FRAIS DE PORT OFFERTS À PARTIR DE 25€ !

Menthe pouliot

Mentha pulegium

Fiche de synthèse :

  • bléchon, pouliot, herbe aux puces, herbe de saint Laurent
  • Mentha pulegium
  • Famille des lamiacées
  • -
  • Les feuilles et les tiges séchées, l'eau distillée.
  • -

Présentation de Menthe pouliot

Plante herbacée vivace à tige cylindrique et très rameuse, de 10 à 55 cm de haut. Feuilles opposées, à court pétiole, ovales et légèrement dentées. De juillet à septembre, fleurs rose lilas, parfois blanches, groupées à l’aisselle des feuilles en glomérules échelonnés le long de la tige.
Fruit en forme d’akène. On la trouve à l’état sauvage en Europe, en Asie de l’Ouest et en Afrique du Nord.

Propriétés et indications

L’action de la menthe pouliot est due à la synergie de ses composants.

  • Antispasmodique, elle soulage les crampes et contractures musculaires.
  • Stimulant digestif, légèrement cholagogue, elle améliore la digestion.
  • Mucolytique, elle facilite l’expectoration, et permet ainsi d’éliminer les mucosités des bronches.
  • Résolutive, elle calme les inflammations consécutives aux coups, les contusions.
  • L’eau distillée de menthe pouliot soulage les maux de tête.

Utilisation

Usage interne

Contractures et crampes musculaires, digestion difficile, toux, bronchite

  • DÉCOCTION : 1 cuillerée à soupe de plante par tasse d’eau. Faire bouillir 3 minutes et laisser infuser 10 minutes. Boire 2 à 3 tasses par jour jusqu’à amélioration des symptômes.



Usage externe

Contusion

  • DÉCOCTION : Voir ci-avant. Appliquer en compresse sur les parties à traiter jusqu’à amélioration des symptômes.

Maux de tête

  • EAU DISTILLÉE : Appliquer l’eau distillée en compresse sur les tempes pendant 15 minutes, 2 à 3 fois par jour jusqu’à amélioration des symptômes.



Autres usages

La menthe pouliot éloigne les puces.

Précautions d'emploi

Déconseillée chez la femme enceinte ou allaitante et chez l’enfant de moins de 12 ans. L’huile essentielle possède des propriétés abortives par irritation de la région utérino-génito-urinaire, avec des effets secondaires sur le système nerveux et le foie.