glucosamine_natureAZ

Glucosamine : bienfaits et vertus

La glucosamine fait partie de ces compléments alimentaires dont la popularité n’a fait que grandir ces dernières années. Cette substance qui, normalement, est synthétisée par l’organisme joue un rôle essentiel au niveau des articulations. Et ce n’est qu’une infime partie de son implication dans la santé humaine et le bon fonctionnement de l’organisme. Si vous désirez en apprendre un peu plus à son sujet, vous êtes au bon endroit. Focus sur cette molécule que l’on ne connaît pas assez…

Les origines de la glucosamine

crustacée_source_glucosamine_natureAZ

Les premières utilisations de la glucosamine remontent bien avant les années 70 où des médecins allemands l’utilisaient pour soigner des douleurs articulaires. À l’époque, ils l’injectaient directement au patient ou procédaient à des intraveineuses. Ce n’est qu’à partir de 1970 qu’on la consomma en tant que complément alimentaire.

La glucosamine est synthétisée par l’organisme naturellement à partir de notre alimentation. Ce glucide est une combinaison de sucre (glucose) et de glutamine. Son nom vient d’ailleurs de la contraction de ces deux éléments. Les scientifiques la connaissent comme l’un des précurseurs de réactions enzymatiques chez les protéines et les lipides. Dans le corps humain, elle est primordiale pour la santé articulaire. Elle contribue par exemple à la préservation et régénération du cartilage au niveau des articulations, ce qui confère à nos membres plus de mobilité. La glucosamine protège et contribue au maintien de l’ossature.

Même si le corps a la capacité de produire de la glucosamine, elle diminue au fil du temps causant ainsi toutes sortes de problèmes articulaires. C’est pour cette raison que de nombreux scientifiques s’y sont intéressés. L’homme n’est pas le seul à posséder de la glucosamine. On la retrouve aussi dans les carapaces de différents crustacés et insectes. Elle compose également certains polysaccharides, comme la chitine.

Les bienfaits de la glucosamine

De puissantes propriétés antioxydantes

Selon plusieurs études, la glucosamine dispose de vertus antioxydantes. Elle contribue à préserver les cellules du stress oxydatif et inhibe les actions des radicaux libres. En d’autres termes, la glucosamine freine le vieillissement cellulaire. Par extension, elle prévient donc le vieillissement prématuré de l’organisme. Ses effets antioxydants aident à combattre certaines maladies.

Un excellent anti-inflammatoire

De nombreuses recherches parlent du potentiel anti-inflammatoire de la glucosamine. Une étude a démontré que sa supplémentation entraîne une baisse des marqueurs du processus inflammatoire, à l’instar de la protéine C réactive. Le même scénario est constaté pour l’interleukine 6. Les scientifiques estiment qu’elle interviendrait sur le NF -kB qui est le facteur de transcription à l’origine de l’inflammation.

Que du bien pour les articulations !

L’implication de la glucosamine dans la santé des articulations est si importante que son absence ou sa carence entraînerait forcément des douleurs articulaires. Elle contribue à la formation du cartilage et à son renouvellement, car oui, avec le temps, le cartilage s’amenuise et a besoin d’une régénération pour que l’articulation puisse bouger correctement. Elle améliore ainsi la flexibilité des articulations et leur protection. Certains médecins recommandent la combinaison de glucosamine avec de la chondroïtine pour optimiser le confort articulaire.

articulation_glucosamine_natureAZ

Pour calmer les symptômes de l’arthrose

Étant donné son potentiel anti-inflammatoire et son rôle dans le confort des articulations, plusieurs méta-analyses convergent et soulignent l’efficacité de la glucosamine pour soulager l’arthrose. La plupart de ces études concernent la gonarthrose (genou) et la coxarthrose (hanche) jusqu’à un stade modéré. Les essais incluant de fortes doses montrent de meilleurs résultats, par rapport aux produits à base de glucosamine en vente libre.

Un frein dans la progression de l’arthrose

L’arthrose se développe petit à petit chez l’homme, jusqu’à ce qu’elle invalide totalement la personne dans certains cas. Deux essais cliniques sur les possibles effets de la glucosamine sur cette maladie ont mis en évidence l’efficacité de la glucosamine sulfate pour arrêter l’évolution de l’arthrose chez les sujets des études. Mieux encore, la substance aurait évité à certains patients une arthroplastie au niveau du genou. Un résultat connu et obtenu grâce à un suivi réalisé 8 ans après le début de l’étude.

D’autres effets bénéfiques potentiels

Des pistes suggèrent que la glucosamine réduirait les symptômes et les douleurs liés à une arthrite rhumatoïde. Les essais sont en cours et sont très prometteurs, puisque certains patients remarquent des améliorent dès 12 semaines après le traitement. On prescrit également la glucosamine aux athlètes blessés au genou pour les aider à récupérer plus rapidement. Elle est également extrêmement efficace pour soulager les douleurs liées à des problèmes du cartilage.

Composition et posologie

La glucosamine que l’on retrouve en vente sur le marché est produite à partir de carapace de crustacés. Elle est vendue sous forme de gélules, de poudre ou de comprimés. Il faut savoir qu’elle existe aussi sous plusieurs déclinaisons chimiques : du sulfate de glucosamine, du chlorhydrate de glucosamine (HCI) et du NAG (N-acétyl-glucosamine). Toutefois, le sulfate de glucosamine est la plus répandue d’entre elles.

Pour l’heure, aucune posologie officielle n’a été établie sur la consommation à des fins médicales de la glucosamine. Cependant, en se basant sur les différentes études à son sujet, on sait que pour améliorer le confort articulaire, il est recommandé d’en consommer 1500 mg. Cette quantité variera selon les différents traitements. En règle générale, les premiers effets de la molécule ne se manifestent qu’après deux semaines.

douleur_articulaire_glucosamine_natureAZ

Contre-indications et effets secondaires

La glucosamine étant extraite de la carapace de crustacés, elle est donc déconseillée aux personnes allergiques aux crustacés et aux fruits de mer. Elle est également contre-indiquée pour les personnes souffrant de diabète. Une étude a montré qu’elle pouvait aussi affecter négativement les personnes asthmatiques. À des fins préventives, une femme enceinte ou allaitante ne doit en aucun cas consommer de la glucosamine. Très rares sont ses effets indésirables. Ils se limitent d’ailleurs à des troubles intestinaux.

Association avec d’autres substances actives

On combine habituellement la glucosamine avec de la chondroïtine pour améliorer le confort articulaire. Il n’est pas rare de l’associer avec du boswellia serrata, plante indienne connue dans la production d’encens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Panier
Retour haut de page