morue_natureAZ

Huile de foie de morue : bienfaits et vertus

On connaît tous l’huile de foie de morue comme un remède de grand-mère qui a longtemps fait ses preuves. Si vous n’y avez pas encore goûté, sachez qu’il marque surtout les esprits et les papilles de par son odeur et sa saveur assez fortes. Un mal pour un bien le dirions-nous, puisqu’elle renferme des propriétés extraordinaires dont on n’avait pas forcément connaissance auparavant. Zoom ce remède classé injustement et peu à peu dans les oubliettes…

Les origines de l’huile de foie de morue

morue_séchée_natureAZ

Les premiers usages de l’huile de foie de morue datent de plusieurs siècles déjà. Cependant, ce n’est qu’au XIXe siècle qu’elle connaît un élan de notoriété. On la donnait aux enfants pour prévenir contre le rachitisme infantile qui, à l’époque, était considéré comme un véritable fléau. À cause du progrès de la science, on remplaça rapidement l’huile de foie de morue par des médicaments synthétisés par l’industrie pharmaceutique, même si elle essaya de coexister jusqu’à vers la fin du XXe siècle en tant que remède de grand-mère. Malheureusement, elle tomba dans l’oubli pendant quelque temps. Petit à petit, elle retrouve aujourd’hui une meilleure considération notamment grâce à la tendance actuelle qui plébiscite le retour au naturel.

L’huile de foie de morue est obtenue, comme son nom l’indique, à partir de foie de morue. Elle provient essentiellement d’une variété de morue pêchée dans les mers du Nord, le gadus morhua que l’on appelle communément cabillaud. Son extraction suit un procédé précis. Les foies de morue sont tout d’abord cuits à la vapeur. Ils sont ensuite écrasés. On laisse le résultat décanter pendant un certain moment, avant de le filtrer. Si auparavant le goût de l’huile de foie de morue pouvait en rebuter quelques-uns, de nos jours, grâce au progrès et à de nouvelles méthodes de filtration, il a pu être atténué. A noter que l’huile de morue est un produit tout à fait différent de l’huile de foie de morue. Elle est extraite à partir de pièces de poisson entières et non uniquement de foies.

Les bienfaits de l’huile de foie de morue

Une meilleure santé cardio-vasculaire

L’huile de foie de morue est une excellence source d’oméga-3. Cet apport l’aide à lutter contre les problèmes cardiovasculaires. De nombreuses études ont prouvé les vertus thérapeutiques de l’oméga-3 sur le système cardiovasculaire, notamment la rééquilibration du taux de cholestérol dans le sang. Cet acide gras régule également la pression artérielle. Des recherches de 1995 mentionnent que l’huile de foie de morue atténuerait les symptômes d’arythmie ventriculaire. Une autre étude attribue à cette huile de poisson la capacité de réduire la calcification vasculaire.

Parfait pour la santé oculaire

L’huile de foie de morue contient une excellente teneur en vitamine A, assez pour créer une synergie avec l’oméga-3 afin de prévenir contre les problèmes de vision. Il faut noter que l’oméga-3 intervient dans la constitution de la rétine. Il contribue ainsi au développement de l’organe et à l’amélioration du sens. De son côté, la vitamine A est ce dont l’œil a besoin pour garder les muqueuses fonctionnelles. Elle permet aussi aux yeux de s’adapter rapidement à l’obscurité.

pilules_huile_de_foie_de_morue_natureAZ

Vers une amélioration des fonctions cognitives

On attribue à l’huile de foie de morue la capacité de freiner la dégénérescence cognitive. Ce déclin des réflexes cognitifs s’accentue avec l’âge. Toutefois, en apportant du DHA qui est un acide gras au même titre que l’oméga-3, elle permet de maintenir une activité cérébrale optimale. Plusieurs études démontrent les bienfaits de cet acide gras sur la mémoire. Le DHA diminue les risques d’Alzheimer et peut freiner sa progression. Des travaux de 2014 montrent aussi que la vitamine contenue dans l’huile de poisson aurait des effets positifs sur le déclin cognitif.

Un antidépresseur naturel

Certains phytothérapeutes prescrivent de l’huile de foie de morue pour les personnes dépressives. En effet, des études montrent que les oméga-3 qu’elle embarque soignent les symptômes de la dépression, qu’elle soit légère ou importante. Les résultats de ces recherches estiment que l’on peut la considérer comme un adjuvant important pour combattre la dépression et la démence sénile.

Excellent pour la croissance de l’enfant

L’huile de foie de morue est devenue célèbre en tant que remède contre le rachitisme infantile. En ce temps, aucune étude scientifique n’avait expliqué ces effets de l’huile. Aujourd’hui, on sait que la vitamine D et la vitamine A qu’elle contient aident dans la croissance osseuse chez l’enfant, tandis que l’oméga-3 se charge du développement du cerveau et des yeux. Ces nutriments combattent la fragilisation des os qui arrive avec l’âge, notamment l’ostéoporose. La vitamine D, quant à elle, agit comme une substance immunostimulante qui aide à diminuer les risques de grippe, de tétanos, et de pneumonie. L’huile de foie de morue est idéale pour les enfants. Par ailleurs, on note également une absorption du calcium favorisée.

huile_de_foie_de_morue_natureAZ

Composition et posologie

L’huile de foie de morue est riche en principes actifs. Elle est composée à 90 % d’acides gras saturés, mono-insaturés et polyinsaturés. Elle tient d’ailleurs la plupart de ses bienfaits à sa forte teneur en oméga-3. Excellente source de vitamines A et D, ces substances contribuent grandement à son implication dans le développement de l’organisme.

On la retrouve sous forme de gélule en pharmacie. Elle existe également sous forme liquide, vendue en bouteille. Les gélules en gélatine ont un goût neutre, toutefois, la forme liquide est mieux absorbée par notre organisme, surtout s’il s’agit d’un produit bio.

La posologie à suivre devra toujours tenir compte du taux d’oméga-3 et de vitamines dans l’huile de foie de morue. Elle doit avoisiner les 3 g d’acide gras par jour, et ne devra jamais dépasser les 25000 UI/kg de poids corporel de vitamine A.

Contre-indications et effets secondaires

Il est extrêmement important de ne pas dépasser les doses recommandées par le médecin ou celles décrites par l’emballage du produit afin de ne pas s’exposer à des effets indésirables sévères. En effet, un excès répété et prolongé de vitamine A peut entraîner des malformations sur un fœtus chez une femme enceinte. Il est donc contre-indiqué de ne pas en consommer durant la grossesse ni pendant l’allaitement. À cause de sa forte teneur en oméga-3, l’huile de foie de morue ne doit pas être consommée par des personnes atteintes d’hémophilie. Par précaution, vous ne devez pas consommer cette huile si vous avez une maladie du foie, une hypercalcémie ou si vous développez une réaction allergique aux poissons.

L’usage d’huile de foie de morue reste sécuritaire à dose modérée. Toutefois, elle peut causer parfois des nausées, des maux de tête et parfois un saignement du nez.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Panier
Retour haut de page