FRAIS DE PORT OFFERTS À PARTIR DE 25€ !

Allaitement (problèmes d’)

L’allaitement (problèmes d’) est

Les symptômes de l'allaitement (problèmes d')

  • Non seulement l’allaitement fournit l’aliment idéal pour le développement du nourrisson, mais il est aussi un moment privilégié entre celui-ci et sa maman, favorisant
    la naissance des liens affectifs et sensoriels si bénéfiques à la sécurité intérieure du bébé.
  • La lactation est le résultat de la préparation de la glande mammaire, pendant la durée
    de la grossesse, grâce aux œstrogènes, à la progestérone et à la prolactine, hormone lactifère en relation avec le placenta.
  • À l’accouchement, sous l’influence d’une baisse d’œstrogènes et de progestérone, une libération massive de prolactine contribue à fabriquer le lait dans les cellules sécrétrices.
  • Aussi longtemps que la maman allaite, ces cellules remplissent leur devoir ; après
    le sevrage, elles s’atrophient. Une partie de la composition du lait résulte directement
    de la filtration du sang, l’autre est synthétisée par les cellules sécrétrices.
  • Le colostrum est un liquide sécrété par la maman, en principe les 2 ou 3 jours suivant l’accouchement, jusqu’à la montée de lait. Il est épais, translucide, parfois coloré, riche en anticorps, en protéines, en oligosaccharides (sucres directement assimilables), en vitamines, minéraux et acides aminés. Il apporte, sous un faible volume, tous les éléments dont le bébé a besoin.

Les causes de l'allaitement (problèmes d')

  • Pour diverses raisons, la montée de lait nécessaire à une bonne croissance de l’enfant peut être perturbée: stress, grande fatigue faisant suite à un accouchement long
    et difficile, pathologies graves (cancer du sein, sida, hépatites, etc.) ou tout simplement faible débit naturel de la mère.
  • D’autres troubles peuvent intervenir : lésions du mamelon pouvant aller de la simple
    gerçure à la crevasse ; engorgement mammaire – un trouble de l’excrétion du lait entraînant un œdème du sein ; lymphangite ou mastite – une inflammation des vaisseaux lymphatiques mammaires, due à la présence de germes, l’abcès survenant après une inflammation mal soignée.

Prévention de l'allaitement (problèmes d')

Alimentation

  • Manger équilibré : légumes (échalote, oignon, ail raisonnablement), fruits, protéines, céréales (sauf en cas d’un régime sans gluten), féculents, sucre en quantité
    raisonnable, graisses non cuites (beurre, huile d’olive), laitages, fromages.
  • Boire 1,5 1 d’eau dans la journée.
  • Ajouter deux fois par jour dans l’alimentation 1 cuillère à soupe de germes de blé, qui favorisent une bonne sécrétion laiteuse.
  • Boire de la bière sans alcool (riche en houblon, celle-ci stimule la sécrétion lactée).
  • Éviter les aliments forts en goût comme le chou, le persil, la menthe, le soja.



Hygiène de vie

  • Produire 800 ml de lait chaque jour demande à l’organisme beaucoup d’énergie.
    Repos et bien-être sont donc la clef de voûte d’un allaitement réussi.

  • Pour les mastites et les abcès, consulter un médecin.

Traitement et soins de l'allaitement (problèmes d')

Usage interne

  • Activer la sécrétion lactée
    TISANE :
    Anis vert (fruits), chardon bénit (tiges et feuilles), fenouil (fruits), fenugrec (graines), houblon (cônes) : mélanger 50 g de chaque plante. Ajouter 4 cuillerées à café du mélange par litre d’eau, faire bouillir pendant 3 min, laisser infuser 10 min. Boire le litre dans la journée tant que cela est nécessaire.
    GÉLULES :
    Anis vert, fenugrec : prendre 2 gélules de chaque plante 2 fois par jour. S’il est impossible de préparer la tisane, prendre soin de boire beaucoup d’eau avec les gélules tant que cela est nécessaire.
  • Assurer une bonne flore intestinale
    GÉLULES :
    Probiotiques : prendre 1 gélule matin et soir 10 jours par mois. Protéger la barrière intestinale permettrait à l’enfant d’avoir des réponses aux allergènes au cours de sa vie.
  • Réduire la fatigue et le stress
    POUDRES :
    Dolomite, orge commune : délayer 1 cuillerée à café rase de chaque poudre dans un peu d’eau et boire cette préparation matin et soir avant les repas, durant 3 à 6 mois.



Usage externe

  • Soigner gerçures, crevasses
    MASSAGE :
    Huile de calendula (souci): faire un massage du mamelon après chaque tétée. Prendre soin de nettoyer le mamelon avant chaque tétée.
  • Soigner l’inflammation mammaire
    CATAPLASME :
    Lin (farine) : délayer 8 cuillerées à soupe de farine dans un peu d’eau chaude (quantité nécessaire pour faire une pâte), étaler cette préparation sur un linge fin et appliquer sur les seins pendant 10 min 3 fois par jour jusqu’à amélioration des symptômes.