niveaux sains de fer

Quel est le meilleur complément alimentaire contre une carence en fer ?

Qu’est-ce que le fer?

Le fer joue un rôle majeur en tant que constituant de l’hémoglobine, une protéine des globules rouges en charge du transport de l’oxygène des poumons vers les cellules de l’organisme. Il intervient également dans le processus de division cellulaire. Le rôle principal du fer est de transporter et de stocker l’oxygène contenu dans le sang vers les organes et les muscles du corps humain.

La cure de fer est une forme de supplémentation que l’on propose aux personnes carencées en fer ou sujettes à l’anémie.

Cet oligo-élément indispensable à la vie n’est pas synthétisé naturellement dans l’organisme, il va falloir aller le chercher grâce à l’alimentation et parfois à la supplémentation.

A noter que certains éléments influencent l’assimilation du fer. La vitamine C va par exemple favoriser l’absorption du fer. Il est donc intéressant de consommer avec une viande, source de fer, des légumes permettant un apport en vitamine C. La présence de vitamine C et de fer héminique favorise l’absorption du fer non héminique tandis que les fibres, les laitages, les tannins la diminuent.

Symptômes, causes et risques d’une carence en fer.

Le fer est une des causes principales d’anémie, la carence nutritionnelle en fer est la plus répandue de nos jours. Les femmes sont davantage exposées que les hommes, notamment à cause des pertes de sang menstruelles et d’une plus faible concentration de base dans le corps.

  • Les risques d’une carence en fer pour la santé sont multiples
  • Faiblesses corporelles
  • Pâleurs
  • Etourdissements
  • Essoufflement lors d’efforts physiques
  • Sensibilité au froid
  • Tachycardie ou palpitations
  • Troubles cognitifs

Les personnes végétariennes et les végétaliennes sont plus sujettes aux carences en fer.

Comment bien choisir ses compléments alimentaires contre une anémie ?

La première recommandation, si une taux en fer est avérée, et que des analyses confirment : il faut éviter le thé et le café en priorité. En effet, le thé et le café concentrent beaucoup de tanins qui ont un effet négatif sur l’absorption du fer.

La première recommandation est d’avoir une alimentation qui concentre des sources de fer facilement biodisponibles, comme le poisson, les fruits de mer, la viande rouge et les abats.

En complément, certains compléments alimentaires vont apporter ce que l’organisme ne trouve pas dans l’alimentation.

La spiruline, algue bleue : un complément alimentaire riche en fer

spiruline nature az
spiruline

La spiruline (Spirulina platensis) est une algue qui est réputée pour sa teneur naturelle en fer végétal. Le fer végétal est très fortement biodisponible car c’est un fer sous forme non héminique. La forme du fer héminique se trouve dans la viande et le poisson.

En effet la spiruline est très riche en fer, 28 mg pour 100 g de manière générale, sous une forme très facilement assimilable par l’organisme.

N’oublier jamais de prendre de la spiruline avec une source de vitamine C pour augmenter son assimilation par le corps.

L’acérola, source de vitamine C pour aider à l’absorption du fercomplement alimentaire acerola

L’acérola a l’avantage d’être très riche en vitamine C naturelle. À titre de comparaison, il renferme 40 fois plus de vitamine C qu’une orange. Bien meilleur que n’importe quel comprimé de vitamine C, ce fruit met à disposition de la vitamine C dans sa version la plus assimilable par le corps.

La vitamine C est un acteur important dans l’absorption du fer non héminique ( la forme du fer  issue des  végétaux) si sa prise est concomitante.

En effet, lorsque le fer ferrique Fe 3+ arrive dans l’estomac, il se libère des aliments grâce à l’acide chlorhydrique contenu dans l’estomac.

L’acide chlorhydrique transforme ensuite le fer Fe 3+ en fer Fe2+ appelé : fer ferreux.  Après avoir perdu un ion positif, le fer se transforme, et l’organisme l’absorbe beaucoup mieux.

La vitamine C est un agent de la transformation du fer ferrique en fer ferreux, elle facilite donc l’absorption du fer non héminique.

L’ortie, une plante idéale en cas de pertes de sang abondantescomplement alimentaire ortie

L’ortie fortifie les personnes anémiées, elle est riche en minéraux comme le fer, le magnésium, le silicium, riche également en vitamine B2 B5 B9, grâce à sa teneur en fer l’ortie permet de prévenir ou de lutter contre une anémie, et donc de fortifier l’organisme.

L’anémie est dû à un manque de d’hémoglobine, ce qui est le cas lors de perte de sang abondantes, le plus souvent cela créée une carence en fer. L’ortie est donc un complément alimentaire idéal pour reminéraliser l’organisme.

Le ginseng, pour lutter contre la fatigue liée à la carence en fer

En plus d’être tonique et stimulant, le ginseng contient également du fer en abondance. La fatigue est souvent liée à une carence en fer,  un apport régulier en ginseng peut donc la combattre.fer carence nature az

Dans le ginseng, on trouve des vitamines B, C, E ainsi que de nombreux oligo-éléments comme le fer, le zinc, l’aluminium, le magnésium, le cuivre, le potassium, le phosphore, le calcium, la silice, le manganèse et le cobalt.

Le ginseng est une des plantes les plus complète pour lutter contre l’anémie.

Panier
Retour haut de page