propolis_natureAZ

Propolis : bienfaits et vertus

Produit de la ruche incontournable comme le miel, la propolis est utilisée depuis des milliers d’années dans différentes médecines traditionnelles en tant que remède naturel. Malheureusement, sa notoriété s’est estompée au fil du temps et elle fût presque tombée dans l’oubli au profit de la multitude de médicaments synthétisés en laboratoire qui existent de nos jours. Elle revient aujourd’hui sur le devant de la scène grâce à la naturopathie et ses variantes pour montrer que l’on peut se soigner sans avoir recours à une forte médication. Voici donc tout ce que vous devez connaître sur la propolis.

Les origines de la propolis

ruche_abeille_natureAZ

La propolis est à la fois la résine végétale que collectent généralement les abeilles et le matériau qui résulte du mélange de cette résine avec la cire et le pollen. Le second produit est celui qui nous intéresse le plus. Fabriquée par les abeilles ouvrières dans la ruche, la propolis sert de matériau de construction. Ces insectes l’utilisent pour créer les alvéoles, boucher les différentes fissures. Plus important encore, la propolis permet de désinfecter la ruche. Dans le cas d’intrusion, la substance aide les abeilles à momifier les animaux morts, des petits rongeurs pour la plupart, sans qu’ils ne se décomposent. En temps normal, une colonie d’abeilles arrive à en produire jusqu’à 300 g l’année.

L’usage de la propolis remonte à l’Antiquité. Les Grecs et les Romains en raffolaient. D’ailleurs le mot propolis viendrait de la contraction de deux mots latins « pro » qui se traduit par devant et « polis » ou ville. Par ailleurs, les Égyptiens ont pu mettre au point leur procédé de momification en étudiant la technique des abeilles. De nombreux médecins de l’époque prescrivaient la propolis en tant qu’antibactérien. On l’appliquait sur les blessures pour éviter qu’elles ne s’infectent. Peu de personnes le savent, mais le fameux luthier Stradivarius mélanger cette substance avec le vernis standard pour apporter un meilleur éclat à ses créations.

Les bienfaits de la propolis

Pour une meilleure cicatrisation et une belle peau

La propolis possède des propriétés antiseptiques et désinfectantes. Pour en profiter, elle doit être appliquée directement sur la peau. C’est de cette manière qu’elle permet de soulager les brûlures. Mieux encore, en plus d’effectuer des actions nettoyantes, elle aide à la cicatrisation. On parle de régénération des cellules épidermiques accélérée. Une étude américaine effectuée en 2002 a mis en évidence l’efficacité d’une crème à base de propolis face à un médicament standard, le sulfadiazine d’argent, pour soigner des brûlures du second degré. Ils obtenaient de meilleurs résultats avec la pommade de propolis.

Par ailleurs, les crèmes à la propolis soignent parfaitement les coups de soleil sur la peau. Les applications de ce produit de la ruche s’étendent jusqu’à la santé du cuir chevelu. En effet, il existe aujourd’hui des shampoings à base de propolis et qui aident à lutter contre les démangeaisons, les pellicules, les irritations…

Pour une amélioration des défenses immunitaires

La consommation de propolis booste le système immunitaire. Tout d’abord, parce qu’elle apporte à un soutien antibiotique permanent. Elle freine la propagation des virus et des microbes. On la prescrit souvent pour traiter les affections au niveau du système ORL. Elle soigne les maux de gorge, les problèmes de rhume. On apprécie généralement ses effets antitussifs et anesthésiques.

Des études démontrent aujourd’hui les vertus antiparasitaires de la propolis. Elle serait parfaitement adaptée pour combattre de nombreux agents pathogènes, comme le Giarda intestinalis qui est le parasite à l’origine de la giardiase. Des recherches mettent en exergue que la propolis dépasserait le tinidazole pour traiter la giardiase, l’une des parasitoses intestinales les plus fréquentes.

abeille_propolis_natureAZ

Pour lutter contre le cancer

Les Japonais sont les premiers consommateurs de propolis au monde. Ils l’utilisent essentiellement dans les soins contre le cancer, plus précisément pour aider les patients à tenir bon face aux effets secondaires des traitements. L’Université de Zagreb a mené des études sur les propriétés antitumorales de la propolis. Les recherches ont été réalisées sur des souris de laboratoires sur lesquelles ont été inoculées des cellules cancéreuses. Les résultats font état d’une diminution significative les métastases qui se sont développées. Une autre étude japonaise démontre que la propolis rétablit le nombre des globules rouges et blancs dans le sang.

Composition et posologie

La propolis se compose à environ 50 % de résine. Il s’agit en grande partie de flavonoïdes et d’acides phénoliques, les substances actives à l’origine de ses effets antioxydants. La cire d’abeille représente 30 % de la propolis. Elle possède une forte teneur en vitamine A et lui permet de délivrer des propriétés anti-inflammatoires. Les 20 % restants de sa composition sont constitués d’huile essentielle (10 %), de pollen (5 %) et de diverses substances (5 %). L’huile essentielle contenue dans la propolis dépend des plantes visitées par les abeilles, tandis que le pollen apporte une forte valeur nutritionnelle en étant riche en nutriments.

Il existe plusieurs manières de consommer de la propolis. La posologie se choisit en fonction du type de préparation : sous forme d’extrait pur alcoolisé, en tant gélule, comme un sirop, du spray… Elle entre également dans la composition de nombreux produits cosmétiques, notamment pour la peau. Toutefois, le meilleur moyen d’en consommer est de le déguster en tant que tisane. Cinq gouttes d’extrait alcoolisé à 50 % dans une tasse d’eau bouillante suffisent à apporter ses vertus à l’organisme. La qualité de la propolis joue un rôle décisif dans la manifestation de ses vertus médicinales.

alvéole_abeille_natureAZ

Contre-indications et effets secondaires de la propolis

Elle est formellement interdite aux personnes allergiques aux produits de la ruche (miel, cire, etc.). En dehors de cette proscription, elle reste une substance très sécuritaire qui à bonne dose ne prodigue que des bienfaits. Ses effets thérapeutiques puissants font qu’elle ne doit pas être utilisée plus de trois semaines d’affilée.

Association avec d’autres plantes médicinales

Vous pourrez sans problème utiliser et consommer de la propolis avec d’autres produits de la ruche. La gelée royale renforce ses vertus pour contre les effets de la fatigue, de la grippe… Le goji, quant à lui, améliore ses propriétés antioxydantes. Grâce à un mélange avec de l’aloe vera, la propolis aide la peau à mieux cicatriser tout en la protégeant des agressions externes, notamment les coups de soleil.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Panier
Retour haut de page