LIVRAISON OFFERTE À PARTIR DE 25€

Vitamine D – Un rôle important sur l’immunité

hareng_vitamine_D_natureAZ

La vitamine D est connue pour ses bienfaits pour la santé osseuse et celle des dents. Ces bienfaits ne se limitent guère à ces deux points. Grâce aux avancées de la science, les chercheurs ont pu mettre en exergue son implication dans notre immunité, la capacité que possède notre organisme à faire face à toutes sortes de maladies. Zoom sur cette prohormone unique indispensable à l’homme et qui fait parfois, malheureusement, défaut à certains d’entre nous.

Qu’est-ce que la vitamine D ?

vitamineD_chocolat_natureAZ

La vitamine D est une hormone que le corps humain synthétise naturellement. On la retrouve également dans les aliments. Il en existe deux variantes : la vitamine D2 qui est d’origine végétale et la vitamine D3, d’origine animale. L’homme produit de la vitamine D3 dont la synthèse se fait au niveau de la peau. Sous les rayons UV-B, la peau transforme le cholestérol en vitamine D, avec l’aide du foie et du rein.

La lumière du soleil est donc incontournable pour constituer naturellement sa réserve de vitamine soleil. Car oui, elle fait partie des rares nutriments que l’on stocke dans nos graisses et dans le foie. Elle n’est libérée que si l’organisme en a besoin. Une exposition continue au soleil pendant une quinzaine de minutes suffit à constituer nos besoins quotidiens. Cette capacité de notre organisme à en synthétiser diminue au fil du temps, ce qui fait pour les personnes âgées, un apport externe est indispensable. A contrario, nos besoins augmentent avec l’âge :

  • Jusqu’à un an, un nourrisson aura besoin de 400 UI/jour,
  • De 1 à 70 ans, une personne normale dépensera 600UI/jour,
  • Au-delà de 70 ans, il en faudra 800 UI/jour.

Les rôles de la vitamine soleil

La vitamine D joue un rôle crucial dans la santé des os. Elle contribue activement à la minéralisation du squelette. Les dents étant aussi des os, elle participe à leurs bienfaits, en les renforçant.

Elle facilite l’absorption du calcium par notre organisme. La quantité de vitamine D détermine la capacité du corps à fixer le calcium sur les os. Si le dosage est trop important, cela peut se traduire en hypercalcémie. Il convient donc de choisir une dose physiologique optimale.

De récentes études démontrent que cette vitamine contribue à renforcer nos défenses immunitaires. Elle avorte la cancérogenèse et amenuise les risques de contracter des pathologies auto-immunes.

Les risques dus à une carence en vitamine D

fatigue_natureAZ

L’Académie de médecine estime que la moitié des Français présentent une carence en vitamine D. Elle peut sembler anodine au départ, mais être carencé conduit à l’apparition de nombreuses maladies :

  • La fragilité des os,
  • Un développement anormal du squelette,
  • Une faiblesse musculaire,
  • Un état de fatigue chronique,
  • La dépression,
  • Une augmentation des risques de cancer, etc.

Les profils à haut risque

Les besoins en vitamine D varient selon les gens. Certains d’entre nous ont même du mal à constituer un apport quotidien convenable pour éloigner tout risque de carence. Les types de personnes les plus touchés sont : les personnes âgées, les bébés, les femmes durant la période de grossesse et pendant l’allaitement.

On sait également que les personnes en surpoids sont extrêmement exposées à une carence en vitamine D, tout comme celles qui choisissent de suivre un régime végétalien. La base de leur alimentation apporte très peu de cette vitamine. Des études montrent cette carence touche plus facilement les patients souffrant d’une maladie affectant le métabolisme des graisses (ex : les maladies hépatiques, la maladie cœliaque, etc.)

Les bienfaits de la vitamine D

Une hormone immunostimulante

Plusieurs études réalisées entre 2010 et 2011 montrent à quel point la vitamine D est importante pour renforcer nos défenses immunitaires. Ces tests cliniques avec placébo ont révélé qu’une augmentation des apports en vitamine D chez des sujets âgés de 6 à 15 ans les évite d’attraper la grippe saisonnière. Les chercheurs ont également remarqué une hausse de la réponse immunitaire chez les personnes vaccinées contre le tétanos. Un apport unique de 100 000 UI permet de réduire considérablement les risques de pneumonie infantile.

Prévenir et traiter l’ostéoporose

La combinaison de la vitamine D et du calcium représente un excellent remède contre l’ostéoporose. Cette maladie qui implique la baisse de la densité osseuse touche beaucoup plus les personnes âgées, et notamment la gent féminine. Les experts recommandent un apport quotidien de 1 g de calcium pour 1000 IU de vitamine D pour pallier toute carence et traiter la maladie.

Afin d’éviter le cancer

Des essais très prometteurs in vitro mettent en exergue les effets inhibiteurs que possède le calcitriol (la forme hormonale de la vitamine D) sur la progression du cancer. Certes, les tests étaient effectués sur des animaux, mais d’autres résultats de recherches convergent vers la même conclusion. Elles ont pu déterminer la relation entre le taux de vitamine D sanguin et les risques de contracter un cancer (le cancer colorectal, le cancer du sein, le cancer de la prostate).

plat_vitamineD_natureAZ

Une prévention contre le diabète

On dénombre plusieurs études mentionnant l’implication de la vitamine D contre le diabète. Les chercheurs ont déterminé qu’une supplémentation quotidienne de 4000 UI peut normaliser le taux de glycémie sanguin chez les patients souffrant de diabète de type 1. Son influence dans la production d’insuline permet, à ce jour, de supposer qu’elle prévient du diabète de type 2. D’autres résultats de recherche sont attendus pour confirmer cette conclusion.

Pour moins de problèmes cardiovasculaires

La vitamine D intervient sur plusieurs fronts dans la santé cardiovasculaire. Elle contribue à la calcification des vaisseaux sanguins et régule la tension artérielle. De plus, elle possède des propriétés anti-inflammatoires. La synthèse de données issues de plusieurs études montre l’implication de cette vitamine dans la prévention des maladies cardiovasculaires.

Les sources de vitamine D

Si vous souhaitez vous ressourcer en vitamine D, vous devez privilégier certains aliments : le hareng, les sardines, le thon, le saumon, la truite, le foie de veau, le foie gras de canard, les champignons (girolles), le chocolat noir, les œufs, les produits laitiers…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *