FRAIS DE PORT OFFERTS À PARTIR DE 25€ !

Circulation du sang

La circulation du sang est

Les symptômes de la circulation du sang

  • Le système sanguin est formé d’un réseau très complexe d’artères, veines et capillaires acheminant le sang vers tous les organes du corps.
  • C’est ce « moyen de transport en circuit fermé » qui permet d’apporter de l’oxygène
    et des nutriments aux cellules et de les quitter en emportant les déchets métaboliques.
  • Les varices sont des veines endommagées, dilatées, où le sang circule mal. Les valvules n’assurent plus leur fonction d’antireflux.
  • Les jambes lourdes sont une conséquence de prédisposition à l’apparition de varices.
  • La maladie de Raynaud est un trouble chronique de la circulation dans les extrémités (mains et pieds froids ; dans certains cas le nez, les oreilles ou le bout des seins) ; il est fréquent jusqu’à 30 ans.
  • Le syndrome de Raynaud touche aussi les personnes plus âgées. Les symptômes sont les mêmes, mais plus accentués, pouvant mener à l’arthrite rhumatoïde ou à la sclérodermie (maladie auto-immune). Consulter un médecin est indispensable.

Les causes de la circulation du sang

  • La circulation sanguine peut être perturbée par beaucoup de facteurs, dont les plus
    courants sont la sédentarité, l’obésité, le cholestérol , la grossesse, une station debout
    ou assise prolongée et répétitive sur le lieu de travail, un dysfonctionnement des valves veineuses du bas des jambes (mauvais retour veineux), la chaleur, les dérèglements endocriniens.

Prévention de la circulation du sang

Alimentation

  • Privilégier des aliments pauvres en matières grasses saturées.
  • User et abuser de l’ail et du citron.



Hygiène de vie

  • La circulation sanguine se traite au quotidien par la marche, en prenant soin d’avoir de bonnes chaussures ; chaque pas doit constituer un massage de la voûte plantaire.
  • Adopter d’autres activités physiques au moins deux fois par semaine (la natation et le cyclisme).
  • Éviter les vêtements trop serrés qui entravent le flux sanguin et ne pas croiser les jambes en position assise.

Traitement et soins de la circulation du sang

Les vaisseaux disposent de « clapets » tous les 4 à 5 cm, imposant un sens unique à la circulation et empêchant le reflux.
L’aspiration du sang des pieds vers le cœur est due à la compression de la voûte plantaire (la contraction des muscles du mollet et des cuisses chasse le sang vers le haut).
Les mouvements respiratoires facilitent le travail. On comprend l’importance de l’exercice physique et respiratoire.


Usage interne

  • Drainer l’organisme
    TISANE :
    Chicorée (racines), kinkéliba (feuilles), ortie piquante (feuilles), pissenlit (racines), saponaire (sommités fleuries) : mélanger 50 g de chaque plante.
    Ajouter 4 cuillerées à soupe du mélange par litre d’eau, faire bouillir pendant 3 min, laisser infuser 10 min. Boire cette quantité dans la journée pendant 3 semaines.
    Ce traitement est à faire 2 fois par an, au changement de saison, printemps et automne.
    Il potentialise l’action des plantes circulatoires, en faisant éliminer le maximum de toxines. Ne pas utiliser en même temps la tisane « drainage » et la tisane « circulatoire ».
  • Stimuler la circulation sanguine
    TISANE :
    Achillée millefeuille (sommités fleuries), cyprès (noix), hamamélis (feuilles), noisetier (feuilles), vigne rouge (feuilles): mélanger 50 g de chaque plante. Ajouter 4 cuillerées à soupe du mélange par litre d’eau, faire bouillir 3 min, laisser infuser 10 min. Boire cette quantité dans la journée, 3 semaines par mois. À renouveler tous les mois, sauf quand la tisane est faite pour drainer.
    GÉLULES :
    Ail : prendre 2 gélules matin et soir, 3 semaines par mois.
    ou
    Ail, fragon, marron d’Inde, vigne rouge : prendre 2 gélules de chaque plante matin et soir, 3 semaines par mois.



Usage externe

  • Activer la circulation retour
    BAIN DE PIEDS :
    Noyer (feuilles), romarin (feuilles), vigne rouge (feuilles) : prendre 10 g de chaque plante et les mettre dans 1 1 d’eau. Faire bouillir pendant 5 min, verser dans l’eau du bain de pieds. Rester 15 min, tous les jours.
    MASSAGE :
    Huiles essentielles de citron, de cyprès, de genièvre, de romarin : mélanger 5 ml de chaque huile essentielle dans 100 ml d’huile de sésame. Faire un massage de la voûte plantaire en remontant sur les mollets et sur l’intérieur des cuisses, 1 à 2 fois par jour.