mentalement. Développer une énergie physique optimale permet aussi d’avoir une meilleure motivation. Ce qui influe donc inéluctablement sur le mental et l’émotionnel.

personne_stressée

Une plante faite pour combattre le stress

Le stress est quasi présent dans le quotidien de tout un chacun. Parfois, il est difficile de le dépasser sans avoir recours à un petit coup de pouce extérieur. L’ashwagandha figure parmi ces plantes dites « adaptogènes » qui ont la particularité d’être extrêmement bénéfiques durant les périodes de stress. Concrètement, en consommant de l’ashwagandha quotidiennement, une personne s’adaptera mieux aux situations stressantes.

À noter que la plupart des plantes ou produits adaptogènes possèdent aussi des propriétés stimulantes, mais ce n’est pas le cas de l’ashwagandha. Elle possède au contraire des vertus calmantes. On le prescrit souvent pour les cas d’insomnie dus au stress.

Autre fait intéressant, l’ashwagandha diminue le taux de cortisol dans le sang. Cette substance est des marqueurs du stress présents dans l’organisme.

Parfait pour combattre les déséquilibres psychologiques

D’après une étude effectuée sur des animaux en laboratoire, l’ashwagandha serait bien plus puissante que du lorazepam en tant qu’anxiolytique. Avec une dose modérée, elle permet de faire face sans problèmes aux états dépressifs.

D’autres recherches valident la capacité de l’ashwagandha à traiter les troubles obsessionnels compulsifs. Pour l’heure, l’étude n’est menée que sur des souris, mais les résultats sont sans appel.

Aujourd’hui, le ginseng indien prend aussi part aux traitements contre la déprime. On le rencontre parmi les plantes médicinales utilisées pour pallier la perte de motivation.

Une plante anti-âge intéressante

Dès qu’il s’agit de combattre les effets de l’avancement de l’âge, on considère souvent l’ashwagandha comme une plante miracle. Surtout ne vous méprenez pas, ces propriétés s’expliquent scientifiquement. Des études montrent les bienfaits de la plante pour contrer les maladies qui font surface au fur et à mesure des années chez les personnes ayant plus de 40 ans. Elle lutte donc contre l’arthrite, le diabète, l’hypertension artérielle. On note aussi ses exploits pour ralentir les symptômes des différentes maladies dégénératives. L’ashwagandha doit ses prouesses à sa forte concentration d’antioxydants, notamment les glycowithanolides. Elle freine le vieillissement cellulaire en combattant la peroxydation des cellules à cause du stress.

Par ailleurs, on constate de performances cognitives chez les personnes consommant régulièrement de l’ashwagandha.

Autres utilisations intéressantes de l’ashwagandha

L’ashwagandha fortifie les cheveux. Sa forte teneur en antioxydants lui permet de diminuer à la fois chute tout en permettant aux jeunes pousses d’être en pleine santé. On reconnaît aussi ses bienfaits sur la peau et les articulations. Du fait de sa composition, l’ashwagandha booste le système immunitaire et le stimule régulièrement pour faire face aux maladies auto-immunes. On sait aussi que le withania somnifera régule le processus métabolique et offre une protection aux différents organes.

Composition et posologie

molécule_natureAZ

L’ashwagandha possède de nombreux principes actifs. La plante embarque aussi de nombreux nutriments et des minéraux parfaits pour entretenir l’organisme. On retrouve dans sa composition un taux élevé de fer. Les glycowithanolides représentent sa première source d’antioxydants. Elle est aussi composée de glucose, de potassium de divers alcaloïdes, dont des alcaloïdes stéroïdiens (somnine, somniférine…). Comme le ginseng, elle possède aussi des flavonoïdes. En sus, on remarque aussi des lactones dans sa composition.

Il faut au moins une cure d’un mois pour bénéficier des propriétés de l’ashwagandha poudre. On notera cependant qu’il faudra faire une pause d’une semaine avant de reprendre un autre mois. On retrouve l’ashwagandha en tant que complément alimentaire sous forme de capsule. En règle générale, il suffit de 3 gélules par jour, à raison de 350 mg d’extrait pour obtenir des résultats rapidement. Sous forme de tisane, on utilise essentiellement de la racine séchée. Les principes actifs seront maintenus dans la préparation si le temps d’infusion ne dépasse pas les 10 minutes.

Contre-indications et effets secondaires

L’usage de l’ashwagandha est formellement déconseillé durant la grossesse. Les personnes souffrant d’hyperthyroïdie ne doivent pas en consommer. Normalement, la plante ne déclenche aucun effet secondaire. Cependant, de hautes doses pourraient causer des troubles digestifs. C’est pourquoi il est conseillé d’augmenter petit à petit la dose pour commencer un traitement.

Association avec d’autres plantes

L’ashwagandha se marie parfaitement avec d’autres plantes médicinales. Il convient toutefois de choisir l’association en fonction de la pathologie à traiter. Elle s’utilise par exemple avec de la rhodiola pour soigner les troubles de la concentration. Le griffonia améliore ses effets contre la dépression. Vous pourrez l’utiliser avec du ginseng, du tribulus, du ginkgo biloba…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *