FRAIS DE PORT OFFERTS À PARTIR DE 39€ !

Traitement de la sciatique : quelle solution adopter pour soulager la douleur

dos_sciatique_natureAZ

On recense plus de 100 000 cas de névralgie sciatique par an en France. Elle se manifeste principalement chez l’adulte à travers des douleurs intermittentes qui partent de la fesse jusqu’aux pieds. Pour soulager les douleurs sciatiques, il est nécessaire de recourir aux bons traitements, car elles pourraient s’aggraver et devenir un handicap permanent. Les causes pouvant provoquer une sciatique sont nombreuses et heureusement, ses solutions le sont tout autant.

Les causes de la sciatique

sciatalgie_natureAZ

La névralgie sciatique, communément appelée sciatique, se manifeste par des douleurs s’étalant sur tout le nerf sciatique. Ses douleurs prennent naissance au bas du dos et se prolongent tout le long des pieds, en passant par la hanche et les fesses. Dans un registre plus médical, on désigne ces douleurs comme des sciatalgies. Dans la plupart des cas, la sciatique résulte d’une hernie discale. Toutefois, cette maladie du disque intervertébral est l’expression de l’irritation au niveau du nerf sciatique. D’autres facteurs peuvent en être la cause, comme l’étroitesse du canal lombaire, que l’on nomme aussi sténose du canal vertébral. En règle générale, seules les personnes âgées développent cette pathologie qui vient comprimer les racines nerveuses. On sait également qu’un syndrome du piriforme et un syndrome facettaire pourraient être à l’origine d’une sciatique, tout comme un traumatisme.

Les symptômes d’une sciatique

Les symptômes d’une névralgie sciatique varient selon les patients. On sait qu’ils diffèrent en fonction de la racine atteinte. A noter que le nerf sciatique dispose de 5 racines en tout. De ce fait, une personne peut à la fois se plaindre d’une douleur lombaire combinée à une douleur à la jambe. Cependant, la lombalgie sera moins importante.

Voici quelques cas de figure pouvant illustrer des symptômes fréquents de la sciatique :

  • Une douleur persistante au niveau de la jambe ou de la fesse, mais jamais sur les deux côtés ;
  • Un picotement et un engourdissement à la jambe ;
  • Une douleur passagère qui s’atténue en position allongée et qui revient dans d’autres positions (assis, debout) ;
  • Un engourdissement ou la sensation de décharges électriques le long de la jambe…

Les facteurs de risque

L’irritation du nerf sciatique cause inéluctablement les douleurs sciatiques. Et même si l’on sait que la majorité des cas découle d’une hernie discale, il est important de savoir que d’autres facteurs à risque ont la capacité d’influer sur son apparition et son développement. L’âge ainsi que les changements morphologiques influent sur le développement d’une sciatique. On note aussi que dans certains cas, l’obésité encourage les changements spinaux et in fine les sciatalgies. Selon des recherches scientifiques, avoir une mauvaise hygiène de vie et avoir le diabète augmentent les risques de contracter une sciatique.

Très important, la sciatique survient également chez les individus qui ont des activités physiques sédentaires. On parle ainsi des personnes qui s’assoient de longues heures ou ceux qui portent des charges lourdes exerçant ainsi une pression importante à la colonne vertébrale et le dos dans son ensemble.

Soulager les douleurs causées par une sciatique

Calmer une douleur sciatique est tout à fait faisable si elle est répétitive. Notons avant tout que parfois les problèmes de sciatiques se règlent d’eux-mêmes, sans même faire intervenir un traitement en particulier. Ce processus d’autoguérison s’étale généralement de 4 à 12 mois.

Par contre, quand une névralgie sciatique provoque des douleurs continues et presque insoutenables, il faut se rapprocher d’un médecin rapidement. Elles empireront sûrement en l’absence de traitement. Il existe de nombreux remèdes pouvant soulager ce type de sciatique : des traitements naturels aux solutions médicamenteuses en passant par la chirurgie.

Des traitements non chirurgicaux

massage_dos_natureAZ

Passer sur la table d’opération se fait parfois en dernier recours. Beaucoup de personnes souffrant de sciatique préfèrent se tourner vers solutions moins radicales, mais tout aussi efficaces dans certains cas. En effet, les traitements qui ne font pas appel à la chirurgie, des remèdes naturels,  peuvent calmer les douleurs et une partie des symptômes neurologiques qui les accompagnent.

Les températures élevées et basses pour traiter la douleur

La chaleur et le froid suffisent à calmer les douleurs importantes. Appliquer, par exemple, une poche de glace sur la zone endolorie pendant une vingtaine de minutes fera partir la douleur rapidement. La chaleur marche également, en suivant le même procédé. Intercalez un chiffon épais entre votre peau et la poche de glace ou la poche d’eau chaude pour éviter les brûlures.

La chiropractie

Les manipulations chiropratiques dans le but d’ajuster la colonne vertébrale sont extrêmement efficaces pour calmer l’irritation du nerf sciatique. Toutefois, il est nécessaire de se tourner vers un professionnel expérimenté pour en bénéficier. Pour ce faire, vous avez deux choix : un ostéopathe ou un chiropraticien.

L’acupuncture

Cette médecine traditionnelle chinoise admet qu’il est faisable de canaliser l’énergie du corps pour atteindre le bien-être. Dans cette optique, l’acupuncture, au travers de petites aiguilles, soulage la zone douloureuse. La FDA (Food and Drug Administration), l’autorité américaine responsable de la régulation des médicaments, l’admet comme un traitement contre la sciatique.

acupuncture_dos_natureAZ

La massothérapie

Au-delà de la relation qu’elle apporte lors d’une séance, la massothérapie soulage parfois les maux de dos. Certaines méthodes en massothérapie fonctionnent parfaitement pour calmer la sciatique. Toutefois, elle ne marche pas forcément chez tous les patients. La relaxation masculine, la fluidification de la circulation sanguine et la libération d’hormones capables de soulager la douleur sont les clés de cette solution.

Le sport

Réaliser des mouvements brusques lorsqu’on est victime de sciatique peut accentuer la douleur. Cependant, ne pas bouger de son lit ou de sa chaise est totalement déconseillé. Une immobilisation prolongée pourrait même aggraver le cas et appeler encore plus de douleur. Il convient donc de trouver un bon rythme et de bons exercices à faire. Au début, il n’est pas nécessaire de faire trop d’efforts. Les professionnels du sport proposent des séries d’exercices parfaitement indiqués pour les individus souffrant de sciatique. Notez que le yoga pourrait aussi être une piste afin de calmer les douleurs de dos. Mais encore une fois, il faudra se rapprocher d’un professionnel qui sera à même de conseiller sur les postures à adopter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *