FRAIS DE PORT OFFERTS À PARTIR DE 25€ !

A quoi sert la flore intestinale ? Comment la rééquilibrer ?

ventre_natureAZ

Flore intestinale, qu’est ce que c’est ? Quels sont ses impacts sur la santé ? Quels sont les causes de ses déséquilibres ? Comment rééquilibrer sa flore par l’alimentation et par hygiène de vie.

Définition

flore_intestinale_natureAZ

Les bactéries sont 10 fois plus nombreuses que les cellules présentes dans le corps humain. Dans la flore intestinale humaine se trouve 100000 milliards de bactéries. Ces bactéries appartiennent à 400 espèces différentes dont une trentaine se trouve dans les 99 % de la flore.

On peut distinguer trois types de flore intestinale qui sont :

  • La microflore de protection, comme son nom l’indique, assure la protection du corps humain contre les maladies infectieuses et dégénératives. Ce type de flore est formée de différents genres d’espèces comme le Lactobacillus, le Bactéroïdes et le Bifidobacterium.
  • La microflore sous-dominante : on désigne également ce type de flore intestinale comme la microflore transitoire. Selon la défense immunitaire de l’hôte, une microflore sous-dominante agit sur l’hôte comme une protection ou une infection. Par ailleurs, elle est formée d’entérobactéries et d’entérocoques.
  • La microflore résiduelle fluctuante : le pouvoir pathogène de ce type de flore se manifeste surtout lorsque la flore de protection n’assure plus correctement son rôle. Elle est formée de streptocoques, de levures ou des champignons microscopiques, de clostridies et de staphylocoques.

Le type de flore intestinale présent dans le corps dépend d’un individu à un autre. Et puisque la flore n’est pas commune chez chaque hôte, la probiotique peut donc agir d’une façon différente chez les groupes de personnes. C’est la raison pour laquelle avant d’utiliser des probiotiques, il est important de déterminer les espèces convenant à l’hôte et les varier en fonction de ses propres espèces.

Détermination de la flore intestinale d’une personne

On peut déterminer la flore intestinale d’une personne dès sa naissance. Et c’est le déroulement de l’accouchement que ce soit par voie normale ou par césarienne qui va déterminer la composition de la flore. Un enfant né par voie normale va hériter des bactéries provenant de la flore vaginale de sa progénitrice. L’enfant héritera d’une bonne espèce microbienne si la mère possède une bonne flore intestinale.

Par contre, la flore intestinale d’un enfant né par césarienne n’a rien à avoir avec sa mère mais dépend plutôt de son environnement. Si l’enfant est né dans un hôpital, il va donc recevoir la microflore d’un environnement hospitalier. Quel que soit le mode de déroulement de la naissance de l’enfant, sa flore est toujours composée de Bifidobactéries dès la naissance. Mais en grandissant, ce composant disparaît naturellement.

Impacts sur la santé

Les scientifiques ont découvert depuis quelques années que l’impact de la flore intestinale sur la santé et plus précisément sur l’immunité, la digestion, le cerveau, les poumons, la peau, l’appareil génito-urinaire et la perméabilité intestinale.

L’immunité

Le mécanisme de défense immunitaire dépend en partie de la flore intestinale. La majorité des cellules de défenses naturelles dans l’organisme humain qui se trouve dans les parois intestinales ont plusieurs bienfaits : sur la digestion, sur la destruction des germes pathogènes et autres. Par ailleurs, la microflore de protection joue un rôle important dans la protection immunitaire pour prévenir les éventuels troubles ou maladies comme les allergies, la diarrhée, la fatigue et bien d’autres encore.

La digestion

La flore intestinale joue plusieurs rôles pour la digestion : synthèse de plusieurs vitamines, synthèse des enzymes, régulation du transit, production des gaz inodores dans le côlon droit, production des gaz odorants dans le côlon gauche et synthèse du N-Butyrate dans le côlon.

intestin_natureAZ

Une flore intestinale déréglée est responsable des allergies alimentaires, d’une obésité, du diabète, d’un transit anormal (trop lent ou trop rapide), d’un ballonnement, d’un mal de ventre, d’une mauvaise haleine, d’un éventuel risque de cancer de côlon et d’autres maladies.

Le cerveau

Les scientifiques ont découvert que plusieurs hormones sécrétées par le cerveau sont également sécrétées par l’intestin comme le cas de la sérotonine. C’est une hormone qui agit sur la dépression et sur l’humeur.

Les résultats des études dirigées par le professeur Collins et son équipe montrent qu’un comportement timide et anxieux d’une souris adulte est relativement associé à une perturbation au niveau de sa flore intestinale. Les recherches ont donc induit au fait que le stress et l’anxiété soient une perturbation nerveuse agit sur la flore intestinale en la perturbant. L’effet que le cerveau provoque sur l’intestin engendre ce que l’on appelle le syndrome de l’intestin irritable. Ce qui vient à en conclure la bidirectionnalité de l’axe intestin-cerveau.

Les poumons et la peau

Selon la médecine chinoise, l’énergie du poumon, du côlon et de la peau sont similaires. Un déséquilibre au niveau de l’une des trois aurait donc des impacts sur les deux autres. Il paraît également qu’un déséquilibre au niveau de la flore intestinale pourrait être à l’origine de la plupart des problèmes de peau tels l’eczéma et le psoriasis. Une flore intestinale déséquilibrée a donc de l’impact direct sur la peau et les poumons.

L’appareil génito-urinaire

Le déséquilibre d’une flore intestinale engendre des germes au niveau des organes qui sont proches de l’intestin à savoir la vessie, la prostate, le vagin et l’utérus. C’est pourquoi les bactéries intestinales sont évacuées dans l’appareil génital provoquant ainsi des pathologies.

La perméabilité intestinale

L’hyperperméabilité intestinale est en partie due à la prolifération de mauvaises bactéries dans les intestins provoquant ainsi une pullulation intestinale. Elle peut entraîner plusieurs pathologies. Les plus fréquentes sont les problèmes de peau, les intolérances alimentaires, les infections, les réactions inflammatoires et beaucoup d’autres encore.

Causes des déséquilibres

alimentation_équilibrée_natureAZ

Le déséquilibre de la flore intestinale provoque des problèmes de santé agissant sur plusieurs organes du corps humain. Mais qu’est ce qui cause ce déséquilibre qui a tant de mauvais impact sur la santé ? Les facteurs sont nombreux :

  • Le stress oxydatif ou le stress tout simplement
  • L’alimentation qui a une grande influence sur la flore intestinale. Il faut préciser les abus des produits excitants, les carences alimentaires, le manque d’hygiène domestique ainsi que les mauvaises habitudes alimentaires comme la friture excessive. Ce ne sont bien évidemment que des exemples parmi tant d’autres.
  • L’insuffisance digestive peut également être la cause d’un déséquilibre de la flore. Il se manifeste souvent au niveau du foie, de l’estomac ou du pancréas.

Rééquilibrer sa flore par l’alimentation

Puisque l’alimentation influence beaucoup la flore intestinale, il est donc possible de la rééquilibrer grâce à une bonne alimentation quotidienne. Il faut donc adopter un régime alimentaire de type méditerranéen et naturopathique ainsi qu’une alimentation basée sur l’agriculture biologique. Il est également conseillé d’opter pour des aliments probiotiques, anti-inflammatoires, riches en vitamines, en protéines, en chlorophylles, en glutamines et en antioxydants.

Tous les aliments toxiques et néfastes pour la santé sont donc à bannir.

Rééquilibrer sa flore par l’hygiène de vie

Pour rééquilibrer sa flore par l’hygiène de vie, mieux vaut bannir l’alcool et le tabac. Par ailleurs, il faut mettre en priorité les exercices physiques que ce soit une simple marche ou de la natation. Toutefois, les sports violent sont à exclure.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *