LIVRAISON OFFERTE À PARTIR DE 25€

Zinc : bienfaits et vertus

aliment_zinc_natureAZ

Le zinc fait partie des oligo-éléments essentiels au bon fonctionnement de notre organisme. Que ce soit pour des problèmes d’acné ou pour des cheveux ternes, cette substance est responsable d’une partie de notre bien-être de et de notre santé. Saviez-vous que près de 10 % des Français souffrent d’une carence en zinc ? Quel est ce minéral dont le corps a besoin ? Comment peut-on en consommer ? Quels sont ses bienfaits ? Nous vous disons tout à son propos !

Les origines du zinc

zinc_alimentation_natureAZ

Le zinc est un oligo-élément incontournable pour l’homme. Il n’est présent dans organisme qu’à de très infimes doses, 2 g environ. Près de 65 % du zinc que le corps embarque se localise au niveau des muscles, tandis que les os héritent de 20 %. Le reste est départagé entre les cellules, notamment dans le pancréas, le foie, la prostate, le cerveau… Le zinc corporel est difficile à mobiliser. Hors de l’organisme humain, on le rencontre surtout dans la viande rouge. Malheureusement, il en existe très peu de sources végétales  : les légumineuses, le soja, les graines de citrouille, les champignons shiitakes…

Le zinc intervient dans au moins 200 réactions chimiques dans le corps humain, que des processus enzymatiques essentiels. Il est responsable de la synthèse des protéines et a son rôle à jouer dans le fonctionnement optimal de nos défenses immunitaires.

Les études scientifiques révélant son important en tant qu’oligo-élément sont assez récentes. Elles remontent dans les années 20 et n’ont été confirmées que vers 1960.

Les bienfaits du zinc

Une amélioration des défenses immunitaires contre les diverses infections

Comme nous le savons, le zinc est responsable de l’activation de plusieurs centaines d’enzymes, dont le superoxyde dismutase. Cet enzyme, une fois activé, délivre sa propriété antioxydante. Il aide l’organisme à contrer les actions des radicaux libres. Par ailleurs, il renforce nos défenses naturellles en stimulant les lymphocytes T qui constituent nos premières lignes de défense.

L’Autorité européenne de sécurité alimentaire le confirme. La fonction immunitaire est fortement liée à l’apport en zinc. Des recherches financées par l’OMS ont mis en évidence qu’un apport en zinc chez l’enfant lui permettait d’éviter certaines infections infantiles, notamment la diarrhée et les infections respiratoires basses.

grippe_natureAZ

Un oligo-élément contre le rhume et la grippe

La supplémentation du zinc sur le long terme chez l’enfant lui permet de mieux appréhender le rhume. C’est ce qu’une étude clinique de 2006 a révélé. On constate également que les rhumes sont moins sévères chez l’enfant et durent moins longtemps. Toutefois, d’autres essais tendent à penser que son efficacité varie selon la méthode de libération du zinc sous forme ionisée une fois dans la bouche. L’ion zinc n’est libéré que sous certaines conditions. Cela bloque l’ICAM-1 qui est le récepteur de nombreux virus.

On sait que la supplémentation du zinc figure parmi les mesures que les chercheurs ont recommandé pour l’endiguement de la grippe H1N1. Selon diverses études menées aux États-Unis, il peut entraîner l’éradication des cellules infectées par la grippe et in fine, empêche la propagation de la maladie.

Un traitement pour d’autres pathologies

Il figure parmi les oligo-éléments recommandés par l’OMS pour traiter les infections respiratoires basses. On attribue ses vertus contre les pneumonies à la baisse streptococcus pneumoniae dans l’appendice nasal grâce à l’affaiblissement de l’ICAM-1.

Des chercheurs ont démontré qu’il améliorait les conditions de santé générale des personnes contractant le VIH SIDA, grâce à une meilleure stimulation du système immunitaire. C’est pourquoi il est aujourd’hui recommandé aux sujets séropositifs d’adopter un régime riche en zinc.

Par ailleurs, ce minéral contribue à la beauté des cheveux. Il apporterait également une peau belle.

Une croissance tissulaire optimale et la synthèse de l’ADN

Son importance dans la synthèse des acides nucléiques (ADN et ARN) n’est plus à démontrer. Cela entre dans son panel de compétences en tant qu’agent en charge de plus de 200 réactions enzymatiques dans le corps. Nous savons aussi aujourd’hui, grâce à de nombreuses études, qu’il booste la croissance tissulaire, notamment chez les enfants.

Les effets de la carence en zinc

Notre corps a besoin de zinc pour fonctionner correctement. Cet apport se relève essentiel sans quoi nous nous exposons à divers effets indésirables. Certaines de nos habitudes épuisent rapidement le stock de zinc dans notre organisme. Boire du café ou encore consommer de l’alcool régulièrement tarit nos réserves très rapidement. Tout comme le stress qui nous vide rapidement nos stocks. Les symptômes d’un manque de zinc varient d’un sujet à un autre, mais on fait souvent référence à une peau sèche, des ongles cassants, une perte de cheveux, la fatigue, des problèmes digestifs…

Posologie zinc

viande_rouge_zinc_natureAZ

L’homme a besoin de 12 mg de zinc par jour, tandis que la femme n’a besoin que 10 mg. Le meilleur moyen de faire le plein de cet oligo-élément est d’en consommer à travers des produits naturels, notamment tout ce qui est viande rouge. On en trouve également dans les œufs, les huîtres, les céréales, le pain complet, les lentilles, le soja, les poissons, les fruits de mer… Afin que le zinc fixe dans l’organisme, il ne faut pas consommer du tabac, de l’alcool ou même du café. Il faut noter que le zinc d’origine animale est mieux absorbé par le corps que celui issu de sources végétales.

Le zinc sous forme de gélule doit être consommé à jeun. Cela aidera l’organisme à l’assimiler plus rapidement. Il ne faut pas l’avaler pendant le repas. D’ailleurs, il est déconseillé de l’avaler. Mieux le laisser fondre dans la bouche.

Pour traiter l’acné, il faudra une dose quotidienne de 30 mg. Cette posologie peut différer selon le sujet et l’évolution de l’acné. Toutefois, gardez à l’esprit qu’une cure de zinc ne dépasse jamais 7 jours d’affilée.

Contre-indications et effets secondaires

Consommer des compléments alimentaires à base de zinc est formellement interdite si vous utilisez des anticonvulsivants, des contraceptifs oraux, des agents chélateurs, des vasodilatateurs… Contrairement à ce que l’on peut penser, les femmes enceintes doivent adopter un régime riche en zinc. Cet oligo-élément est essentiel dans le développement du bébé et pour sa mère.

À très forte dose, il peut entraîner des nausées, voire des vomissements. Dans des cas extrêmes, il cause des problèmes digestifs. Néanmoins, il faut comprendre que la carence en zinc est plus fréquente qu’un surdosage.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *