FRAIS DE PORT OFFERTS À PARTIR DE 39€ !

MSM Méthylsulfonylméthane : bienfaits et vertus

MSM_natureAZ

Le méthylsulfonylméthane est un composé dans lequel on retrouve naturellement du souffre organique. La découverte de cette substance au nom presque imprononçable a fourni à la médecine d’aujourd’hui un nouveau médicament aux puissantes vertus anti-inflammatoires. Arthrose, douleur musculaire, problèmes cutanés…, on ne cesse de lui trouver des applications pour lesquelles il s’avère extrêmement efficace. Voici un petit tour d’horizon de ces nombreux bienfaits.

Les origines du Méthylsulfonylméthane

méthylsulfonylméthane_natureAZ

Le méthylsulfonylméthane, que l’on abrège usuellement par MSM, a été découvert dans les années 70 aux États-Unis. À l’époque, il trouve rapidement une place en médecine vétérinaire en tant qu’anti-inflammatoire. On l’utilisa alors pour soigner les cheveaux de course souffrant de problèmes articulaires et les inflammations au niveau des muscles. Le MSM est naturellement présent dans notre organisme, mais nos réserves se vident assez rapidement, c’est pour il existe aujourd’hui sous forme de supplémentation nutritionnelle. On l’obtient en oxydant la pulpe de bois à travers un procédé chimique bien précis. Le produit final est une poudre blanche un peu amère. En général, les laboratoires dans la production de méthyl-sulfonyl-méthane utilisent de la lignine de pin.

Le MSM devint célèbre grâce à deux livres : « The Miracle of MSM: The Natural Solution for Pain », parue en 1999, et « MSM : The Definitive Guide », publiée en 2003. Il prend rapidement la place du diméthylsulfoxyde (DMSO) qui était un anti-inflammatoire très répandue entre 1960 et 1970. On l’utilisait pour soigner l’arthrose et l’arthrite. Cependant, il causait de nombreux effets secondaires. Le MSM devient alors la solution la moins risquée et tout aussi efficace, puisque les deux substances avaient en commun la même structure.

On retrouve le MSM dans de nombreuses plantes, notamment dans la prêle. Le lait de vache en contient également tout comme plusieurs légumes (chou, betterave…) et d’autres aliments (thé, tomate, etc.). Malheureusement le méthylsulfonylméthane n’existe dans ces sources qu’en de très petites quantités.

Les bienfaits du méthylsulfonylméthane

Un traitement pour l’arthrose

On prescrit un traitement au MSM en général pour soigner l’arthrose. Sa teneur en soufre contribue grandement à l’intégrité des tissus conjonctifs et aide à les maintenir en bonne santé. Une étude réalisée en 2004 a révélé qu’une dose quotidienne de 1,5 g de MSM permet d’améliorer les symptômes de l’arthrose du genou. L’essai a démontré que ce traitement fonctionne même sans une supplémentation de glucosamine en parallèle. D’autres recherches datant de 2005 appuient les conclusions de la précédente étude, en utilisant une dose quotidienne de 6 g pendant 3 mois.

rhume_natureAZ

Excellent pour le rhume des foins

Le souffre organique possède des vertus anti-inflammatoires. Les scientifiques ont démontré qu’il arrivait à calmer divers symptômes liés à des allergies, tel que le rhume des foins. Il soigne également la rhinite allergique. Étant donné que le MSM est un composé soufré, il possède les mêmes capacités. Concrètement, il évite que les allergènes se déposent dans la cavité nasale jusqu’à sur les muqueuses pulmonaires. Une étude de 2002 réalisée sur une cinquantaine de personnes sujettes à des allergies a montré qu’un traitement à base de MSM réussit à atténuer les signes d’allergies. Les patients avaient reçu 2,6 g de méthylsulfonylméthane quotidiennement pendant un mois. On constata une nette amélioration des fonctions respiratoires.

Pour des cheveux et des ongles en bonne santé

Le MSM est un allié de choix pour garder une chevelure soyeuse et en bonne santé. Il contribue activement à maintenir les protéines structurelles, comme celles contenues dans nos cheveux et ongles. Il renforce donc la kératine qui en est un des composants essentiels. Selon les résultats de recherche d’une étude réalisée en Corée du Sud en 2009, que le MSM encourage la croissance capillaire. D’autre part, il freine la chute des cheveux.

Soulage les douleurs articulaires

Le méthyl-sulfonyl-méthane est connu pour ses propriétés analgésiques. On le recommande ainsi depuis sa découverte pour calmer les douleurs musculaires. On attribue ces vertus à sa teneur en soufre. Ce dernier stimule la réparation des tissus fibreux que l’on retrouve dans les muscles. Par ailleurs, la consommation régulière de MSM confère aux muscles plus de flexibilité. Leurs parois cellulaires deviennent plus perméables, ce qui aide à l’élimination de l’acide lactique. Ce dernier est à l’origine des douleurs que l’on ressent après d’intenses efforts physiques, comme les courbatures…

Une cicatrisation rapide

Des recherches ont démontré que le MSM favorise la cicatrisation de la peau. Il doit cette faculté grâce à son implication dans la formation de collagène. On le conseille également en dermatologie pour soulager diverses inflammations de la peau : allergies, rosacée, etc. Son potentiel anti-âge a été démontré plusieurs fois à travers des études qui mettent l’accent sur ses activités antioxydantes.

Composition et posologie du méthylsulfonylméthane

On retrouve généralement le MSM sous forme de poudre blanche cristalline. Divers laboratoires pharmaceutiques le conditionnent en gélules ou en capsules pour une prise orale. Le méthylsulfonylméthane se décline aussi sous forme de crème pour un usage uniquement topique. Le MSM est combiné avec d’autres substances actives, habituellement avec la chondroïtine ou la glucosamine. Le MSM doit la plupart de ses bienfaits à sa teneur en soufre qui s’élève à 34 %.

cicatrisation_rapide_natureAZ

Pour l’heure, aucune posologie usuelle n’a été établie par communauté scientifique. Toutefois, on recommande une prise quotidienne de 1 à 3 g de MSM pour traiter les inflammations. La cure dure environ 4 semaines. En cas de doute, mieux vaut toujours se référer sur la notice d’utiliser fournit dans l’emballage du produit.

Contre-indications et effets secondaires

Étant donné qu’on retrouve du méthylsulfonylméthane naturellement dans notre corps, on peut en déduire qu’il est bien assimilé et toléré par l’organisme. On peut le classer parmi les substances sécuritaires. Cependant, par précaution, il reste contre-indiqué aux enfants et aux femmes en période de grossesse ou d’allaitement. On le déconseille également aux personnes souffrant de problèmes de reins. Des patients rapportent quelques effets indésirables mineurs liés à son utilisation, tels que des nausées, des maux de tête…

Association avec d’autres substances médicinales

Habituellement, on combine le méthyl-sulfonyl-méthane avec de la glucosamine et/ou de la chondroïtine. Ces associations sont très fréquentes pour soigner les douleurs articulaires ainsi que l’arthrose et l’arthrite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *