FRAIS DE PORT OFFERTS À PARTIR DE 25€ !

Digestion (mauvaise)

La digestion (mauvaise) est

Les symptômes de la digestion (mauvaise)

  • La digestion est le processus de transformation des aliments ingérés dans le but de sélectionner et de conserver les nutriments essentiels à la vie et d’éliminer les déchets inutilisables ou néfastes pour l’organisme.
  • La bouche mélange les aliments avec la salive, commençant la digestion de l’amidon. L’estomac produit de l’acide chlorhydrique qui tue les bactéries avalées. Cette acidité active les enzymes de la digestion; il se passe 3 à 4 heures avant que le bol alimentaire n’arrive au duodénum.
  • Dans le duodénum, la bile émulsionne les graisses; le suc pancréatique intervient pour
    continuer la digestion.
  • Dans l’intestin grêle, le suc intestinal continue la digestion : les nutriments vont dans le sang, les graisses dans la lymphe.
  • Le gros intestin, ou côlon, absorbe l’eau et condense les déchets grâce à la flore intestinale. La plupart des aliments liquides sont digérés et assimilés par le côlon, pour se diriger ensuite dans le rectum et être évacués par l’anus (matières fécales).
  • L’aérophagie est la présence d’air dans l’estomac ; ]’aérocolie, la présence d’air dans l’estomac et dans les intestins.
  • La dyspepsie désigne une pesanteur digestive entraînant un ou plusieurs symptômes : brûlure d’estomac, régurgitation d’acide, éructation excessive, ballonnement abdominal, nausée …
  • L’éructation est le renvoi, par la bouche, de gaz provenant de l’estomac.

Les causes de l'alcoolisme

  • La digestion peut être perturbée par une série de facteurs internes ou externes, dont les allergies et les intolérances alimentaires, le stress et les émotions vives, un mauvais transit intestinal, une alimentation trop lourde ou une prise alimentaire trop rapide, une inflammation de la muqueuse de l’estomac (gastrite), une hyperchlorhydrie, une insuffisance de mastication, un terrain acido-basique perturbé …

Prévention de la digestion (mauvaise)

Alimentation

  • L’alimentation jouant un rôle prépondérant dans les problèmes digestifs, elle devra être judicieuse en fonction des individus et des problèmes rencontrés.
  • Néanmoins, des règles de base devront être adoptées:
    – réduire ou supprimer les laitages ;
    – réduire ou supprimer les graisses saturées et les sucres raffinés ;
    – réduire ou supprimer l’alcool ;
    – préférer une cuisson légère – à la vapeur, à l’eau, en papillote ou au gril.



Hygiène de vie

  • Essayer de prendre les repas dans le calme, en bonne compagnie. Ne pas boire en mangeant.
  • Mastiquer suffisamment est très important, car la digestion débute dans la bouche.
  • Un repas ne devrait pas durer moins de 20 min, car il faut ce laps de temps au cerveau pour déclencher l’hormone de la satiété et éviter ainsi une surcharge du bol alimentaire dans l’estomac, ce qui perturberait le bon déroulement de la digestion.

Traitement et soins de la digestion (mauvaise)

Dyspepsie, digestion lente et difficile :

  • Assurer une bonne digestion,soulager les spasmes
    TISANE :
    Marjolaine (feuilles), matricaire (sommités fleuries), mélisse (feuilles), origan (sommités fleuries), romarin (feuilles): mélanger 50 g de chaque plante. Ajouter 1 cuillerée à soupe du mélange par tasse d’eau, faire bouillir pendant 3 min, laisser infuser 10 min. En boire 1 tasse après les repas jusqu’à amélioration des symptômes. Aérophagie, aérocolie, éructation:
  • Éliminer la quantité anormale de gaz
    TISANE :
    Fruits de badiane, de carvi, de coriandre, de cumin, de fenouil : mélanger 50 g de chaque plante. Ajouter 1 cuillerée à café du mélange par tasse d’eau, faire bouillir pendant 3 min, laisser infuser 10 min. En boire 1 tasse 1 heure après le repas jusqu’à amélioration des symptômes.
  • Rétablir la flore intestinale
    GÉLULES :
    Probiotiques : prendre 2 gélules après les 2 repas principaux (midi et soir), 10 jours par mois.
  • Rétablir l’équilibre acido-basique
    POUDRE :
    Lithotame : délayer 1 cuillerée à café rase de poudre dans un peu d’eau et en boire avant chaque repas 3 semaines par mois jusqu’à amélioration des symptômes.



Usage externe
Aucun traitement réellement efficace.