cimicifuga_natureAZ

Cimicifuga : bienfaits et vertus

La cimicifuga est une plante que l’on a héritée d’outre-Atlantique. Elle devint très vite populaire en Europe pour ses nombreuses vertus. Extrêmement bénéfique pour la gent féminine, nous allons aujourd’hui nous pencher sur son histoire, ses bienfaits et tout ce dont vous devez savoir pour comprendre son fonctionnement.

Les origines de la cimicifuga

actée_à_grappes_noires_natureAZ

La cimicifuga est originaire d’Amérique du Nord. Appelée aussi actée à grappes noires, elle est traditionnellement utilisée par les Amérindiens pour soulager les douleurs durant la menstruation, ainsi que d’autres maux. En effet, son usage était très diversifié, allant de calmant durant l’accouchement aux soins en cas de morsure de serpent. Elle arrive en Europe grâce aux colons européens qui en rapportèrent afin d’étudier la plante et d’en faire bénéficier leurs congénères. Petit à petit la cimicifuga gagne en notoriété. Elle fait une percée énorme quand une herboriste américaine met au point un médicament pour aider les femmes à mieux s’accommoder des douleurs menstruelles. Le produit porta même son nom, Lydia Pinkham’s Vegetable, et déferle la chronique en 1875 pour ne plus être commercialisé en 1906. Vous l’aurez compris, l’actée à grappes tenait une place importante dans cette potion.

La plante a ensuite été employée en gynécologie, avant de devenir un traitement contre les rhumatismes et l’arthrite. Des chercheurs allemands réussirent à produire un extrait standardisé à partir de cimicifuga au début du XXe siècle. Des études sont alors parues la désignant comme une alternative à l’hormonothérapie pour les femmes en âge de la ménopause. De nos jours, la cimicifuga fait encore l’objet de nombreuses recherches et attise encore la curiosité des scientifiques qui pensent qu’elle aurait encore d’autres vertus cachées.

L’actée à grappes répond au nom scientifique de cimicifuga racemosa. Elle appartient à la famille des ranunculacées. La plante ne fleurit qu’en juillet et se reconnaît par ses fleurs blanches qui longent sa tige, plus précisément sur l’épi. Elle s’épanouit généralement à l’ombre de grands arbres ou en prairie et peut atteindre les 2 mètres de hauteur.

Les bienfaits de la cimicifuga

Une réduction des symptômes de la ménopause

La cimicifuga a été largement étudiée durant plusieurs siècles pour sa capacité à soulager les femmes ménopausées de certains symptômes dérangeants liés à l’arrêt définitif des menstruations. De nombreux travaux ont été publiés et soutiennent que l’actée à grappes noires réduit de manière significative les bouffées de chaleur soudaines dont souffrent certains sujets de sexe féminin à la ménopause. La plante serait efficace pour aider à calmer les sautes d’humeur. On la prescrit généralement à la pré-ménopause pour anticiper et éviter la sécheresse vaginale, l’excès de sudation.

Une étude a même comparé la cimicifuga avec la tibolone, un traitement européen contre les symptômes de la ménopause. Les résultats ont démontré que les deux se valent en termes d’efficacité. D’autres essais montrent que l’actée à grappes noires pouvait atténuer les sautes d’humeur et la dépression, bien mieux que le fluoxétine, un antidépresseur très courant, des désagréments diminués pour le bien-être féminin.

Régulation des menstruations

L’actée à grappes noires influe la production d’œstrogènes. D’un autre côté, elle régule le taux d’hormones chez la femme pendant le cycle menstruel. Sa consommation limite l’apparition du syndrome prémenstruel qui est surtout causé par une fluctuation anormale d’hormones chez la femme. On sait également que la prise de cimicifuga peut traiter les syndromes intermenstruels qui se manifestent souvent par une irrégularité des règles (saignements).

feuilles_cimicifuga_natureAZ

Des effets relaxants

Peu connue comme vertu et pourtant tout aussi intéressante, la cimicifuga est un puissant antispasmodique naturel. C’est en partie la propriété qui l’aide à calmer les menstruations douloureuses. On utilise aussi traditionnellement cette capacité relaxante de l’actée à grappes noires pour atténuer les douleurs lors de l’accouchement, une pratique courante chez les Amérindiens.

D’autres bienfaits à connaître

Des recherches ont pu prouver que la cimicifuga possède un potentiel anti-cancer. En effet, au cours de leurs travaux, les scientifiques avaient trouvé que la plante inhibait le développement des cellules cancéreuses. Mieux encore, elle pouvait amoindrir le risque de récidive. On rapporte également la capacité de la plante à soulager les rhumatismes, la sciatique, les douleurs cervicales, et des propriétés anti-inflammatoires intéressantes. On la prescrit en phytothérapie pour traiter l’insomnie ainsi que la claustrophobie.

Composition et posologie

L’actée à grappes noires contient de nombreux principes actifs. Les glucosides triterpéniques figurent parmi les plus importants d’entre eux. Elle possède également une forte teneur en tanins et de l’acide fukinolique. On y retrouve aussi de l’acide isofénulique et des alcaloïdes. D’autres excipients comme des salicylates complètent la composition de la cimicifuga. À noter que l’aspirine dérive des salicylates, ce qui explique la faculté de l’actée à grappes noires à soulager les maux de tête.

On utilise généralement le rhizome et la racine de cimicifuga en phytothérapie. Ce sont les parties qui fournissent le plus de propriétés thérapeutiques. La posologie à adopter varie selon le type de préparation à disposition et selon la pathologie à traiter. La plus simple consiste à réaliser une décoction à partir de racine séchée. Pour ce faire, vous devez incorporer 40 mg de racine de cimicifuga dans 150 ml d’eau et faire bouillir le tout. La boisson obtenue peut être bue tout au long de la journée. Si vous disposez d’une teinture mère, il suffit d’en consommer 2 ml par jour. Pour des gélules à base d’actée à grappes noires, mieux vaut se référer aux indications sur l’emballage ou à la prescription du médecin.

fleur_cimicifuga_natureAZ

Contre-indications et effets secondaires

La cimicifuga cause plusieurs effets indésirables : des problèmes hépatiques, des maux de tête, des troubles gastro-intestinaux. Certains patients rapportent également des sensations de jambes lourdes, tandis que d’autres observent une augmentation de leur poids. L’actée à grappes noires est formellement déconseillée durant la grossesse et durant la période d’allaitement. Par précaution, la plante reste proscrite aux femmes ayant un cancer du sein et à toutes personnes susceptibles de développer un cancer.

Association avec d’autres plantes médicinales

Il n’est pas rare d’utiliser à la fois la cimicifuga et le gattilier comme allié de la ménopause. Ces deux plantes permettent une réduction des bouffées de chaleur et l’irritabilité. En phytothérapie, on combine le ginkgo avec l’actée à grappes noires pour soigner les acouphènes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Panier
Retour haut de page