FRAIS DE PORT OFFERTS À PARTIR DE 25€ !

Endométriose

L’endométriose est

Les symptômes de l'endométriose

  • L’endomètre est une muqueuse qui recouvre l’intérieur de l’utérus et qui se renouvelle continuellement, en réagissant aux hormones au cours du cycle menstruel.
    En première partie du cycle, les œstrogènes font croître l’endomètre ; après l’ovulation,
    la progestérone limite la croissance de cette muqueuse avant que la chute brutale de ces deux hormones n’entraîne l’apparition des règles.
  • L’endométriose est la présence de l’endomètre en dehors de l’utérus; il se répand le plus souvent sur les ovaires, les trompes, la surface extérieure de l’utérus, plus rarement sur les intestins ou la vessie.
  • Les douleurs au bas-ventre irradient parfois vers le bas du dos et l’abdomen. On constate une fatigue, une irritabilité, quelquefois un état dépressif. Une consultation médicale est indispensable.
  • Cette affection peut être la cause de stérilité.

Les causes de l'endométriose

  • Certaines constantes ont été observées, mais personne n’est capable actuellement d’expliquer pourquoi certaines femmes en sont atteintes.
  • Parmi les causes possibles de l’endométriose : un mauvais système immunitaire, certains
    facteurs génétiques, un reflux rétrograde du sang menstruel par les trompes dans la cavité
    abdominale lors des menstruations.
  • La ménopause et la grossesse réduisent les symptômes de l’endométriose ; l’exercice physique pourrait amoindrir le mal.

Prévention de l'endométriose

Alimentation

  • Elle doit être basée sur un maximum de fruits et de légumes, avec une quantité raisonnable de viandes rouges.
  • Consommer des huiles végétales riches en oméga-3 et -6 : noix, tournesol, olive.



Hygiène de vie

  • Pratiquer des sports de détente : marche, cyclisme, natation. L’activité physique est indispensable.

Traitement et soins de l'endométriose

Les douleurs récurrentes, l’anxiété, la fatigue nécessitent un suivi médical.


Usage interne

  • Renforcer les défenses immunitaires
    TISANE :
    Échinacée (racines), éleuthérocoque (racines), lapacho (écorces): mélanger 50 g de chaque plante. Ajouter 1 cuillerée à soupe du mélange par tasse d’eau, faire bouillir pendant 3 min, laisser infuser 10 min. En boire 2 à 3 tasses par jour, durant 6 mois. Alterner 1 mois sur 2 avec de la poudre.
    POUDRES :
    Curcuma, maitaké, shiitaké : mélanger 50 g de chaque poudre. Délayer 1 cuillerée à café rase du mélange dans un peu d’eau ; en boire matin et soir, durant 6 mois. Alterner 1 mois sur 2 avec la tisane.
  • Améliorer le siège des défenses immunitaires
    GÉLULES :
    Probiotiques : prendre 2 gélules matin et soir, 10 jours par mois.
  • Prendre des antioxydants
    POUDRES :
    Chlorella, orge commune : prendre 1 cuillerée à café rase de chaque poudre dans un peu d’eau, tous les matins, 10 jours par mois.
  • Aider à combattre le mal-être, apaiser
    TISANE :
    Aspérule odorante (feuilles), aubépine (fleurs et feuilles), escholtzia (feuilles et tiges), lotier corniculé (sommités fleuries), mélilot (sommités fleuries) : mélanger 50 g de chaque plante. Ajouter 1 cuillerée à soupe du mélange par tasse d’eau, faire bouillir pendant 3 min, laisser infuser 10 min. En boire 2 à 3 tasses par jour, jusqu’à amélioration des symptômes.



Usage externe
Aucun traitement réellement efficace.