FRAIS DE PORT OFFERTS À PARTIR DE 25€ !

Fibromyalgie

La fibromyalgie est un trouble caractérisé par des douleurs musculo-squelettiques généralisées accompagnées de problèmes de fatigue, de sommeil, de mémoire et d’humeur. Les chercheurs pensent que la fibromyalgie amplifie les sensations douloureuses en affectant la façon dont votre cerveau traite les signaux de douleur.

Les symptômes commencent parfois après un traumatisme physique, une intervention chirurgicale, une infection ou un stress psychologique important. Dans d’autres cas, les symptômes s’accumulent progressivement avec le temps sans événement déclencheur unique.

Les femmes sont plus susceptibles de développer une fibromyalgie que les hommes. De nombreuses personnes atteintes de fibromyalgie souffrent également de céphalées de tension, de troubles de l’articulation temporo-mandibulaire (ATM), du syndrome du côlon irritable, d’anxiété, d’angoisse et de dépression.

Bien qu’il n’y ait pas de remède contre la fibromyalgie, une variété de traitements naturelles peuvent aider à contrôler les symptômes. Des mesures d’exercice, de relaxation et de réduction du stress peuvent également aider.

Les symptômes de la fibromyalgie

La fibromyalgie est une pathologie mal connue et mal comprise, qui touche environ 3 % de la population mondiale. On en connaît les principaux symptômes, qui associent plusieurs douleurs chroniques disséminées un peu partout dans l’organisme sans être liées à aucun syndrome inflammatoire connu. Ces douleurs sont localisées essentiellement dans les tendons, les muscles et les os.

La fibromyalgie peut aussi perturber le sommeil, déclencher des fourmillements dans les bras, engendrer des dépressions et des anxiétés inexpliquées. Elle peut provoquer la crispation des articulations des mains et des pieds, ainsi qu’une fatigue générale intense.

Les symptômes de la fibromyalgie comprennent:

  • Douleur généralisée

La douleur associée à la fibromyalgie est souvent décrite comme une douleur sourde et constante qui dure depuis au moins trois mois. Pour être considérée comme répandue, la douleur doit survenir des deux côtés de votre corps et au-dessus et en dessous de votre taille.

  • Fatigue

Les personnes atteintes de fibromyalgie se réveillent souvent fatiguées, même si elles déclarent dormir pendant de longues périodes. Le sommeil est souvent perturbé par la douleur, et de nombreux patients atteints de fibromyalgie ont d’autres troubles du sommeil, tels que le syndrome des jambes sans repos et l’apnée du sommeil.

  • Difficultés cognitives

Un symptôme communément appelé «brouillard fibro» altère la capacité de se concentrer, de faire attention et de se concentrer sur les tâches mentales.

La fibromyalgie coexiste souvent avec d’autres affections douloureuses, telles que:

  • Syndrome du côlon irritable
  • Migraine et autres types de maux de tête
  • Cystite interstitielle ou syndrome de la vessie douloureuse
  • Troubles articulaires temporo-mandibulaires

Les causes de la fibromyalgie

La ou les cause(s) de fibromyalgie ne sont pas encore connues à ce jour. Plusieurs spécialistes s’accordent à dire qu’elle peut être déclenchée ou entretenue par :

  • un dérèglement endocrinien
  • une mauvaise assimilation des nutriments (oligoéléments, minéraux, vitamines, acides aminés), causée par une colopathie fonctionnelle
  • une faiblesse du système immunitaire
  • un déséquilibre du système nerveux entraînant une mauvaise perception de la douleur.
  • La génétique, parce que la fibromyalgie a tendance à se transmettre dans les familles, il peut y avoir certaines mutations génétiques qui peuvent vous rendre plus susceptibles de développer la pathologie.
  • Certaines maladies semblent déclencher ou aggraver la fibromyalgie.
  • Un traumatisme physique ou émotionnel. La fibromyalgie peut parfois être déclenchée par un traumatisme physique, comme un accident de voiture. Le stress psychologique peut également déclencher la pathologie.

Pourquoi des douleurs importantes sont ressenties ?

Les chercheurs pensent que la stimulation nerveuse répétée aurait un impact sur le cerveau des personnes atteintes de fibromyalgie. Ce changement implique une augmentation anormale des niveaux de certains neurotransmetteurs chimiques dans le cerveau qui signalent la douleur. De plus, les récepteurs de la douleur du cerveau semblent développer une sorte de mémoire de la douleur et semblent devenir plus sensibles, ce qui signifie qu’ils peuvent réagir de manière excessive aux signaux de la douleur.

Facteurs de risques et prévention de la fibromyalgie

Facteurs de risques

  • Le sexe : la fibromyalgie est diagnostiquée plus souvent chez les femmes que chez les hommes.
  • Les antécédents familiaux :  vous pouvez être plus susceptible de développer une fibromyalgie si un parent a également la pathologie.
  • Autres pathologies : si vous souffrez d’arthrose, de polyarthrite rhumatoïde ou de lupus, vous pourriez être plus susceptible de développer une fibromyalgie.

 

Prévention de la fibromyalgie

Alimentation : 

  • Supprimer ou limiter fortement les laitages.
  • Privilégier les aliments qui contiennent des acides gras essentiels (huiles d’olive, de colza, de noix ; poissons gras des mers froides).
  • Privilégier les sources de minéraux d’origine marine (algues marines, poissons, fruits de mer), mais aussi les minéraux d’origine végétale (laits végétaux, amandes, noisettes, légumes racines, épinards, brocolis, cresson).
  • Certaines personnes ont pratiqué un régime strict sans gluten avec succès.

 

Hygiène de vie :

La pratique d’une activité visant à retrouver son calme et sa sérénité (relaxation, yoga, taï-chi-chuan) ou d’une activité physique permettant d’évacuer le stress (cyclisme, jogging, marche) est recommandée.

  • Il est important de bien dormir.
  • Réduire la consommation de tabac et de boissons alcoolisées.
  • Faire dépister et traiter les éventuelles déficiences hormonales dont on peut souffrir.

Traitement des symptômes de la fibromyalgie

Le soutien psychologique représente une aide précieuse pour le malade. En période de crises douloureuses, le repos s’impose.

Pour soulager les douleurs

  • En Tisane :

Curcuma (racines), harpagophyton (racines), ortie piquante (feuilles), reine-des-prés (fleurs et feuilles), saule (écorces): mélanger 50 g de chaque plante. Ajouter 1 cuillerée à soupe du mélange par tasse d’eau, faire bouillir pendant 3 min, laisser infuser 10 min. En boire 2 à 3 tasses par jour, jusqu’à la disparition des douleurs.

  • En Huile ou Gélules : 

Huile de CBD ou gélules de CBD pour limiter les douleurs et les inflammations.

 

Pour régulariser les influx nerveux entre les neurones, et reminéraliser

  • En Poudres :

Dolomite, ortie piquante, prêle : délayer 1 cuillerée à café rase de chaque poudre dans un peu d’eau et boire ce mélange matin et soir, pendant plusieurs mois.

Pour atténuer le mal-être et apaiser

  • En Tisane :

Aspérule odorante (feuilles), aubépine (fleurs et feuilles), escholtzia (feuilles et tiges), lotier corniculé (sommités fleuries), mélilot (sommités fleuries) : mélanger 50 g de chaque plante. Ajouter 1 cuillerée à soupe du mélange par tasse d’eau, faire bouillir pendant 3 min, laisser infuser 10 min. En boire 2 à 3 tasses par jour, jusqu’à amélioration des symptômes.

 

Pour maintenir l’équilibre acido-basique, et apporter de la chlorophylle

  • En comprimés :

Chlorella : prendre 4 à 6 gélules de chlorella le matin pendant 3 semaines par mois.

 

S’assurer un bon sommeil réparateur

  • En Tisane ou gélules :

Aubépine (fleurs et feuilles), passiflore (feuilles et tiges), saule (sommités), valériane (racines) : mélanger 50 g de chaque plante. Ajouter 1 cuillerée à soupe du mélange par tasse d’eau, faire bouillir pendant 3 min, laisser infuser 10 min. En boire 1 tasse ½ heure avant le coucher, jusqu’à amélioration des symptômes.

  • En Poudre : 

Le magnésium : 2g de poudre par jour le matin.

Pour soulager les douleurs articulaires

  • En Massage sur les zones douloureuses :

Crème massante à base d’huile de CBD.

Huiles essentielles de citron, de cyprès, de genévrier, de romarin : mélanger 5 ml de chaque huile essentielle dans 100 ml d’huile de sésame. Procéder au massage du corps en insistant sur les parties douloureuses. ou Huiles de copaïba et de sésame : mélanger 50 ml de chaque huile. Les appliquer en massage sur le corps, en insistant sur les parties douloureuses.