FRAIS DE PORT OFFERTS À PARTIR DE 25€ !

Cochléaire officinale

Cochlearia officinalis

Fiche de synthèse :

  • cranson officinal, raifort officinal, herbe aux cuillers, herbe au scorbut
  • Cochlearia officinalis
  • Famille des brassicacées
  • -
  • Les feuilles séchées.
  • -

Présentation de la Cochléaire officinale

Plante bisannuelle à racine fusiforme, longue, assez mince, un peu chevelue. Tige de 30 cm et plus, rameuse, couchée ou ascendante. Feuilles alternes, luisantes, d’un beau vert foncé : celles du bas sont longuement pétiolées, ovales, un peu en forme de cœur ; plus haut, elles sont sessiles, allongées, irrégulièrement dentées. De mai à septembre, petites fleurs blanches groupées en corymbes terminaux. Fruit arrondi.
Cette plante aime les sols riches en chlorure de sodium et les prés sales, les vallées voisines du littoral de l’océan

Propriétés et indications

  • L’hétéroside soufré que contient la plante permet de traiter les affections respiratoires, la toux chronique, le rhume, l’asthme, et de faciliter l’expectoration.
  • Tonique et fortifiante, elle redonne de l’énergie.
  • Riche en vitamine C, la plante était autrefois utilisée pour la prévention du scorbut.

Utilisation

Usage interne

Affections respiratoires, toux chronique, rhume, asthme, fatigue

  • TISANE : 1 cuillerée à soupe de feuilles par tasse d’eau. Faire bouillir 3 minutes et laisser infuser 10 minutes. Boire 2 à 3 tasses par jour, en dehors des repas, jusqu’à amélioration des symptômes.



Usage externe

Aucune indication.

Précautions d'emploi

Aucune.