FRAIS DE PORT OFFERTS À PARTIR DE 25€ !

Diarrhée

La diarrhée est

Les symptômes de la diarrhée

  • La diarrhée n’est pas une maladie, c’est un symptôme se traduisant par l’émission de selles trop fréquentes (plus de 3 par jour) et trop molles, voire liquides. Elle est une réponse du corps à une modification ou à une infection dans un endroit quelconque du système digestif.

Les causes de la diarrhée

  • La diarrhée peut être virale (gastroentérite), fréquente chez les jeunes enfants ; bactérienne ou parasitaire (la turista ou diarrhée du voyageur en est un exemple ; plus grave et heureusement assez rare, la salmonellose en est un autre).
  • Elle peut aussi avoir une origine médicamenteuse : certains traitements aux antibiotiques, aux antiviraux ou la chimiothérapie perturbent la flore intestinale, activant la prolifération de mauvaises bactéries.
  • Enfin, la diarrhée allergique est déclenchée par le stress, l’intolérance au lactose (un sucre contenu dans le lait), l’excès d’alcool, certains compléments alimentaires contenant du sorbitol, du mannitol (manne de frêne) ou du magnésium.
    Des investigations sont donc nécessaires pour connaître la cause de cette diarrhée.

Prévention de la diarrhée

Alimentation

  • Éviter de consommer des aliments qui aggravent les crampes et la diarrhée : les laitages, les agrumes, la viande, les plats épicés, les sucreries, les aliments trop gras, les céréales complètes, les aliments à base de blé, les fruits (sauf les bananes), les légumes crus, les boissons gazeuses (surtout sucrées), le café et les autres boissons contenant de la caféine.



Hygiène de vie

  • Quelques règles d’hygiène s’imposent à titre préventif : se laver fréquemment les mains à l’eau et au savon; toujours garder les produits périssables au frais; ne pas boire l’eau dont on ignore la pureté.
  • les jeunes enfants ont un système immunitaire immature : les faire boire souvent pour
    éviter la déshydratation et consulter un médecin rapidement

Traitement et soins de la diarrhée

L’OMS recommande cette solution de réhydratation : dans 11 d’eau stérile, mélanger 3 cuillerées à café de sucre et 1 cuillerée à café rase de sel. Boire ce liquide à volonté.


Usage interne

  • Lutter contre la diarrhée
    TISANE :
    Aigremoine (sommités fleuries), bistorte (racines), potentille ansérine (racines), salicaire (sommités fleuries), vigne rouge (feuilles) : mélanger 50 g de chaque plante. Ajouter 1 cuillerée à soupe du mélange par tasse d’eau, faire bouillir pendant 3 min, laisser infuser 10 min. En boire 2 à 4 tasses par jour jusqu’à amélioration des symptômes.
    GRAINES :
    Psyllium : prendre 1 cuillerée à soupe de graines avec un peu d’eau, 2 à 4 fois par jour jusqu’à amélioration des symptômes. Le mucilage qu’il contient absorbe l’eau dans l’intestin, rend les selles plus consistantes et ralentit la vidange de l’estomac et de l’intestin, permettant ainsi à l’organisme de réabsorber plus d’eau.
    BAIES :
    Myrtille : ajouter 1 cuillerée à soupe pour 1 tasse d’eau, faire bouillir pendant 3 min, laisser infuser 10 min. En boire 2 à 4 tasses par jour jusqu’à amélioration des symptômes.Les baies de myrtille séchées, riches en tanins et en anthocyanosides, soignent tous les types de diarrhée.
  • Rétablir la flore intestinale
    GÉLULES :
    Probiotiques : prendre 2 gélules matin et soir, jusqu’à amélioration des symptômes. Les probiotiques (bactéries ou levures) aident à la digestion des fibres, augmentent les défenses immunitaires et traitent la diarrhée.



Usage externe
Aucun traitement réellement efficace.