FRAIS DE PORT OFFERTS À PARTIR DE 25€ !

Aloe vera : bienfaits et vertus

aloe_vera_natureAZ

Nous connaissons tous l’aloe vera comme une plante aux vertus cosmétiques indéniables. Connue et utilisée depuis des milliers d’années par l’Homme, peu de gens savent d’où elle vient et l’histoire qu’elle embarque. Ses bienfaits ne se limitent pas à l’embellissement de la peau comme on pourrait le croire et c’est d’ailleurs ce que l’on véhicule le plus dans les publicités et autres supports de communication. Focus sur cette plante aux faux-airs de cactus qui contribue à notre beauté et pas que !

Les origines de l’aloe vera

culture_aloe_vera_natureAZ

Les Égyptiens furent les premiers à utiliser l’aloe vera durant l’Antiquité. Le papyrus Ebers le cite parmi les plantes médicinales de l’époque. Ce traité médical date du XVIe siècle avant J.-C. Les médecins de l’époque l’incorporaient dans de nombreux remèdes pour soigner les brûlures, les problèmes d’estomac et certaines maladies de la peau. Les Égyptiens pensaient qu’il s’agissait d’un cadeau divin qui apportait la beauté et la longévité. C’est pourquoi on agrémentait les sépultures des pharaons avec cette plante. Les Grecs de l’Antiquité l’utilisaient également pour ces vertus thérapeutiques. Les Aztèques considéraient l’aloe vera comme une « fontaine de jouvence », c’est d’ailleurs le surnom qu’ils lui ont attribué.

Il n’est pas originaire d’Inde et de Chine. On ne fait mention de la plante dans les recueils médicaux traditionnels de ces pays que tardivement. On commença à l’importer en Chine aux alentours du VIIIe siècle. Les pharmacopées indienne et chinoise ne l’intègrent qu’après le Xe siècle. Aujourd’hui, la culture d’aloe vera s’est grandement répandue. On la retrouve pratiquement sur tous les continents, des Caraïbes aux États-Unis, en passant par l’Asie.

La plante répond à plusieurs appellations : aloès, aloès de Barbades qui est un dérivé de son nom scientifique Aloe Barbadensis. On la reconnaît facilement par ses longues feuilles crantées. Elle arrive à maturité vers 4 ans et atteint un mètre de longueur. Ces feuilles sont alors cueillies pour en extraire le suc que l’on utilisera ensuite dans l’industrie cosmétique et alimentaire.

Les bienfaits de l’aloe vera

Parfait pour hydrater la peau

L’industrie cosmétique met à profit depuis plusieurs années les propriétés émollientes de l’aloe vera. En effet, le gel que l’on prélève de ses feuilles contribue à une hydratation optimale de la peau. Les produits dérivés d’aloe vera conviennent donc parfaitement aux peaux sèches. Les améliorations se ressentent au bout de quelques jours d’utilisation. En prime, le gel adoucit la peau, notamment celui du visage. L’aloe vera prévient des infections cutanées. Il traite les allergies cutanées.

Pour accélérer la cicatrisation et la guérison des brûlures

L’aloe vera accélère le processus de guérison des blessures et des brûlures au niveau de la peau. Il stimule la régénération cellulaire, ce qui permet de remplacer les cellules mortes par de nouvelles. Une étude parue en septembre 2007 a démontré qu’une crème à base d’aloe vera permet une guérison plus rapide de brûlures au premier et second degré. La plante soigne donc facilement les coups de soleil. Il suffit d’appliquer le gel ou la crème sur la partie du corps concernée pour un effet rapide. Par ailleurs, on utilise traditionnellement le gel d’aloe vera pour faire disparaître rapidement les hématomes.

Des effets anti-âge puissants

gel_aloe_vera_natureAZ

L’aloe vera fut autrefois surnommé « fontaine de jouvence ». On disait aussi que c’était un don de Dieu qui permettait de paraître jeune plus longtemps. En effet, toutes ces affirmations s’expliquent scientifiquement. L’aloe vera est riche en antioxydants. Il dispose également d’une richesse en minéraux qui ralentit le vieillissement cutané. Selon une étude, une utilisation régulière pendant 3 mois d’aloe vera rend la peau plus ferme, sans rides. Elle retrouve cependant une certaine élasticité. Ses bienfaits anti-âge ne se limitent pas à la peau, mais s’étendent aussi aux cheveux. Il existe aujourd’hui de nombreux produits capillaires mettant à profit les propriétés nutritionnelles de l’aloe vera pour les cheveux.

D’autres vertus intéressantes

L’aloe vera possède des propriétés laxatives puissantes. Conditionné sous forme de latex ou de gel, c’est selon, il permet de réguler la quantité de sucre dans le sucre et le taux de cholestérol dans l’organisme. Certains chercheurs estiment qu’il aide à réduire les risques de problèmes cardiovasculaires. Par ailleurs, il soigne aussi les maux de gorge grâce à ses propriétés antiseptiques. Le traitement consiste à faire du gargarisme avec le gel pour éviter les laryngites, les pharyngites, l’épiglottite…

Composition et posologie

Les feuilles d’aloe vera se composent à 98 % d’eau. Cela lui permet de survivre dans les conditions extrêmes, notamment sur des terres arides. Ces larges feuilles stockent ainsi l’eau. Les 2 % restants sont des polysaccharides. Les différentes études scientifiques sur cette plante annoncent qu’elle embarquerait près de 75 substances actives. La plupart sont des composés phénoliques, à l’origine des propriétés antioxydantes l’aloès. On y retrouve également plusieurs minéraux (zinc, sodium, calcium, etc.), des saponines et des vitamines en tout genre.

Il existe plusieurs manières de consommer de l’aloès et de profiter de ses bienfaits. Par voie externe, on privilégiera son gel qui s’applique directement sur la peau ou sur les cheveux. Par voie interne, on peut trouver sur le marché des jus d’aloe vera qui offrent la possibilité d’obtenir certaines vertus de la plante. Pour ce faire, il faut consommer 50 ml de jus pur d’aloès. A noter qui si l’on dispose de feuilles, il est aisé de réaliser du jus avec. Sous forme de gélule, la posologie recommandée est de 200 mg/jour.

feuilles_aloe_vera_natureAZ

Contre-indications et effets secondaires

La consommation excessive d’aloe vera entraîne des troubles digestifs. Les enfants et les femmes enceintes ne doivent pas en consommer en dehors des recommandations médicales. La plante est contre-indiquée aux personnes sujettes au syndrome du côlon irritable. Par précaution, mieux vaut ne pas combiner l’usage de gel et de latex d’aloe vera. Privilégiez les produits cosmétiques sans aloïne et veillez à choisir des produits de qualité.

Association avec d’autres plantes médicinales

Le latex d’aloe vera se combine parfaitement avec d’autres plantes aux vertus laxatives. Il est aussi envisageable de l’ajouter en complément avec des produits naturels qui régulent le taux de sucre sanguin et le taux de cholestérol. On le prescrit souvent avec du curcuma pour faciliter la digestion.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *